Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 13:34

Une vie socialiste P MauroyLa Fondation Jean-Jaurès vient de publier, quelques semaines après la disparition de Pierre Mauroy, un livre d’entretiens que la journaliste Michèle Cotta eut avec celui-ci en septembre 2009 dans l’émission A voix nue de France Culture. Ces propos émanant de cette grande figure du socialisme de notre Nord que fut Pierre Mauroy, sont – comme je l’ai fait aujourd’hui – à relire avec plaisir et, comme c’est mon cas, avec un souvenir respectueux et affectueux.

 

Comme le dit Michèle Cotta, tout au long de l’ouvrage, on sent chez Pierre Mauroy « un attachement pour François Mitterrand. Jamais sans doute sous la Ve République le couple exécutif ne sera apparu plus solide » dit-elle !

 

Dans le récit, c’est d’abord bien sûr la jeunesse, l’entrée dans le socialisme à partir d’Haussy « à la fois le village de la douleur et le village de la joie », l’adhésion aux Jeunesses socialistes, secrétaire national, qu’il quitte à 30 ans en 1958, puis le bureau de la SFIO, délégué de la candidature de François Mitterrand en 1965, et l’alliance du congrès d’Epinay en 1971. Ce fut « la mobilisation formidable » de 1974, le dépassement de l’antagonisme avec les communistes, la préparation de la présidentielle de 1981, avec en octobre 1980, l’annonce par le candidat à Pierre Mauroy : si François Mitterrand gagne la présidentielle, il sera Premier Ministre !

 

Le livre d’entretiens évoque ensuite les années de gestion, le départ du gouvernement et la nouvelle donne politique, parmi les responsabilités politiques, municipales et internationales de Pierre Mauroy. Un homme, un  « enfant du peuple » qui aura «  fait l’histoire » de son pays, comme l’a dit François Hollande, Président de la République, lors de l’hommage national aux Invalides.

 

Le Président rappelle aussi l’ultime ligne du dernier livre de Pierre Mauroy « les hommes passent avec le reste. Mais les justes causes, elles, ne meurent  jamais ».

 

Cela vaut la peine de lire ce petit livre. Et ça fait du bien !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Divers
commenter cet article

commentaires