Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 13:22

roseliere1.jpgA Wattrelos, il n'y a pas de personnes vieillissantes. Il n'y a que des personnes qui avancent en âge. Ce sont les représentants du nouvel âge, comme je les appelle.

 

Ce nouvel âge de la vie qui consiste, après la vie professionnelle, à profiter de l'existence sans être passif, en multipliant les activités, en découvrant de nouveaux visages, de nouveaux lieux de vie. Et lorsqu'il n'est plus possible de rester à la maison, notre ville propose un accueil dans l'une des quatre résidences construites au coeur des quartiers du Touquet Saint-Gérard, du Centre-ville, de la Houzarde... et de Beaulieu où je me trouve ce matin pour l'inauguration du domaine de la Roselière, c'est-à-dire le nouveau foyer-logement de Beaulieu.

 

C'est une inauguration riche de symbole en pleine Semaine Bleue, semaine nationale des personnes âgées ! Car à Wattrelos, on ne s'occupe pas des personnes âgées durant seulement une semaine par an ; on les choie tous les jours de l'année, jours fériés compris !

 

Cette Roselière, c'est l'aboutissement d'un dossier d'ampleur. Car pour une ville, avoir des foyers-logements, cela ne va pas de soi : ce n'est pas obligatoire, cela a un coût mais en ce qui nous concerne, c'est un choix politique clair.

 

Quand je suis devenu maire, il y a dix ans, ce quartier de Beaulieu, ancienne ZUP, était en bien triste état : les murs s'effondraient, les intérieurs d'immeubles laissaient à désirer, la vie collective et commerciale se délitait. On s'interrogeait même sur le maintien de certaines écoles ! Avec mon équipe municipale, j'ai refusé la déliquescence inexorable. J'ai voulu une nouvelle jeunesse pour Beaulieu ! De nouveaux espaces publics, des immeubles nouveaux (534 logements, dont 81 en accession à la propriété), réhabilités (plus de 1 000 réhabilitations), résidentialisés (plus de 1 000 logements également) pour plus de 150 millions d'euros d'investissement ; et d'ici 2013, toutes ses écoles seront également modernisées grâce à des queues de crédits ANRU.

 

Mais il y avait une question lourde : fallait-il réhabiliter ou reconstruire le foyer-logement, construit en 1973 sur un mode courées à étages, c'est-à-dire pas très pratique pour les contacts ? La reconstruction s'est vite imposée comme la solution la plus intelligente, la moins onéreuse dans la durée. Sauf que... l'Etat ne voulait pas s'engager. Pas de sa compétence ! Alors j'ai saisi le ministre de la cohésion sociale de l'époque, Jean-Louis Borloo, l'ai amené dans le quartier. Quand il en est reparti, il avait rencontré des hommes et des femmes qui avaient su le convaincre avec leur sourire, leur coeur et leur passion pour leur quartier.. L'Etat a donc financé en partie cette résidence, fût-ce, trop faiblement à mon goût ; mes dossiers déposés à Fadela Amara (pour avoir plus), que j'ai aussi fait venir dans le quartier, sont restés lettre morte. C'est donc un merci en demi-teinte que j'adresse à l'Etat ce matin... mais je ne désespère pas d'obtenir gain de cause !

  roseliere3.jpg

Je remercie aussi Vilogia, promoteur de cette Roselière, représenté par son président Marc-Antoine Verhaeghe. Un bâtiment de 77 appartements clair, moderne, ouvert sur le quartier... et susceptible d'évoluer vers un EPHAD. Je remercie aussi bien sûr mon service de l'action gérontologique, le CCAS, les animatrices... et les résidant(e)s qui se sont investis dans le dossier, choisissant les noms de rues, de placettes qui permettent de se retrouver dans l'immeuble, et même le nom de la Roselière qui donne à penser (à tort du point de vue sémantique) à une rose au coeur du quartier.

 

J'en profite pour donner une information importante pour les habitants de Beaulieu : deux investisseurs sont officiellement candidats pour installer un supermarché, l'un de 520 m2, l'autre de 900 m2 qui intéresse un très grand groupe de distribution... La préférence de la Ville va clairement à la deuxième proposition car l'équilibre économique sera d'autant plus facile à trouver, et les coûts fixes d'autant plus aisés à amortir que la surface sera grande ; et pour les clients, le choix dans les rayons sera plus important !

  roseliere-chorale.jpg roseliere-chorale-ainees.jpg

Ce matin, en inaugurant la Roselière, je suis touché par les visages rayonnants des résidants, mais aussi par la présence des enfants de CM1 de l'école Curie voisine, emmenés par leur si souriante directrice : les deux générations ont poussé la chansonnette avant que ne soit dévoilée la plaque commémorative, et si les enfants nous ont chanté que Tout ça ne vaut pas un clair de lune à Maubeuge, les aînés ont entamé le refrain des Tomates, juste après nous avoir fait déguster Eun'goutte ed'jus.

 

J'espère, moi, que celles et ceux qui ont choisi de venir vivre ici n'hésiteront pas à dire bientôt avec force : « Tout ça ne vaut pas un séjour à la Roselière ! »

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires