Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 12:56

Re-forme-des-retraites-pour.jpgAprès sa discussion la semaine dernière en première lecture, cet après-midi a lieu le vote solennel du projet de loi proposé par le gouvernement : Garantir l’avenir et la justice du système de retraites. Voilà encore un déficit (pour toute la période de 2020-2040) laissé par la Droite : en 2020, le déficit des retraites atteindrait 20,7 Mds € en 2020 ! Le projet du gouvernement a quatre objectifs :

  • Garantir le système dans la durée. Renonçant à une hausse de la CSG qui n’aurait frappé que les actifs et les retraités, le Gouvernement a fait le choix d’une augmentation des cotisations des salariés et des entreprises progressivement sur quatre ans (+ 0,15 point en 2014, puis + 0,05 sur les trois années suivantes) ; c’est la moins mauvaise solution, d’autant qu’elle est progressive et d’un effort partagé ; quant à la durée de cotisation, elle n’augmentera qu’à partir de 2020, d’un trimestre par an jusqu’en 2035. De fait, la montée en régime n’est que très progressive et n’est pas pour demain…
  • Prendre en compte la pénibilité. C’est une avancée sociale majeure, avec la création d’un compte personnel dès 2015 sur la base des critères définis par les partenaires sociaux en 2008. Intégralement financé par les employeurs, il permettra aux salariés concernés d’avancer au maximum de deux ans leur départ.
  • Etre plus juste pour les femmes. Prise en compte des trimestres du congé de maternité, des petits temps partiels, ouverture aux femmes de la majoration de pension pour enfant.
  • Etre plus juste avec les jeunes. Les petites pensions (qui restent indexées sur l’inflation !) les polypensionnés, les pensions agricoles et les droits à la retraite des personnes handicapées. Pour les jeunes, ce sont les validations des trimestres d’apprentissage ou le rachat de périodes d’études. Pour les petites pensions, l’écrêtement du minimum contributif passe de 1 028 € à 1 120 € (+ 9 %) au 1er janvier 2014, tandis que les pensions agricoles se renforcent d’un minimum de 75 % du SMIC, de droits attribués aux conjoints et aides familiaux et de la suppression de la condition de durée pour  la pension minimale. Calcul unique des pensions de polypensionnés. Accès à la retraite anticipée dès 55 ans pour les travailleurs handicapés.

Je ne sais si cette réforme était la meilleure ou la moins mauvaise possible. Mais ce que je sais, c’est qu’elle était malheureusement nécessaire compte tenu de l’impasse financière inexorable de nos régimes de retraite, qu’elle conforte – par le choix, responsable, du Gouvernement, d’agir – la crédibilité de notre politique économique et sociale, et qu’elle est « juste et équilibrée » pour reprendre la présentation du Premier ministre. Voilà pourquoi, au moment du vote solennel, j’ai poussé le bouton pour. Adoptée par 260 voix pour (249 voix contre). Le texte va poursuivre sa route au Sénat maintenant.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires