Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 17:53

Charte-CRIT-blogCe qui m’est contemporain, presque quotidien, ce sont des entreprises qui me font part de leurs difficultés d’activités, de leurs réductions prévisionnelles de capacités, ce sont tant et tant de demandeurs d’emploi qui me sollicitent pour un emploi ou un appui dans leur recherche, ce sont des difficultés financières, c’est aussi l’annonce par le Gouvernement de la réduction du nombre de contrats aidés de 400 000 à 200 000 en trois ans ! Pourtant, ces contrats, ce sont souvent pour les collectivités locales, pour les associations, un levier, souvent le seul, pour aider les personnes en difficulté d’accéder à un travail.

 

Alors oui, tout ce qui contribue à la bataille pour l’emploi, tout ce qui permet d’offrir un emploi à quatre, cinq ou dix personnes un emploi, il faut le chercher. Les 2  000 C.V. que je détiens en stock dans mon bureau me rappellent chaque jour l’ampleur de la tâche.

 

Car l’emploi se construit au jour le jour, chaque embauche est précieuse ; la bataille pour l’emploi, c’est de la couture pour l’humain ! C’est une obsession de chaque instant de l’équipe municipale que je conduis.

 

Ce soir, une pierre de plus s’ajoute à notre chantier : la signature d’une charte de partenariat avec CRIT Intérim, qui fait écho à une autre charte, signée en novembre 2009 celle-là, avec les entreprises de travail temporaire d’insertion dans le cadre de l’ANRU à Beaulieu : 5 % du total des heures travaillées pour la modernisation du quartier sont réservées aux demandeurs d’emploi y habitant, et 10 % des embauches sont soumises au même principe. Outre le travail temporaire, le groupe CRIT est également capable de recruter en CDD, en CDI, d’accompagner les demandeurs d’emploi, d’insérer des travailleurs handicapés, de former aussi.

 

Cette convention, je la signe avec Benoît Debusschère, directeur régional CRIT, avec satisfaction.  Pour trois raisons.

 

D’abord parce que nous sommes dans la continuité d’une démarche de fond que la Ville a initiée, afin que les demandeurs d’emploi de Beaulieu soient professionnellement concernés par la reconstruction de leur quartier. Quoi de plus logique ? Dans le quartier, il y a des travaux ; y résident également des demandeurs d’emploi : et si ceux-ci aidaient à réaliser les premiers ? En même temps qu’ils auraient un emploi, ils amélioreraient leur cadre de vie ! C’est une belle idée ; à Wattrelos, c’est devenu une réalité ! Cette démarche, au demeurant, mérite d’être généralisée. Mon objectif est d’ associer des heures d’insertion aux chantiers que la Ville impulsera dans d’autres quartiers.

 

Ensuite, parce qu’avec CRIT Intérim, la ville se dote d’un partenaire de plus ! Tant mieux : plus nous serons nombreux, plus nous serons efficaces pour tenir les objectifs et lutter contre le chômage ! C’est de surcroît un nouveau partenaire sur le chemin de l’insertion car, comme le dit Alexis, ancien demandeur d’emploi qui a bénéficié de ce dispositif et qui témoigne ce soir, « l’insertion, il faut continuer, c’est très bien ».

 

Enfin, parce que – et ça compte particulièrement pour moi – en signant cette convention, CRIT ne s’engage pas que sur des recrutements, et donc des objectifs quantitatifs, mais aussi sur du qualitatif : CRIT s’engage en effet à accompagner et tutorer les salariés intérimaires et les former, mais également à négocier des missions d’au moins 151 heures pour une même personne. Il tient d’ailleurs des permanences deux mercredis matin par mois dans le quartier (60 personnes ont déjà consulté en à peine un mois et demi).

 

Depuis la charte locale d’insertion signée par la Ville avec Vilogia, LMCU et l’EPARECA, c’est-à-dire depuis trois ans, 139 personnes sont entrées dans le dispositif d’insertion à Beaulieu, dans le cadre de 223 contrats. C’est déjà ça.

 

Le combat continue…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires