Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 15:43

crema4.jpgIl est très impressionnant, très émouvant surtout, de s’exprimer au pupitre d’une salle de recueillement d’un crématorium.

 

Ce matin, il ne s’agit que d’un discours inaugural : le nouveau crématorium communautaire de Wattrelos est en effet inauguré par une belle journée baignée de soleil, une journée lumineuse comme l’est ce symbole, cette cathédrale de l’amour et de la dignité.

 

De l’amour, c’est évident, comme celui que l’on porte à celui ou celle que l’on accompagne pour son dernier voyage. Les rites funéraires ont évolué tout au long des différentes étapes de l’évolution de l’Humanité. Une société se juge par le respect qu’elle porte à ses défunts. « L’idée de la mort est au fond de la vie » écrivait Chateaubriand. Nous le savons tous mais rien n’est trop beau pour traduire l’affection que l’on porte à celui qui part. « Les morts, ce sont les cœurs qui t’aimaient autrefois » écrivait pour sa part Victor Hugo. C’est la raison d’être de ce nouvel équipement.

 

La dignité est l’autre motivation de ce nouvel équipement. Bien davantage que l’ancien, situé presque en face et qui, construit en 1981, ne répondait plus aux normes actuelles ni aux capacités d’accueil que l’on est en droit d’attendre en 2010. La crémation, cette façon de dire adieu, s’est répandu ces 30 dernières années : elle représente plus de 30 % des funérailles dans notre métropole. Malgré le dévouement et la qualité du travail du personnel et des entreprises de pompes funèbres, les prestations offertes par l’ancien crématorium étaient devenues bien insuffisantes : les cérémonies accueillant des grandes familles ou celles du départ d’une personnalité ou d’une personne très connue laissaient trop de monde au dehors, par manque de place. C’était sans aucun doute ajouter de la déception à la tristesse. Je souhaite à présent qu’il trouve une nouvelle affectation en servant de lieu de recueillement pour les familles pour les cérémonies civiles.

  crema3.jpg

Aujourd’hui, j’ai une pensée pour notre collègue Jacques Deruyter qui a porté cet équipement sur les fonts baptismaux, et je remercie à la fois Martine Aubry, présidente d’une Communauté urbaine qui peut être fière de cette réalisation, vaste de 1500 m2, et chaleureusement Francis Grimonprez, vice-président en charge du patrimoine communautaire et des crématoriums, qui nous guidera tout à l’heure pour la visite du site.

 

L’humanisme y a beaucoup gagné : désormais, on ne verra plus disparaître le cercueil comme c’était le cas avant, étape de la cérémonie difficilement supportable pour tous (insupportable pour certains) ; on fermera une porte et la lumière s’éteindra doucement pour rendre le moment à la fois symbolique et pudique.

 

Les améliorations sont nombreuses : hall d’accueil, doublement des salles d’accueil et de cérémonie (une petite et une grande) avec possibilité de personnaliser la cérémonie par vidéo ou par sono, salles de condoléances et de remise de l’urne, places de stationnement intégrées (capacité d’accueil d’une centaine de véhicules), espaces verts et des plans d’eau aménagés…

 

En résumé, un équipement au service de l’Homme au moment où il prend un nouveau chemin. Et oui, les différences s’effacent : c’est ce à quoi je tiens aussi, qu’au moment de l’adieu chacun ait droit à un départ digne ! Car comme l’écrivait Madame de Sévigné : « La mort nous égale tous ». Pour que chacun s’en aille dans l’amour et la dignité...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires