Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 15:40

Franchement, parmi les responsables socialistes, je ne fais pas partie de ceux qui considérent comme indispensable, ni même utile, un accord avec les Verts, ni sur le fond (et la question du nucléaire) ni sur le plan électoral.

Pourquoi ? Parce que je considère que, dans la logique de la Ve République, c’est l’élection présidentielle – clé de voûte de la démocratie – qui détermine les rapports de force entre les formations politiques, et donc que c’est logiquement sur la base des équilibres issus du 1er tour de l’élection que se déterminent les contours de la politique conduite, mais aussi ceux de la majorité présidentielle, donc gouvernementale, donc parlementaire.

J’ignorais pour autant que je serai, dans le Nord, la victime de cet accord et de son volet électoral. De fait, je ne l’accepte pas !

Certes, bien sûr, je savais depuis plusieurs semaines que les Verts avaient demandé une circonscription dans le Nord et que la 8e en faisait partie ; plusieurs étaient demandées, y compris des circonscriptions qui n’avaient pas ou plus de titulaires sortants. J’avoue ne pas avoir pensé une seule seconde que mon parti (que j’ai servi et aimé fidèlement depuis 34 ans !) et que ma fédération (que j’ai appuyée depuis autant de temps), me lâcherait (pardon : me trahirait !), en m’offrant en pâture en contre-partie de tripatouillages pour des intérêts particuliers lillois et roubaisiens (qui ne sont d’ailleurs que marchés de dupes !).

Et que nul n’ait eu l’obligeance de me dire qu’il s’agissait là de la proposition-même de la Fédération du Nord, et que j’apprenne – après la tenue du Bureau national ! – dans l’hémicycle à plus de 22 heures, par le 1er secrétaire de la fédération de Paris (!) de retour du BN, que c’est ma circonscription qui a été gelée pour les Verts (alors même que je suis en train de siéger pour défendre jusqu’à 2 h 30 du matin des amendements à la loi de finances de l’AMGVF voulus et soutenus par Martine Aubry elle-même !), c'est pour moi particulièrement choquant.

Mais par-delà l’indécence de la forme, le fond de cette décision qui m’affecte est également inacceptable !

On ne m’autorise pas à me représenter. Je suis le sacrifié sur l’autel de l’accord avec les Verts. Pourquoi ?

  • D’abord parce que les Verts veulent une circonscription gagnante ! En effet, dans le Nord, la 8e est l’une de celles qui votent le plus à gauche. Et alors ? C’est cela le courage en politique ? Moi, cette 8e circonscription, avant qu’elle ne soit redécoupée, je suis allé la gagner, en 1997 d’abord (notamment contre le numéro 2 du Front National, Carl Lang !), puis en 2007 : on ne me l’a pas donnée toute cuite ! Je me souviens de la joie des copains de Wattrelos, Roubaix, Croix et Wasquehal quand nous l’avons reprise.

Et maintenant, il faudrait qu’on la donne ? Parce que les Verts veulent une circonscription où ils sont certains de gagner (on les comprend !), sans candidat socialiste de préférence (c’est encore mieux !)… Il faut qu’on leur donne bulletins de vote et électeurs ?

Mais on n’achète pas une circonscription comme on est nommé à la tête d’une agence d’intérim ou d’un bureau de poste ! Ce sont des hommes et des femmes libres, électeurs, qui ont, avec leur élu et celui-ci avec eux, des relations étroites, de proximité. Cela s’appelle un ancrage.

De plus, le courage en politique - et les Verts auraient pu, auraient dû le faire, et je les aurai soutenus fermement - c’est d’aller à la conquête d’une circonscription gagnable, susceptible de basculer pour renforcer la gauche d’un siège de plus… plutôt que de s’asseoir dans le fauteuil d’un autre !

  • Le sacrifice qui est demandé aux militants socialistes wattrelosiens et roubaisiens est d’autant plus inacceptable que dans l’agglomération, ici, on a déjà donné ! En 1997, la 7e circonscription (celle de Jules Guesde !) avait été donnée à un Vert, Guy Hascoët ! Mais il avait tellement fait peu de cas du terrain et des électeurs que celle-ci, réputée imperdable à gauche, a été gagnée par la Droite qui l’a gardée depuis ! Une vraie réussite ! Est-ce cela que l’ont veut recommencer ? Sauf que cette fois, ce n’est plus la Droite mais le FN qui dans la 8e est en embuscade !

  • Derrière les législatives, il y a d’autres enjeux, d’autres arrangements sans doute. On les devine plus qu’on ne les connaît. Mais il est deux remarques dont nul ne peut contester la vérité :

  • la première, c’est que c’est à un opposant à la Municipalité de Roubaix que l’on veut donner un siège de député ! Depuis quand le parti socialiste a-t-il pour stratégie de faire élire députés ceux qui s’opposent, parfois farouchement, aux maires socialistes locaux ?

  • la seconde, c’est que ce choix va faire payer à Roubaix ce que Lille n’a pas voulu et ne veut pas payer… puisque, rappelons-le, la demande première des Verts portait non pas sur la 8e mais sur la 2e circonscription !

Et cela, ni comme député de Roubaix ni comme maire de Wattrelos, je ne peux l’accepter.

Telles sont quelques-unes des raisons (mais quelques-unes seulement car je pourrai aussi

évoquer ce que, depuis plus de quatre ans, j’ai pu faire sur le terrain ou à l’Assemblée) pour lesquelles je ne peux valider cet arrangement électoral, ni ce soir ni demain ! Face à une telle situation me revient une maxime de George Sand : « Les déceptions ne tuent pas, les espérances font vivre »...

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

becquet Marylène 17/12/2011 11:37


J'ai renvoyé la feuille de route PS à la fédération, barrée avec "retour à l'envoyeur", accompagnée d'un petit mot " Que le mépris de la population, des militants aille jusqu'à son  terme.
Il était inutile de m'informer des résultats du vote des militants sur les candidatures aux législatives"


Ce serait bien que tous les militants fassent de même


Amitiés.


Marylène BECQUET - 8ème circonscription.


 

Sabatier michele 01/12/2011 22:28


Petit meurtre entre amis!!


AH les grandes leçons de Démocratie de certains,on pourrai en écrire des livres entiers.


Ceux qui sont ou ont ete sur les photos avec toi nous jouent "Courage fuyons"bien sur leur gamelle est en jeu!!


Que c'est triste tout cela,on veux réconcilier le peuple avec la politique ben c'est pas prêt d'y arriver avec de telles pratiques (qui ne sont pas nouvelles mais qui là sont profondément
injustes).


Tes convictions en matière économique ne sont pas les miennes mais par contre je sais que sur le terrain tu te bat pour tous et que tu es toujours présent pour la population.Je te
soutiendrai si tu souhaite te présenter malgré les magouilles de certaines et certains,je serai présente sur le terrain à tes cotes et soit persuadé que beaucoup de gens ne se manifestent pas
mais sont attentifs à ce que tu decidera et seront présent au moment du vote ou du non vote.


Bon courage et ne lache rien.

BECQUET Jean Claude 29/11/2011 15:28


Sympathisant PS, je trouve que les magouilles électorale qui consistent à parachuter des candidats sur des sièges faciles à prendre du fait de la qualité de celui que l'on ejecte


ne va pas reconcilier les Français avec la Politique.


Comment Les Verts qui disent vouloir faire de la politique autrement  peuvent en arriver là ??


C'est du mépris pour toi et tout ce que tu as réalisé. Continues ton combat, c'est aussi le


nôtre, nous le ferons savoir !!

Becquet Marylène 28/11/2011 13:47


Salut Camarade,


Quel joli mot camarade, comme le disait Jean Ferrat.... c'était du temps des luttes, de la croyance en des valeurs et non en des magouilles électorales....


Alors reprenons la lutte et imposons nous. S'il faut établir un rapport de force, tu peux compter sur de nombreux Wattrelosiens, croisiens.... qui croient en toi, le tout c'est de l'organiser et
de le faire savoir... (et oui, c'est ma culture syndicale, car en politique je comprends de moins en moins.)


S'il y a des coucous qui investissent les nids durement élaborés par d'autres, a défaut de leur faire prendre conscience de leur erreur, il faut les éjecter ou alors en construire un autre
imprenable.


 


Amitiés, bon courage.


 


 


 

Christine 25/11/2011 20:14


Monsieur le Député,


 


Juste ce petit mot de soutien pour vous dire que je ne ne trouve absolument pas normal que vous soyez sacrifié de la sorte par votre parti. 


Vous faites un travail remarquable à Roubaix depuis maintenant de nombreuses années.


Est-il possible que les Dirigeants du PS préfèrent choisir "un calcul électoral hypothétique".... que la compétence et le travail de terrain d'un des leurs.....


Franchement il est temps que les Patrons de Partis descendent de leur piédestal et qu'ils se collent à la réalité du terrain....