Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 15:27

Mosco-et-Cahuzac-copie-1.jpgCe matin, juste après le conseil des ministres, la commission des finances reçoit les ministres de l’économie et des finances, et du budget, Pierre Moscovici et Jérôme Cahuzac, pour présenter le nouveau projet de loi de finances rectificative pour 2012.

 

Celui-ci s’inscrit dans un cadre macroéconomique connu : chômage en hausse, déficit record du commerce extérieur, un pouvoir d’achat des ménages en berne, une dette publique à 90 % du PIB, sans oublier une crise européenne où la situation de la Grèce reste un problème.

 

Pour autant, la prévision de croissance à 0,3 % pour 2012 reste crédible. Face à l’audit sans complaisance de la cour des comptes, le Gouvernement agit pour limiter le déficit à 4,5 % du PIB, et puis 3 % en 2013. Il ne faut pas opposer croissance et désendettement. Sans désendettement, il n’y a pas de croissance durable. Tel est le contexte.

 

Le gouvernement doit pour autant encore apurer des éléments du passé (Dexia, PSA Banque…) mais aussi ouvrir vers le futur (réforme du financement export, mesures de lutte contre la fraude fiscale).

 

Sur le legs, pour Dexia, les principales étapes de la déconfiture sont connues. La semaine dernière un accord a été trouvé avec le gouvernement belge pour recapitaliser le groupe. La contribution des états, substantielle, est nécessaire : l’accord est équilibré (53 % pour la Belgique, 47 % pour la France). D’où l’ouverture de 2,58 Mds € sur le compte d’affectation spéciale. Le plan structurel sur l’avenir du groupe sera déposé à Bruxelles dans les prochains jours. La réforme du secteur bancaire sera présentée en conseil des ministres le 19 décembre.

 

Pour PSA-Finance, après le choc de l’annonce du plan, différé, de restructuration de PSA, la dégradation de la note du groupe a pesé sur la banque (elle offre des crédits aux clients de Peugeot et de Citroën) : si le Gouvernement ne fait rien, alors que 3 véhicules sur 4 sont vendus à crédit, cela aurait des conséquences trop fortes sur les ventes.

 

Quant à l’export, le diagnostic est inquiétant. C’est donc un facteur important que la remise à niveau des garanties de l’exportation que fait ce PLFR. C’est le premier acte majeur du « pacte pour la compétitivité ».

 

Mais le cœur du texte de PLFR, c’est l’arsenal juridique contre la fraude fiscale, en se concentrant sur les cas les plus complexes de fraudes. Tout cela va permettre à l’administration de réorganiser le contrôle fiscal.

 

Pas de taxes ni d’impôts nouveaux donc dans ce PLFR. Ce projet maintient les objectifs de lutte contre les déficits, engage des mesures pour la compétitivité et vise à résoudre des situations héritées du passé qui doivent impérativement être maintenant résolues.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires