Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 13:55

librairie-beaulieu.jpgQuand un rideau se lève et qu’une enseigne s’accroche dans un quartier, c’est toujours une bonne nouvelle. L’inauguration, ce matin, du nouveau point-presse de Beaulieu ouvert par Akim Gueham et son épouse Marine, l’est triplement.


D’abord parce qu’elle est une concrétisation supplémentaire du programme de rénovation urbaine de Beaulieu. La dimension commerciale, avec un supermarché en locomotive, a toujours été une composante du projet, surtout à mes yeux. Après la relocalisation dans Auriol des anciens commerçants, après l’installation de Carrefour Contact en cœur de centralité, des cellules commerciales restaient disponibles. L’une d’entre elles va accueillir à partir d’aujourd’hui une librairie / salon de thé : tant mieux !

 

Ensuite parce que ce dossier aura été particulièrement complexe à faire aboutir. Trois ans de négociations liées au changement d’opérateur commercial pour le quartier, après le retrait de l’EPARECA, remplacé par Vilogia en direct. Il fallait faire rembourser les subventions perçues par le premier, les transférer au second, pour que les loyers des nouveaux baux commerciaux puissent être suffisamment compatibles avec de nouveaux projets tels que celui de M. Gueham. La querelle administrativo-financière fut âpre mais cela valait la peine d’être tenace. Je n’ai pas ménagé mon énergie, là encore, pour que cela aboutisse.

 

Enfin parce qu’un commerce qui s’ouvre, c’est à la fois un plus pour la vie d’un quartier, et au moins un emploi qui se crée ! Ce jeune ménage a mis beaucoup d’espoir dans son projet, rapidement devenu une affaire de famille (les travaux ont largement mis à contribution les parents et beaux-parents !). Alors, ce matin, pas question pour eux de bouder leur plaisir et ils ont raison ! D’autant que le thé à la menthe, qu’avec notamment Christophe Ricci, le président de W'atout Commerce, nous dégustons ce midi est fort sympathique.

 

Bonne chance à ces nouveaux commerçants volontaires… et souriants !

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

MACREZ Daniel 16/09/2012 17:52


" Et a ce moment là on dira :"Pourtant ils ont été aider par le Maire"

MACREZ Daniel 06/09/2012 17:19


" un projet porter a bout de bras."


Pourvu que sa marche Mr le Maire,votre crédibilité va être  en jeu.

Dominique Baert 11/09/2012 12:28



Ma crédibilité, c'était de parvenir à réussir cette installation. Car quand j'ai lancé le projet de rénovation urbaine de Beaulieu, le volet commercial, locomotive du quartier à reconstruire,
n'était pas le plus simple puisqu'en matière de commerce, de par la loi et le principe constitutionnel de liberté du commerce, une municipalité n'a aucun pouvoir légal d'intervention et se doit
même de ne commettre aucune ingérence. D'où la difficulté d'intervenir car on ne peut qu'accompagner sans contraindre... et réussir malgré tout !
Pour le reste évidemment, précisément, la réussite commerciale est d'abord l'affaire du commerçant et surtout des habitants du quartier. S'ils veulent qu'un commerce existe et subsiste, il n'y a
qu'une seule méthode: qu'ils y aillent, et le plus souvent possible...