Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • 11 novembre (2) : Banquet républicain
    C’est une tradition wattrelosienne bien ancrée : après les cérémonies commémoratives du matin dans nos Cimetières, les membres des sociétés patriotiques se retrouvent pour un banquet républicain, qui s’est tenu cette année au Centre socio-éducatif, dont...
  • 11 novembre (1) : 1917, se souvenir et comprendre !
    Le 11 novembre, c’est d’abord au Cimetière du Crétinier que commencent les cérémonies commémoratives, puis autour du Monument aux Morts au Cimetière du Centre, avec la participation du Conseil municipal des enfants et de l’Union musicale. Ainsi, après...
  • La résidence Van der Meersch modernisée… et inaugurée !
    Ce matin, à Beaulieu, nous inaugurons la résidence Van der Meersch, propriété de Vilogia mais gérée par le CCAS, qui compte 29 logements (tous occupés actuellement) et 33 locataires. Le Directeur général de Vilogia, Philippe Remignon, est lui aussi présent...
  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 13:44

textil1.jpgCe n’est pas à un rendez-vous avec la nostalgie mais avec l’Histoire qu’offre l’association des Amis de la Lainière (que préside Georges Dubois) le Mat Pop et l’Office de tourisme, à la salle des fêtes Jean-Jaurès.

Le textile a en effet façonné des générations entières dans notre métropole, qu’il s’agisse de l’industrie lainière à Wattrelos, Roubaix, Tourcoing, ou cotonnière à Lille ou Armentières. Et c’est au textile (dans tous ses états, pour en reprendre le titre) qu’est consacrée cette exposition regroupant photos, objets divers, cartes, publicités… sans oublier la reconstitution plus vraie que nature d’un magasin Pingouin, avec les bobines de laine de couleur dans les casiers comme autrefois ! Point de nostalgie ici disais-je, car on se rappelle aussi que la vie dans les ateliers était dure. Ce passé n’a nul besoin d’être enjolivé, alors qu’il aura été celui de la sueur et du sang de tant et tant de nos anciens.

textil2.jpg
Reste que le textile fut aussi une manière de vivre autour de l’usine : magasins, crèche, clubs sportifs (le plus célèbre d’entre eux : le CORT) et même construction de lotissements complets comme la cité Amédée-Prouvost à la Martinoire, centres sociaux et Maisons de l’Enfance ont accompagné l’essor de cette industrie. Même les écoles : je me souviens que l’école Jeanne d’Arc, où j’étais scolarisé, était baptisée
école Leclerc-Dupire !

Je suis pour ma part un ardent défenseur de ce que fut ce passé, notre passé. On lui doit tous d’être ce que nous sommes. Il faut donc faire œuvre de pédagogie, conserver le patrimoine qui peut l’être. Voilà pourquoi j’ai tout fait pour que ne soit pas rasé le dernier bâtiment de La Lainière car s’il disparaissait, que resterait-il à Wattrelos de nos châteaux d’industrie : le Peignage Amédée, le Sartel, demain Saint-Liévin ont été ou seront rasés. De fait, ils ne présentaient pas d’identité architecturale majeure, ou à tout le moins, moindre que celle de ces tours de La Lainière ; de surcroît, la Lainière était la plus grosse entreprise de notre ville. Alors oui, je crois qu’il faut tout faire pour sauver ça et préserver aussi la mémoire, notre mémoire, car notre passé, c’est notre vie, c’est nous-mêmes. Jamais nous ne devons renoncer à construire des ponts entre les époques. Par exemple,  tout ce qui est présenté ici ce matin mérite d’être présenté pendant des années encore à ceux qui, lorsqu’ils viendront sur le site de La Lainière plus tard, doivent savoir ce qui s’est fait icipendant tout le XXe siècle !

Car le textile est notre histoire, notre fierté, notre passé et même notre avenir, à l’image du CETI (je salue André Bernaert son président, présent ce midi)… mais sous une forme différente, innovante et très technique.

N’hésitez donc pas à fréquenter cette exposition qui sera visitée par les enfants de nos écoles en semaine, et visible par tout un chacun les samedi 6 et dimanche 7 avril de 10 h à 17 h salle Jean-Jaurès, 51 rue Jean-Jaurès. Entrée libre.


Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires

joveneau marcel 31/03/2013 20:34


je m'excuse d'apporter cette précision mais l'école maternelle où tu as été scolarisé été SAINTE JEANNE (sans plus) mais pas  D'ARC; séparée de l'école
primaire par la maison du directeur Louis DESMULIER. L'école primaire était l'école SAINT LOUIS qui a été contruite par les patrons de LECLERCQ DUPIRE. 


A la fin de chaque année scolaire les"patrons leclercq dupire" étaient invités à une réception dans la grande salle de l'école primaire. Un grand discours était lu devant toutes les
personnalités.


L'infirmerie de l'école était la -même que cellle de l'entreprise et elle se situait à la place du  CAT de maintenant.


J'apporte ces précisions pour l'histoire de notre ville et de notre jeunesse.


cordialement


 


marcel