Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 18:12

AG Amigym 2013Ce matin, dès ma première manifestation, je savais que la journée serait haute en couleurs. En effet, dès l'assemblée générale au CSE d'Amigym et ses 175 adhérentes (ou presque, il y a un garçon… qui a bien du mérite !), avec Sylvie Gillon, la présidente, Isabelle la prof, fière d'annoncer son binôme avec Stéphanie, le sens de la bonne humeur était donné.

 

Amis Lab Sartel 2013Au club des aînés du Laboureur-Sartel de Lili (Eliane), on avait le cassoulet gai, et avec la présence de Supermec et l'orchestre de Sébastien, cela ne pouvait donner qu'une piste pleine !

 

Et avec les Copés in deux au CSE dans l'après-midi, les rires de la salle parlaient d'eux-mêmes ! Avec les Ladoe, père et fils (au pluriel !), l'bieau Jacques et le séduisant Francis, avec le renfort de la très touchante Renée Lamblin, on savait que ce serait du bon ! In n'in rit incore...

 

Copés in deux nov 2013A l'entrée, la salle entonne en rythme L'pato y n'est nin prêt d'êt' mort !, non plus malheureusement que Le ver solitaire de Renée. Clou de l'après-midi, un Valentin Obama à la tribune présidentielle américaine (entre parenthèses, chapeau pour l'anglais !), que doit traduire un interpréte ivrogne joué (c'est un rôle de composition dit-il !) par son père Christian : " You're drunk " dit le président ; " Non j'sus nin d'Roncq, ch'sus de Wattrelos ! " répond l'interprète… J'espère que vous avez compris !

 

Bien sûr, le romantique Francis entonnera une chanson pour son épouse, avant que Mado (Renée) la clocharde ne nous émeuve et que, sur l'air de Frou-frou, Jacques nous parle des Forçats de l'administration (les fonctionnaires !). Avec Les vacances en Turquie de la famille Ladoé, on a une valeur sûre où l'on sait tout (ou presque) du quotidien vacancier de ces sacrés Wattrelosiens en goguette !

 


Dans le spectacle, la troupe taquinera encore l'émotion en seconde partie, car après Ça gaze pour nous de Plastic Francis, Christian et Jonathan, côte à côte, ont fait un duo touchant Un père, un fils, deux fils unis.

 

Copés in deux nov 2013 2Copés in deux nov 2013 3Mais il y eut aussi du Musset (T’as le bonjour d’Alfred) car on a aussi caressé la poésie, le sketch du poivrot (Christian - encore lui ! Et après, il me dira qu’il n’a pas de prédispositions…) sermonné par Francis arrivé au ciel ; Valentin, à la fermeture-éclair récalcitrante (J’in peu pu, j’dos pichi) ; Christian et sa Mathilda (« chef d’œuvre in péril ») ; le douanier efféminé ; ou l’établissement (très) spécial de M. Touchmisa (ph. ci-dessus, à gauche)…

 

Bref, dans une salle comble, où si tous les spectateurs avaient en tête la dernière chanson de Francis (Mais din tche mond’ qu’in vit), ils avaient tous dans le cœur le même cri, celui du final : Viva les Ch’timis !


Partager cet article

Repost0

commentaires