Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 17:07

Colloque-strate-gie-nationale-de-sante-_1.jpg

L’Agence régionale de santé du Nord - Pas-de-Calais organisait au Grand Palais à Lille un colloque réunissant professionnels et acteurs de santé dans le cadre de la définition stratégie nationale de santé, pour apprécier les déterminants de santé et la prévention en Nord - Pas-de-Calais.

 

J’ai tant d’enjeux de santé, notamment pour les personnes âgées à Wattrelos, pour ne pas participer à ce colloque avec Anne Duquesnois, mon adjointe à la santé. Aux côtés de J.-Y. Grall, directeur général de l’ARS, j’ai ainsi suivi le déroulement des deux tables rondes, la première consacrée à la prévention des chutes et de la iatrogénie médicamenteuse chez la personne âgée, la seconde aux déterminants de santé (travail, environnement).

 

 

Colloque stratégie nationale de santé 2

Je souscris totalement aux préconisations du professeur Jean-Louis Salomez, président de la conférence régionale de la santé et de l’autonomie, lorsqu’il prône la création de « zone de prévention prioritaire » (concrétisant une discrimination positive, à l’image de ce qui se fait pour la sécurité), ou lorsqu’il plaide pour une adaptation de la politique nationale de santé aux réalités régionales.

 

C’est la ministre des affaires sociales et de la santé, Ma

risol Touraine (ph. ci-contre), qui est venue clore la manifestation. D’entrée, elle a souligné que la santé est une des urgences qui préoccupe le plus nos concitoyens. Les Français sont attachés à notre système de santé. 200 forums se tiennent dans le pays en ce moment sur cet enjeu collectif.

 

Rappelant l’excellence de notre système de santé, loin d’un pessimisme de principe avec lequel on regarde parfois notre système de soins, la ministre observe dans tout le pays des suggestions, une effervescence, des initiatives de terrain capables d’inspirer des choix nationaux ; car notre système de santé devra se réorganiser, se refonder profondément pour mieux prendre en charge le vieillissement et le développement des maladies chroniques.

 

Colloque-strate-gie-nationale-de-sante-_3.jpgDans la SNS, il faudra une meilleure articulation entre la politique de santé et la politique médico-sociale face au handicap. Il faudra lutter aussi de façon plus efficace contre les inégalités de santé (de classes sociales, territoriales, éducatives…) et répondre aux aspirations des professionnels comme aux attentes des patients.

 

La SNS doit permettre de définir des objectifs clairement partagés qui ne se réduisent pas seulement aux soins mais aussi concernent la prévention.

 

Elle se structure autour de trois orientations : la prévention ; la réorganisation de l’offre de soins autour de la proximité ; la démocratie sanitaire.

 

Le travail, la précarité et tout ce qui y mène ont un impact sur la santé. Il faut ici, dans le Nord, plus qu’ailleurs, que les politiques de santé soient élargies à l’ensemble des politiques publiques. C’est dans chaque territoire que doit s’élaborer la définition des politiques de prévention.

 

L’ARS a pris la décision de consacrer des ressources aux programmes de prévention : l’Etat reconnaît des préoccupations particulières dans le Nord ! Nous devons aussi définir des critères de répartition des ressources des agences qui tiennent compte des déterminants de santé ! Cela permettra une répartition plus juste.

 

La décennie qui s’ouvre doit être celle de la prévention ; comme la portera la future loi d’orientation de la santé publique. Effets et résultats devront se décliner régionalement. Et la ministre de conclure : « L’immobilisme n’est jamais une réponse ».


Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Divers
commenter cet article

commentaires

DELANNOY 25/01/2014 07:39


Cher Dominique,


Tant que les POUVOIRS PUBLICSn'auront pas intégré le fait qu'il faut impérativement mettre fin au système pernicieux de la tarification à l'activité, nos hôpitaux seront en déficit...


Par ailleurs, outre le Santé des personnes âgées, la Santé des jeunes est égalment préoccupante avec les problèmes de précarité et d'accès à l'emploi, sans méconnaître les conséquences graves
d'un échec scolaire considérable dans notre PAYS.


Enfin, c'est mon opinion.


Bien à toi,


Jean-Pierre