Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 11:12

Les dossiers en débat dans l’actuel G20 sont parmi ceux auxquels j’ai consacré une large partie de mon automne 2010, puisque j’ai été vice-président de la commission d’enquête de la commission des finances, consacrée à l’analyse critique de la spéculation et de ses conséquences dévastatrices. Le rapport de cette commission, intitulé Spéculation : faire gagner la croissance et l’emploi plutôt que les joueurs, est placé sous la double signature de mon collègue Henri Emmanuelli (président, PS) et de Jean-François Mancel (rapporteur, UMP).

 

De septembre à décembre, presque chaque semaine, et en sus de la préparation de la LFI 2011 et de la LFR 2010, nous avons tenu 28 auditions des 37 principaux spécialistes, économistes, acteurs ou régulateurs des marchés, de matières et de capitaux, pour comprendre les mécanismes de la spéculation, avec pour objectif de savoir comment en contenir les effets pervers et déstabilisateurs, quelles régulations mettre en œuvre et dans quel cadre. Le résultat est ce rapport de 250 pages qui formule 34 propositions.

 

Car, postulat de départ – ce que soulignent toutes les personnalités entendues -  « la spéculation est consubstantielle au marché » (comme le dit Jean-Pierre Jouyet, président de l’AMF), et « sans spéculateurs, il n’y aurait pas de marché. Pour qu’une transaction se fasse, il faut un acheteur et un vendeur, chacun considérant qu’elle est dans son intérêt ».

 

La 1ère partie du rapport en analyse le contenu, mais aussi les bulles spéculatives, les excès notamment à partir de l’examen des crises de la dette grecque et irlandaise, ou des dérèglements des marchés de matières. Au cœur de la problématique, il y a la remise en cause de la théorie des marchés efficients.

 

La seconde partie explicite pourquoi, par leurs évolutions, nos économies sont devenues plus sensibles : financiarisation, surabondance de liquidités, encadrement défaillant des acteurs (titrisation, rôle des agences de notation, régulateurs désarmés), instrument de marché eux-mêmes déstabilisants (trading à haute fréquence, ventes à découvert, produits dérivés…).

 

Voilà pourquoi la 3e partie prescrit de prendre « à tous les échelons pertinents des mesures correctrices qui visent toutes à réduire les causes objectives de mouvements spéculatifs cumulatifs et déstabilisateurs en : limitant la liquidité des opérateurs ; interdisant certains instruments à risques ; assurant une plus large transparence ; donnant davantage de moyens d’interventions aux autorités de régulation et de contrôle.

 

C’est ainsi que nous avons préconisé un meilleur encadrement des fonds alternatifs, l’interdiction des ventes à découverts de produits dérivés de dette souveraine, l’élimination du trading à haute fréquence, le renforcement du rôle des banques centrales dans les analyses de risques (pour éviter de laisser aux agences de notation une position dominante exclusive), l’engagement de responsabilité de tous les membres des conseils d’administration des banques (et pas seulement les principaux décideurs) pour responsabiliser chacun des participants ou encore le renforcement des moyens de l’Autorité des marchés financiers.

 

Pour lire les propositions du rapport de la commission d’enquête (pages 269 à 274), Pages de rapport+commission+d'enquête+sur+la+spéculation cliquez ici.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires