Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Rencontre avec l'Ambassadeur de Belgique
    Ce mardi 20 septembre, en tant que Vice-Président de la Commission des Finances de l’Assemblée nationale, je dîne à sa résidence avec Vincent Mertens de Wilmars, Ambassadeur de Belgique en France, avec pour voisins les ambassadeurs du Luxembourg et d’Italie....
  • A l'Université de l'Engagement du PS !
    À l’Université de l’Engagement du PS à Lomme, j’ai participé à l’atelier « Priorité Jeunesse » en présence notamment des Ministres de la Ville, de la Jeunesse et de Sports, Patrick KANNER, et des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Laurence...
  • Collège Neruda, l'horizon se dégage !
    Après l’heure du contentieux (et notamment l’absence du collège Neruda de la liste des collèges à reconstruire d’ici 2020 par le Conseil Départemental du Nord, publiée au printemps dernier), vient le temps de la convergence et de la recherche d’un accord...
  • Séminaire de rentrée (3), avec M. Valls : "Faire bloc" !
    « Nous sommes à 7 mois de l’échéance présidentielle, d’un choix essentiel, d’un choix historique, à un moment où le monde est confronté à des risques considérables. L’extrême droite sera certainement au second tour, mais cette fois-ci, nous sommes prévenus...
  • Séminaire de rentrée (2) : l'essentiel, c'est la République !
    Après une deuxième table ronde sur « de nouveaux droits dans un pays profondément réformé », un troisième thème est abordé, la République. Le Garde des Sceaux, J.J. Urvoas, place son intervention sous le mot de « l’Etat de droit ». Un Etat de droit c’est...
  • Séminaire de rentrée (1) : l'éducation et la jeunesse.
    Petit pincement au cœur ce midi en rejoignant l'Assemblée nationale pour le séminaire de rentrée du Groupe Socialiste, car l'an dernier, c'est à pareille occasion que j'avais fait mon retour. Le premier thème, c'est "l'éducation et la jeunesse au cœur...
  • Mes Berlouffes 2016 en vidéo
  • Enseignant (e)s, à Wattrelos, on vous aime !
    Comme tous les ans, je reçois les enseignants ayant rejoint les écoles maternelles et élémentaires publiques de Wattrelos pour cette nouvelle année scolaire. Je devrais plutôt écrire les enseignantes, puisqu’elles sont 19 sur 21 cette année ! Cérémonie...
  • Un grand Wattrelosien, Gérard Hochin, n'est plus !
    C’est difficile de lire dans son journal du matin le faire-part de décès de quelqu’un qu’on aime vraiment beaucoup. J’ai ainsi ressenti vraiment énormément de peine en apprenant la disparition de Gérard HOCHIN, ce 3 septembre, à l’âge de 92 ans. « Vieux...
  • Wattrelos, une rentrée scolaire qui conforte nos fondations (2)
    Avec 5 001 élèves scolarisés à cette rentrée 2016, Wattrelos réédite le repli d'une cinquantaine d'élèves déjà observé à la rentrée 2015, mais n'est somme toute qu'à un étiage proche des effectifs de 2004 (5 091 alors). Mais cette diminution de 90 élèves...
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 13:52

liberation-wattrelos.jpgCe samedi matin, entouré d’élus et de représentants des sociétés patriotiques, je dépose une gerbe de fleurs aux monuments aux morts des cimetières du Crétinier et du Centre. Pour qu’on se rappelle. Pour qu’on se souvienne. Pour que jamais on n’oublie que la liberté retrouvée en 1944 avait été gagnée au prix du sang de bien des Wattrelosiens, vers qui ces instants de recueillement sont surtout tournés.


En passant en revue les tombes de plusieurs d’entre eux, en m’inclinant devant les monuments, en écoutant retentir la sonnerie aux morts, je me souviens de cette photo, tirée de l’étage des anciens Ets Piat, rue Carnot, où l’on voyait, enfin, blindés et militaires allemands repartir vers la Belgique… De là où, 4 ans plus tôt, ils étaient arrivés.


En 1944, c’était le samedi 2 septembre : la ville était débarrassée de la couleur vert de gris.


Venant du Saint-Liévin, un camion retardataire de la Wehrmacht traverse la ville à vive allure. C’est la dernière image que donne aux Wattrelosiens l’armée du IIIe Reich ! Les seuls Allemands restant à Wattrelos sont ceux faits prisonniers par les FFI et le WO. Vers 16h, un prisonnier allemand est conduit à l’école Saint Joseph où il rejoint dans une salle de classe quatre autres prisonniers. Tous les cinq seront conduits en camionnette à Lille.


A l’Hôtel de ville se réunit le comité local de libération, sous la présidence du socialiste Jules Deldalle. Comptant une dizaine de membres, il est composé de délégués des différents courants politiques qui ont contribué à la libération du territoire. Il siègera jusqu’au 5 novembre et sera remplacé par une délégation municipale de 21 membres qui, sous l’autorité du socialiste Louis Dornier, administrera la commune jusqu’aux élections municipales d’avril 1945.


En ce premier samedi matin de septembre 1944, Wattrelos avait retrouvé sa liberté !


68 ans plus tard, Wattrelos n’oublie pas…

 

 

Partager cet article

Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires