Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
  • Rentrée 2017 : retour aux 4 jours, et poursuite des efforts !
    Comme tous les ans, je suis présent dans les écoles au moment de la rentrée scolaire aux côtés de mon Adjoint à l'éducation, Georges Prpic, de l'Inspecteur de circonscription Jean-Pierre Mollière, du Directeur général des services de la Ville et de plusieurs...
  • Déploiement de la fibre optique FTTH Orange à Wattrelos : ça progresse !
    Conformément au plan France Très Haut Débit visant à développer l’accès à l’Internet rapide, en accord avec la MEL et la ville, Orange déploie le réseau de fibre optique sur la ville. La phase d’installation des armoires du lot 1, qui va permettre de...
  • Alfreda a 103 ans : Très Bon Anniversaire !
    Terrible année que cette année 1914, et, chacun l’ignore encore alors, mais les évènements de l’été vont enclencher une mécanique dramatique : 31 juillet assassinat de Jean Jaurès, 1er août ordre de mobilisation générale en France, 3 août l’Allemagne...
  • Lire, avec Luc Veroone, l'histoire de la Vieille place et de Pierre Catteau
    Arrivé à 18 mois à Wattrelos en 1955, (lorsque ses parents, roncquois d’origine, reprennent la pâtisserie Wagon au 75 rue Pierre Catteau), Luc Veroone a repris l’affaire familiale bien connue de la rue Pierre Catteau en 1985, et c’est l’histoire d’une...
  • Logement, SIA rue Jules-Guesde, ça se termine !
    Que de changements en un an ! L’été dernier, je visitais le chantier que la société SIA Habitat avait lancé au 136 rue Jules Guesde, sur le site de l’ancienne usine Dubar-Warneton. Il ne s’agissait à l’époque que de mouvements de terre, laissant toutefois...
  • Le foyer médicalisé accueillera ses pensionnaires en janvier 2018, enfin !
    Parmi les dossiers que j’ai voulu impulser quand je suis devenu maire en 2000, celui-là me tient particulièrement à cœur, et même s’il fut particulièrement long et complexe à faire aboutir, je ne boude pas ma satisfaction que l’ouverture de ce nouvel...
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 14:13

Seminaire-de-rentree-2014.JPGFinies les journées parlementaires à l’autre bout de la France, c’est à la salle Victor-Hugo de l’Assemblée nationale que le groupe socialiste de l’Assemblée organise son séminaire de rentrée, avec cet après-midi, pour thème : La France face à la réalité du monde.

 

Ils sont déjà loin pour moi les musiques des Gilles qui ont clos hier soir notre week-end wattrelosien des Berlouffes ! Car avec la dégradation de la situation internationale et la perspective du vote de confiance au Gouvernement de demain, le ton est à la gravité et à la responsabilité. La présence du Premier ministre, Manuel Valls, du ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, et du ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, donne le ton.

 

Le Premier ministre, présent tout l’après-midi – ce qui est apprécié de tous ! – insiste d’entrée sur le contexte en Europe et dans le monde, qui est en toile de fond du vote de confiance de ce mardi. « J’agis avec la confiance du Président et de la majorité dans la durée : pas pour trois mois, pas pour six mois, non sur la base de jeux individuels ! Nous devons agir dans la durée avec énergie, détermination et sens de l’Etat. Ce qui oblige à accomplir sa mission et la volonté de réunir les Français ! Je refuse de croire au déclin de notre pays » ! Message donc de détermination et d’appel à la confiance.

 

Seminaire-de-rentree-2014_2.jpgMais l’actualité, c’est aussi la gravité de la situation internationale. Et Laurent Fabius l’aura dessinée avec pédagogie, examinant la terrible et malheureuse concomitance des crises dans le monde. Pourquoi ces crises ?

 

D’abord parce que nous sommes dans un monde où il n’y a plus de patron. Longtemps bipolaire puis sous domination américaine, le monde est loin d’être le monde multipolaire et organisé qu’espèrent les socialistes : la réalité, c’est qu’aucune puissance n’est capable de résoudre les crises.

 

Ensuite parce qu’il y a éclatement de la puissance : beaucoup d’états ne sont plus en situation d’assurer leurs responsabilités et des groupes, qui ne sont pas des états, cherchent à en tirer parti.

 

Enfin parce que, malheureusement car c’est très dangereux, il y a dispersion de la puissance destructrice.

 

Face à cette situation, la politique étrangère porte quatre axes stratégiques : la paix (qui n’est pas le pacifisme !) et la sécurité ; l’organisation et la préservation de la planète (lutte contre la peine de mort, conférence climatique en décembre 2015) ; la relance et la réorganisation européennes (relance car la jeunesse est au chômage et la croissance est atone ; il y a aussi un vrai défi de l’unité en Europe !) ; le redressement et le rayonnement (car s’il n’y a pas de redressement économique, il n’y a plus de rayonnement diplomatique !).

 

Les débats se sont ensuite poursuivis avec Ségolène Royal sur la transition énergétique et avec Bernard Cazeneuve sur le terrorisme et les risques intérieurs.

 

Quand on est dans la majorité, les enjeux sont particuliers : ce sont ceux de la gestion du pays ! Et le Gouvernement a besoin d’être déterminé, pour se battre, sur le front économique comme sur celui de la sécurité intérieure comme extérieure. C’est le message : dans ces conditions, dans un tel contexte le devoir de tout député socialiste est évidemment de voter la confiance à un Gouvernement à direction socialiste !

 

Tout autre message brouille l’image et la force de la politique de la France, et tout autre vote demain affaiblit la France !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires