Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 13:26

Police.JPGOn pouvait se douter que sur un tel sujet, si souvent l’objet de polémiques, la publication d’un rapport de la Cour des comptes sur : « L’organisation et la gestion des forces de sécurité publique » ne manquerait pas d’alimenter des controverses. Je les laisse pour ma part pour ce qu’elles sont, et quand on sait les parcours professionnels différents et l’intégrité des magistrats de la Cour, on mesure combien leur mise en cause scandaleuse par le ministre de l’intérieur n’est qu’un leurre pour dissimuler les échecs de la politique de sécurité menée en France depuis 2002, et surtout depuis 2007.

Quel est le constat que dresse ce rapport de la cour ?

 

Une efficacité peu convaincante.

Si, selon les données du ministère de l’intérieur lui-même, les atteintes aux biens ont baissé de 28,6 % de 2002 à 2010, les atteintes aux personnes ont augmenté de 21,2 % sur la même période.

 

Une baisse globale des moyens en effectifs !

Certes, avec la mise en œuvre de la LOPSI de 2002, les directions départementales de sécurité publique ont d’abord connu sur la période 2003-2009 un accroissement d’ensemble de leurs effectifs policiers de + 2,1 %. Mais l’Ile de France a bénéficié de près des trois quarts de cette hausse globale (et la moitié pour la seule Seine Saint-Denis !). Ce fut donc une augmentation globale très concentrée sur une région, et même sur un département… au détriment des autres départements.

De surcroît – et c’est le pire pour la visibilité de la police dans nos quartiers ! – ce renforcement des effectifs global n’a pas été suffisant pour compenser la forte baisse du nombre d’adjoints de sécurité (ADS).

Au total, les effectifs des DDSP ont baissé de 2,3 % sur 2003-2009 !

En 2010, c’est le nombre même des fonctionnaires qui a diminué ! Et l’effectif total des DDSP en France est à 62 256 agents (une baisse de 5,3 % depuis le 1er janvier 2003 !). Quand on se souvient de la concentration renforcée des moyens dans l’Ile de France sur cette période, ce n’est pas difficile d’imaginer que la baisse est nettement plus forte encore dans le Nord !

Et cela s’aggrave puisqu’en 2011, selon la Loi de Finances, la police nationale va perdre encore 712 emplois !

 

A quoi s’ajoute une baisse des budgets de fonctionnement (hors rémunérations).

Globalement, les dépenses de fonctionnement et d’équipement des DDSP ont été diminuées de 2,1 % en 2008, stables en 2009 et abaissées de 25 % en 2010 !

Encore faut-il préciser que la réalité de ce tableau est plus noire que ces seuls chiffres, puisque la Cour analyse qu’à défaut de pouvoir comprimer à court terme certaines dépenses liées à l’immobilier (loyers, fluides), l’ajustement se fait – souvent très douloureusement ! – sur les capacités d’intervention opérationnelle des équipes (non-réparation de véhicules, limites de patrouilles pour économies, non-remplacement de petit matériel courant ou informatique…). C’est une véritable paupérisation de nombre de DDSP qui s’installe !

Ce constat national n’est malheureusement pas surprenant pour l’élu local.cdc-web.jpg Tant comme maire de Wattrelos que comme Député de Roubaix, je ne peux que faire la même remarque affligeante : nos policiers nationaux, malgré leur qualité et leurs mérites, n’ont plus toujours le moral car ils ont moins de moyens, moins de crédits et moins d’effectifs.

Voilà pourquoi, par-delà la bataille politique que je mène pour refuser la baisse du nombre de fonctionnaires de police et au contraire plaider l’augmentation des effectifs de proximité dans nos quartiers, le geste que j’accomplis chaque année est essentiel : l’obtention de crédits supplémentaires de réserve parlementaire pour le commissariat central de Roubaix – que j’ai mobilisée à cette fin chaque année depuis ma réélection en 2007 – non seulement met du baume au cœur de ces équipes, mais aussi et surtout leur permet aujourd’hui de maintenir leur capacité d’intervention sur le terrain (et leur permettait hier d’améliorer leurs moyens techniques).

Et de ces policiers, comme de leurs moyens, ici, on en a bien besoin !

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires