Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 09:44

Sauvons-l-education-5-sept.-2011_2.jpgSi, ce matin, le maire en faisant le tour de ses écoles voit avec satisfaction le travail municipal pour ses écoles, dès après ces visites, le député, ce midi, est lui avec bon nombre d’élus du Département devant la Préfecture pour protester, en ce jour de rentrée, contre les réductions de postes et de moyens qui frappent l’Education nationale.

Ainsi, je suis aux côtés de Michel Delebarre, député-maire du Dunkerque, de René Vandierendonck, maire de Roubaix, d’Yves Durand, député-Maire de Lomme et spécialiste au PS des questions d’éducation, des présidents des groupes socialistes du Conseil général et du Conseil régional, pour dire notre « très vive inquiétude quant à l’évolution des effectifs de l’Education nationale en France ». Et rappeler qu’avec les 16 000 suppressions nationales de postes (et déjà 14 000 autres annoncées pour 2012), écoles mais aussi collèges et lycées sont durement frappés en cette rentrée 2011.

1 500 classes sont supprimées dans le primaire !

Voilà pourquoi, après que Michel Delebarre en ait publiquement donné lecture, nous avons déposé au cabinet du préfet le courrier qu’à nouveau nous adressons collectivement à Nicolas Sarkozy, Président de la République, pour protester contre l’abandon de l’école comme grande priorité nationale.

Pour lire le texte de la lettre adressée à Nicolas Sarkozy, Sauvons l'éducation 5 septembre 2011-1cliquez ici.

Sauvons-l-education-5-sept.-2011.jpgL’illustration de cette dégradation du nombre de postes à l’école n’est pas seulement donnée que par les postes enseignants et administratifs. Une autre mauvaise nouvelle frappe les écoles en cette rentée, et l’exemple m’en est donné pas plus loin que dans ma bonne ville de Wattrelos !

Je l’apprends en effet ce matin : tous les contrats aidés de l’Education nationale (emplois de vie scolaire, en assistants administratifs ou d’éducation) sont supprimés. C’est la Berezina ! En cette rentrée , à Wattrelos, ce sont près de 25 emplois en moins, quasiment tous tenus par des Wattrelosiens et qui se retrouvent à Pôle Emploi ! C’est plus que la liquidation judiciaire d’un PME ! Avec la politique qu’il mène, j’ai souvent dit que l’Etat conduisait le plus important plan social de France ! En voilà une démonstration locale…

Pis, fin juin, l’inspecteur d’académie avait lancé des recrutements, des personnes avaient été pressenties… avant que par une circulaire au cœur de l’été, le Rectorat, sur instruction sans doute du Ministère, n’annule tout !

Et toutes ces suppressions ne sont même pas comprises dans les 16 000 postes que j’évoquais plus haut ! Elles s’ajoutent donc à la litanie des tristes dégradations des moyens que l’Etat accorde à l’Education nationale… Heureusement qu’à l’instar de Wattrelos, bien des collectivités locales appuient leurs écoles ou établissements scolaires. Mais elles n’ont pas la maîtrise des postes. Et cet appui, jusqu’à quand auront-elles les moyens de l’accorder… ?

Oui, plus que jamais, pour l’éducation, il est temps que cela change en France !

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires