Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Ecole sur 4 jours : Wattrelos y est favorable, dès septembre 2017 !
    Le nouveau Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer l’a affirmé : un décret sera publié très prochainement afin de permettre aux communes de se prononcer sur l’organisation de la semaine d’école sur leur territoire. A Wattrelos, la réponse...
  • Elections : C. Osson en tête, à Wattrelos et à Roubaix !
    Longue journée que ce dimanche électoral. Longue parce que, ça y est, ce 1er tour amorce concrètement le processus de ma succession comme Député de la 8e circonscription : dans dix jours, après cette vie intense le jour, la nuit, ces week-ends inexistants,...
  • Un député c'est un acteur local !
    Je suis toujours surpris de voir que certains considèrent que la fonction d’un député n’est que de faire des lois : c’est loin d’être uniquement le cas ! Le député a aussi un rôle local, c’est un acteur de territoire important. C’est même à mes yeux sa...
  • Législative : amis et camarades, soyons tous responsables !
    Je n’ignore pas, bien sûr, les aigreurs et les amertumes qui suivent les décisions qui tranchent un processus de désignation d’un candidat aux élections. Faire un choix, c’est nécessairement faire des mécontents, dont certains peuvent avoir, légitimement...
  • Je choisis Wattrelos !
    En 2012, on s’en souvient peut-être, c’est le 10 mai que j’avais annoncé ma candidature aux élections législatives. La loi sur le cumul des mandats interdit à partir de 2017 le cumul d’un mandat parlementaire, député ou sénateur, et d’un exécutif municipal,...
  • Victoire 39-45 : soyons donc européens, en frères !
    Au lendemain du 2ème tour d’une élection présidentielle où l’extrême-droite aura été présente, la commémoration de la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945 ne peut que se tenir avec gravité, en sus de la solennité et du respect de la cérémonie. Au cimetière...
  • Présidentielle (3) : faire réussir le Président pour faire réussir la France !
    J’entends déjà ce dimanche soir des états d’âme, des atermoiements. Pour certains à gauche, des menaces même : Emmanuel Macron est à peine élu que certains lancent la charge pour le combattre ! Savent-ils ce qu’est la démocratie ? L’élection – surtout...
  • Présidentielle (2) : ouf, Le Pen battue, mais le vote FN est trop lourd !
    Oui, ce dimanche soir, c’est à la salle Salengro, et dès les premiers sondages connus, une satisfaction en même temps qu’un soulagement : Marine Le Pen est battue. Elle ne dépasse pas les 40 % redoutés au niveau national : elle se tient à un peu plus...
  • Présidentielle (1) : Emmanuel Macron, élu, une énergie convaincante et enthousiasmante !
    C’est fait ! Ce dimanche soir à la salle Salengro, cela faisait plusieurs heures qu’avec les informations via les réseaux sociaux des votes aux Etats-Unis, dans les Dom-Tom, ou des résultats des sondages « sortie des urnes », la peur d’un scrutin serré...
  • Les factures délirantes de Le Pen seront pour les Français !
    Beaucoup, je l’espère, qui auront regardé le débat du 2ème tour, auront compris que Marine Le Pen ment aux Français, que son programme n’est qu’approximatif, non finançable et dangereux par ses insuffisances. Qui n’a pas compris que sur une promesse telle...
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 16:28

Manif urgences 1Le slogan exact est : « Sauver l’hôpital, pour notre population, c’est capital ! ». On le doit au docteur Bruno Sivery, cardiologue wattrelosien bien connu, avec qui je défile ce matin dans les rues de Wattrelos, en compagnie d’Anne Duquesnois, mon Adjointe à la santé et médecin à l’hôpital, de nombreux élus wattrelosiens, du maire de Leers Jean-Claude Vanbelle et de ses adjoints, de tous les médecins et membres du personnel du centre hospitalier wattrelosien, des organisations syndicales unanimes, mais aussi de tous les Wattrelosiens qui ont souhaité se joindre au cortège afin de défendre le service des urgences de notre hôpital.

Manif urgences 3 Manif urgences 4

Manif urgences 6Une  foule impressionnante (plus de 500 personnes !) est en effet rassemblée (malgré la période estivale !) pour dire non à la fermeture des urgences de nuit à Wattrelos en octobre, puis de jour au 1er janvier prochain. L’annonce date d’il y a maintenant deux semaines. La Direction de Roubaix n’aurait trouvé que cette solution pour remplacer trois de ses médecins urgentistes qui partent en congé maternité ! C’est évidemment inacceptable. Mais il faut chercher des solutions au problème. C’est pourquoi j’ai proposé de réunir médecins, salariés, direction, élus pour une table ronde dans la salle du conseil municipal après la manifestation.

 

Manif urgences 2Comme je le dis dans mon propos introductif aux différentes prises de parole, la manifestation de ce matin est un premier geste, un premier cri ! Tous ensemble, nous voulons dire notre attachement à l’existence des urgences wattrelosiennes, complémentaire de celles de Roubaix, à notre hôpital que je me refuse à considérer comme petit, et marteler que nous ne servirons pas de variable d’ajustement pour un problème d’effectif roubaisien !

 

Trois éléments de contexte me paraissent devoir être soulignés.

  • D’abord, nous devons nous battre pour que cesse l’inadmissible réflexe du SAMU, des ambulanciers et des pompiers de Roubaix et Tourcoing d’amener quasi systématiquement les patients chez qui ils interviennent vers les urgences de Roubaix ou de Tourcoing ! Je le dénonce depuis des mois et je sais de quoi je parle pour l’avoir vécu personnellement à trois reprises. Les témoignages sont nombreux et ils convergent tous ! Alors qu’on ne vienne pas me dire qu’il n’y a pas de passage suffisant à Wattrelos ! D’ailleurs, notre table ronde tord le cou à cette manipulation qu’il n’y aurait que 3 à 4 passages par nuit à Wattrelos ! La réalité est claire : à Wattrelos, de 17 h à 20 h, il y a 3 102 passages par an (soir 8,5 passages par jour !) ; de 20 h à 8 h, plus de 2 500 passages par an (soit en moyenne 7 personnes !). Ce qui veut dire que de 17 h à 8 h, aux urgences de Wattrelos passent en moyenne plus de 15 personnes ! Soit 1/3 de l’activité totale du service.
  • Ensuite, force est de constater que la décision de condamner les urgences de Wattrelos n’a fait l’objet d’aucune concertation ! Pas un coup de fil, pas une réunion à ce sujet ! Dans ces conditions, à quoi sert la communauté hospitalière de territoire Roubaix-Tourcoing-Wattrelos ?
  • Enfin, en tant que maire et président du conseil de surveillance du centre hospitalier wattrelosien, je maintiens que 80 % des patients admis aux urgences à Wattrelos peuvent continuer à y être pris en charge ! La grande majorité des pathologies est compatible avec le plateau technique sur place. Et après être passé par les urgences, le patient peut être admis au service de soins continus, puis en médecine… Un parcours de santé dont on comprend bien qu’il serait mis en péril s'il manquait la première étape : les urgences !

Tour à tour, mon Adjointe Anne Duquesnois, puis les docteurs Caparros, Babé et Sivery, puis le directeur de l’hôpital lui-même, Laurent Barret, le confirment : ces urgences, qui gèrent 13 000 entrées annuelles (chiffre stable) sont nécessaires pour désengorger Roubaix, assurer les examens complémentaires qu’on n’a pas toujours la capacité de proposer ailleurs, permettre surtout à nos aînés et aux plus démunis qui n’ont pas de moyen de transport de bénéficier d’un lieu d’accueil de proximité. Le service a une vocation humaine, sociale, ne l’oublions pas ! Comme le souligne avec bon sens Marie-Anne Babé : à Wattrelos, qui va prendre le bus pour se rendre aux urgences à Roubaix, puis reprendre les transports en commun quand il en sortira en pleine nuit ? Une enquête récente l’atteste : près de la moitié des patients accueillis à Wattrelos (ils viennent de Wattrelos mais pas seulement : Leers, Lys, Hem…) placent la proximité en tête de leurs critères !

 

En ce qui me concerne, je me suis déjà beaucoup battu pour que le centre hospitalier conserve une direction autonome. Je relance le combat, en compagnie du corps médical qui se dit prêt à se mobiliser pour l’accueil de nuit (un signal fort !) pour garder nos urgences. Pas question d’accepter leur fermeture, ni en octobre ni en janvier !

 

Pour lire la motion approuvée par tous les partenaires de cette manifestation, cliquez ici. Elle a été adressée dès cet après-midi au directeur général de l’ARS, au préfet de région et au cabinet de la ministre des affaires sociales. Et n’oubliez pas, si ce n’est déjà fait, de venir signer la pétition dans le hall de la mairie !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires