Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 11:24

Je le reconnais volontiers, le soir de Noël n’est pas celui que je préfère, ni celui qui m’est le plus agréable à titre personnel, même si bien sûr, le dîner – toujours très prompt – chez mes parents est un rituel familial dont je goûte, année après année, le plaisir qu’il puisse avoir lieu.

 

Mais depuis quelques années, depuis que La Poste ait – unilatéralement – décidé de ne plus s’occuper de cela (soyons francs, je ne lui ai pas pardonné !), il faut bien que quelqu’un prenne en charge les lettres au Père Noël que bien des enfants mettent dans la boîte pendant le marché de Noël ! Alors la mairie a relevé le challenge, une fois de plus. C’est vrai que le Père Noël m’avait téléphoné pour cela mais avant d’accepter, j’y avais mis une condition : qu’il soit là, chaque 24 décembre au soir, à la mairie, pour venir remettre les cadeaux qu’il a amenés pour les petites et les petits Wattrelosiens.

 

Tope là ! Voilà pourquoi, depuis plusieurs années maintenant, vers 17 heures, les salons de l’Hôtel de ville s’ouvrent… Oui, mais voilà, cet après-midi, le Père Noël a raté son virage avec son traîneau en descendant sur Wattrelos, et des cadeaux (qu’il doit distribuer dans le monde entier ce soir !) sont restés accrochés en haut du clocher de Saint-Maclou. Il a tout juste eu le temps de m’amener les cadeaux pour ceux qui lui ont envoyé les plus belles lettres et il m’a demandé de l’excuser auprès des enfants car il faut qu’il remonte très vite tout en haut de l’église (il pense d’ailleurs en descendre vers 18 heures !)

 

C’est embêtant ! Mais je vais essayer de m’en sortir. Ils sont là devant moi, ces 31 auteurs de belles lettres, avec des frères, des sœurs, et leurs parents.

 lettre-noel-001.JPG

Alors je leur dis que j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise : je leur raconte la mésaventure du Père Noël, qu’il ne peut pas être là à l’heure. La bonne, c’est qu’il m’a donné les cadeaux et qu’il m’a demandé de le remplacer… Heureusement que j’ai mis une veste rouge ce soir (malheureusement, j’ai la moustache mais pas la barbe…). Alors, avec Jean-Luc Doyen, et deux de mes élues – devenues lutines, le temps de se coiffer d’un superbe bonnet de Noël – nous accueillons la chorale Chantez-vous (ci-contre), qui entonne de sympathiques chants de Noël. Je lis quelques-unes de ces lettres, Chloé qui a peur que le Père Noël ait froid, ou telle autre qui s’inquiète pour la santé de sa mamie, hospitalisée.

 lettre-noel-003.JPG

Emotion, sourires, plaisir…

 

Je vis tout cela, au gré des prénoms qu’on appelle et de ces enfants qui viennent vers moi, comme ce Yanis qui traverse en courant toute la salle des fêtes et se jette dans mes bras en me faisant un de ces gros poutous, chaleureux et bien émouvants (ph. ci-contre).

 

Comme d’habitude, le service des animations et Jean-Luc ont bien travaillé. Nous aurons semé un peu plus de joie et de bonne humeur. Moi, mon cœur se serre car cette heure-là, dans ce rôle de collaborateur de Père Noël, vaut toutes les difficultés de l’année de l’élu que je suis, elle efface tout, elle bouscule, elle chamboule, elle émeut…

 pere-noel.JPG

Ensemble, nous sortons pour aller assister à la descente du Père Noël de Saint-Maclou. Suis rassuré, il a pu tenir ses engagements, il est là : il a su se décrocher, ouf ! La descente est méthodique, les éclairages superbes,… comme les exclamations (des petits et des grands) lorsqu’il enjambe le balcon ! Le voilà sur le sol, distribuant bonbons et chocolats.

 

Voilà, c’est fini. Le Père Noël va s’en aller. Enfants et parents aussi. Les voitures s’éloignent dans la nuit, et des lumières rouges s’en vont, pendant que des guirlandes, bientôt s’allumeront sur tant de sapins.

 

Un auteur a écrit : « On reconnaît le bonheur au bruit qu’il fait quand il s’en va »… Ces deux heures ont été pour moi un moment de bonheur.

 

Bon Noël à toutes et tous !

                       

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires