Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 09:01

regle-d-or.jpgDe quoi s’agit-il ?

Le Président de la République a eu l’idée de proposer (et l’Assemblée et le Sénat ont voté la loi en question « sur l’équilibre des finances publiques » : seule la majorité gouvernementale l’a votée !) d’inscrire dans la Constitution l’obligation constitutionnelle d’équilibre des comptes publics. Un comble quand on sait que l’état des déficits publics français… ont été creusés par le même Nicolas Sarkozy et ses gouvernements !

Voilà pourquoi à la question de savoir s’il faut qu’au congrès les socialistes votent ce texte, en tant que secrétaire et rapporteur spécial de la commission des finances, je dis non, vraiment non ! Parce que cette règle d’or de Nicolas Sarkozy est une malhonnêteté politique et une incohérence économique.

  • C’est malhonnête politiquement de la part de Nicolas Sarkozy car, en matière de dette, il aura été dans l’histoire le premier des pyromanes budgétaires ! La dette de l’Etat est passée de 877 Mds € fin 2006 à 1 270 Mds € en mars 2011, soit une augmentation de + 393 Mds € ! Près de + 400 Mds € en 4 ans, près de + 100 Mds € de plus chaque année de la présidence Sarkozy (le double que sous le quinquennat de Jacques Chirac !). La dette de l’Etat aura doublé depuis 2002 !

    Avec une telle dérive des comptes de l’Etat, c’est bien Nicolas Sarkozy qui aura mis un boulet aux pieds de l’économie française et personne d’autre ! Et soudain, à quelques mois de l’élection présidentielle, il cherche à se refaire une vertu budgétaire en prônant une règle qui interdirait les déficits publics (pour demain, et donc après lui ?) : non, ce n’est pas crédible !

  • D’autant que décréter un retour à l’équilibre budgétaire alors même qu’une récession menace (la France a eu une croissance quasi-nulle au second trimestre) est incohérent économiquement. N’avoir pour horizon que la réduction du déficit fait en effet courir un énorme risque à notre croissance économique !

En économie, il faut toujours tenir compte de la conjoncture du moment où l’on prend ses décisions. Or, quelle est la situation actuelle ? La dette est excessive, son montant est important, c’est vrai, mais l’est surtout parce que la croissance est très faible, voire inexistante. Si celle-ci était plus rapide, la dette serait plus soutenable.

Là est la clé de la gestion de la stratégie économique française : il faut réduire les déficits sans doute (car il faut bien les financer) mais il faut aussi et surtout ne pas plonger le pays dans la récession en réduisant trop rapidement, trop brutalement le déficit.

Prôner un retour brutal, car constitutionnel, à l’équilibre des finances publiques est très dangereux sur le plan économique et inadapté à la situation présente (puisque précisément le moteur du commerce extérieur se ralentit et que pour soutenir sa croissance, la France a besoin de sa demande interne et donc de la dépense publique).

C’est aussi un réel risque social. Car, qui peut douter qu’une fois la règle d’or votée, la Droite s’en servira pour faire des coupes importantes dans les dépenses des services publics ! Croit-on que cela soit possible ? Moi non ! Comme député de Roubaix, je le vois au quotidien : les écoles et collèges où les postes sont supprimés, des hôpitaux étranglés, où les manques de personnels sont criants, des policiers qui ne sont plus assez nombreux pour être dans les rues et sécuriser nos villes… La règle d’or sera, inexorablement, utilisée comme prétexte pour appauvrir encore nos services publics !

Tout ce tintamarre de la Droite relève davantage de l’agitation et de la manipulation politicienne que de l’efficacité économique ! Voilà pourquoi je ne la voterai pas et mes collègues socialistes non plus.

Pour lire mon intervention dans la page Polémique de Nord Eclair, régled'or2cliquez ici.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires