Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 08:53

Reforme-penale_2.jpgAprès une semaine d’examen en séance publique, cet après-midi, nous votons le projet de loi relatif à la prévention de la récidive et à l’individualisation des peines présenté pour le Gouvernement par Christiane Taubira, Garde des Sceaux.

 

Le président de la commission des lois, Jean-Jacques Urvoas, parle d’un texte à « l’ambition mesurée, aux dispositions modestes, à la vocation tempérée ». Modernisant notre droit pénal, ce texte a un triple objectif : renforcer les droits des victimes ; favoriser l’efficacité de la peine ; et lutter contre la récidive.

 

Reforme-penale.jpgSes principes-clefs sont prévention, sanction, protection et réinsertion.

  • Afin de renforcer les droits des victimes, la loi crée des bureaux d’aide aux victimes dans presque tous les tribunaux de grande instance, véritables permanences d’accueil spécialement dédiées aux victimes. A fin 2014, il y aura 160 bureaux d’aide aux victimes. Par ailleurs, le financement des associations d’aide aux victimes est pérennisé et complété via la création d’une amende de 10 % prélevés sur les amendes pénales acquittées par les auteurs de délits ! Le téléphone grand danger pour les femmes victimes de violences conjugales est généralisé sur l’ensemble du territoire.
  • Afin de favoriser l’efficacité de la peine, le principe de l’individualisation des peines pénales est réaffirmé. Ainsi, les peines automatiques, à savoir les peines planchers et la révocation des sursis simples, sont supprimées. Il s’agit de permettre aux juges de prononcer des peines pleinement adaptées à l’infraction commise et à son auteur. Jusqu'à présent, les peines planchers se sont montrées inutiles et coûteuses, n’ont pas fait baisser la récidive et sont de moins en moins prononcées par les juridictions : sur trois millions de décisions correctionnelles prononcées ces cinq dernières années, il n’y a eu que 42 000 peines planchers.  Le texte crée une nouvelle peine, la contrainte pénale. Celle-ci, en « milieu ouvert », vise à mieux encadrer le condamné et à le soumettre à un programme de responsabilisation. Tout manquement entraînera la transformation en peine de prison. Elle ne concerne pas les crimes mais les délits, dans un premier temps sanctionnés de cinq ans d’emprisonnement. Cette peine nouvelle ne remplace aucune autre, ne concernera que 25 000 condamnations par an contre 120 000 peines de prison ferme prononcées chaque année et vise la prévention de la récidive.
  • Pour lutter contre la récidive, le texte met en place la libération sous contrainte. La situation de tous les condamnés à une peine de cinq ans maximum sera examinée lorsqu’ils auront exécuté les deux tiers de leur peine. Mais il n'y a évidemment pas de sortie systématique. Dans le cadre des états-majors départementaux de sécurité, le texte veille à organiser au mieux le contrôle des personnes qui nécessitent une vigilance particulière.

En première lecture, ce texte aura recueilli 328 voix pour et 231 contre. J'ai évidemment voté oui !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires