Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 09:34

Si, dès sept heures, je suis aux côtés de parents qui voient – avec émotion et quelques quarts d’heure d’attente fébrile (ils ne sont pas les seuls !) – revenir leurs enfants d’une semaine de classe transplantée en séjour dans les montagnes des Alpes, la journée si bien ensoleillée aura été celle où les manifestations auront jeté hors de chez eux des milliers de personnes.

 

D’abord, le vide-grenier du quartier Péri-Féérique (traduisez : rue Gabriel-Péri), où je visite les étals avec les élus qui m’accompagnent en déambulant sur les trottoirs, dans les rues de mon enfance et où je n’ai pas pu m’empêcher, justement, de passer au bout de ma rue, voir ma maison, celle de mes parents et des premiers pas… La bonne humeur est de mise et entre bises et plaisanteries, ce sont de bien sympathiques rencontres que celles de cette matinée… que je n’ai pas su conclure sans déguster de bonnes frites locales !

 

Après un passage au bureau et quelques dossiers, un regard rapide sur le parc urbain (que de monde, dans ce poumon wattrelosien que nous venons de doter de nouveaux jeux !), en route pour les chats ! Ne le dites pas à mon chien !

 chats-2.jpg

L’association Les Chats de France présente en effet, comme il y a deux ans, une de ses grandes expositions félines à Wattrelos : 300 chats s’y trouvent (220 en 2008) avec leurs éleveurs. Après avoir salué la présidente de l’association, Sonia Claudel, c’est toujours un plaisir et un émerveillement, il faut bien le dire (comme celui que je vois chez les parents et enfants, parmi les nombreux visiteurs), que je fais ensuite le tour des stands. Admiratif devant la beauté de tel animal ou impressionné devant sa taille (certains chats pèsent près de… trois fois le poids de mon chien !), toujours conquis par la qualité des soins apportés à l’animal présenté, séduit par l’amour qui lie maître (ou maîtresse souvent) et animal.

 

Les races présentées, à elles seules, valent la curiosité. Au très costaud et impressionnant, le doux géant, Maine Coon, répondent les majestueux Persan ou Siamois, ou l’énigmatique Sphynx et autre chat à peau d’ange, tandis qu’on est interpellé par le pelage bouclé, quasi laineux du Cornish ou du Devon Rex… même si pour ma part j’avoue une grande faiblesse pour le Chartreux bleu. Des aristocrates félins, je vous dis !

 

Des aristochats, même… si j’en juge par les noms de ces seigneuries. Si, quand le journaliste est arrivé, j’étais en train d’admirer Cognac, un superbe Maine Coon blanc, c’étaient après avoir vu les Chartreux bleus Amélie du Parc Royal et César des Coquelicots, qui côtoyaient Ebène du Domaine de la Licorne, un superbe Persan chocolat, à quelques mètres d’Elis de Naskshidil (Angora turc noir), à proximité de la plus belle de toutes, un Persan crème, la bien nommée… Emma Belle du Seigneur !

  copesindeux1.jpg

Après cette visite, c’est le morceau de bravoure de l’après-midi : dans un CSE plein à craquer, pas besoin de chauffer la salle pour nos célèbres Copés in Deux ! Il in faut peu pou ête heureux est le titre d’un spectacle désopilant, plein d’humour, qui flirte parfois avec l’émotion (comme avec le sketch SDF) et qui, sans jamais être grivois, manie avec habilité le patois pour semer partout le rire.  Très vite, dans la salle, ce n’est plus qu’un éclat de rire, franc, généreux… On rit de bon cœur, on rit de plaisir, de toutes ces garlouzettes de ces sacrés lascars.

  copesindeux2.jpg

Bien sûr, l’amour est au programme, celui de la rencontre avec Ch’est l’amoré (où le cœur de Valentin fait Tchi qui tchi qui boum… repris largement par le public), celui de l’absence le soir (dans un Are you lonesome tonight d’Elvis, devenu un savoureux Est c’que t’es tout seu c’soir ?),copesindeux.jpg ou celui de la brouille (où la Gaby de Bashung devient une Olga d’un Valentin braillou… qui fait rire à chacun de ses pleurs !). Mais il y a aussi beaucoup de connivence (entre père et fils) et d’amitié complice (entre Christian, Francis et Jacques) et cela donne des moments tendres, drôles et hilarants… même quand je suis la victime (consentante !) du fakir Nathanoj Eodal (comprenez Jonathan Ladoe) qui nous refait le coup de la Sérénité Pierre Dac jusqu’à s’intéresser à autre chose que le seul signe zodiacal… Mais bon, je ne leur en veux pas : c’est pour la bonne cause… le rire, et tout cela en patois, pardon in pato… ch’ti de Wattrelos !

  copesindeux3.jpg

Le pato de Wattrelos, c’est d’ailleurs l’hymne qui est entonné à la fin par la troupe, ce pato qui est nôtre, dont les carabistoulles ar’montent l’moral comme dit la chanson… Un hymne qu’ils auront été obligés de bisser sous une standing ovation du public… Quelle soirée !

 

Du vide-grenier, tradition de notre terroir, à notre pato d’Wattrelos, identité locale, cela aura été une belle journée populaire comme on les aime, où le monde afflue, une vraie belle journée culturelle au sens plein du terme… comme, à l’image de beaucoup de Wattrelosiens, je les aime !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires