Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Patrick Kanner à Saint-Rémi pour parler de sport
    L’Académie des Sports, du lycée Saint-Rémi de Roubaix, accueillait ce mardi matin Patrick Kanner, Ministre de la Ville, des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative. J’ai accompagné le Ministre, et nous fûmes rejoints par le maire de Roubaix. Dans...
  • Manuel Valls à Wattrelos pour Jean Destaerke
    C’est une bien belle marque honorifique qu’a faite l’ancien Premier Ministre Manuel Valls à Jean Destaerke, 1er Adjoint Honoraire, et actuellement Président de l’Amicale Jean Zay, en acceptant de venir lui remettre dans les salons de l’Hôtel de ville...
  • Des comptes sociaux rétablis, grâce à 5 ans de gauche !
    Mois après mois, les différents indicateurs budgétaires, économiques et sociaux publiés illustrent, j’en ai toujours été convaincu, la pertinence des choix budgétaires et économiques portés depuis 2012 par François Hollande et la majorité de Gauche à...
  • Ainsi soient-elles, et Dieu soit loué !
    Le rendez-vous est connu et incontournable : la nouvelle création théâtrale des Trois Cinq de Beaulieu fait toujours le plein, et nul doute que les 8 représentations (du week-end du 11/12 mars à celui du 1/2 avril) à la MEP de Wattrelos seront bien fréquentées....
  • Le CCAS milite pour les droits de la femme
    A la salle Salengro, l’équipe du Pôle des Solidarités du CCAS organisait un après-midi débat et témoignages, et en tant que Président j’ai eu à ouvrir la manifestation Même si, depuis que F. Mitterrand a officialisé le 8 mars comme journée de la femme,...
  • Et l'on parle de Wattrelos sur RTL...
    Et ça se passe à Wattrelos...
  • Le Pen, c'est le programme du chaos économique !
    Beaucoup de Français – trop, beaucoup trop – croient voir dans Marine Le Pen la solution de tous leurs maux et de toutes leurs difficultés ! Non pas parce qu’ils seraient convaincus par son programme, mais parce qu’ils estiment que la droite de Sarkozy...
  • Saint-François de retour à l'Assemblée !
    C’est toujours avec plaisir que je réponds favorablement aux demandes de visite de l’Assemblée Nationale, et le lycée d’enseignement professionnel Saint-François d’Assise de Roubaix vient régulièrement. Aujourd’hui, ce sont une quinzaine d’ élèves des...
  • Commission des Finances, fin de séance !
    Ce n’est pas tout à fait vrai, car nous nous réunirons encore à nouveau dans les mois qui viennent, mais cette séance, ce mercredi matin, est perçue comme la dernière de la législature. Elle aura notamment été consacrée, et la démarche est intéressante...
  • On peut être maire, et un député présent à l'Assemblée !
    En cette veille de la fin de la législature, çà et là des « bilans » sont publiés, et à force d’histogrammes et de graphiques, sont pointées les « statistiques d’activité » des députés, et notamment leur présence à l’Assemblée. J’ai ainsi eu la surprise...
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 09:37

Avec-C.-Bartolone-et-B.-Le-Roux.jpgC’est dans la galerie des fêtes de l’Hôtel de Lassay que le groupe socialiste a donné rendez-vous cet après-midi à tous ses membres. Cette galerie, qui relie l’Hôtel de Lassay lui-même (siège de la Présidence) au Palais-Bourbon (où se trouve l’hémicycle), a reçu nombre d’hôtes prestigieux et suscite toujours des regards admiratifs des visiteurs occasionnels (groupes, écoliers ou collégiens). Mais aujourd’hui, elle marque le début de la législature pour tous les députés socialistes et est surtout le lieu, studieux, d’un travail fondamental : l’élection de nos candidats, d’une part à la présidence du groupe, d’autre part à la présidence de l’Assemblée nationale.

 

Pour la présidence du groupe socialiste, pas de suspense : il n’y a qu’un seul candidat en lice, mon copain Bruno Le Roux (à droite sur la photo). Nous étions ensemble au cabinet de Pierre Mauroy, premier secrétaire du PS dans les années 90-91, nous sommes entrés ensemble à l’Assemblée parmi les bébés Jospin en 1997, il a su être à mes côtés quand il l’a fallu dans cette campagne législative, alors je ne boude pas mon plaisir de l’applaudir car c’est le privilège d’être seul candidat : l’élection se fait par acclamations !

 

Son discours est bien sûr teinté d’émotion et de responsabilité.

 

« L’euphorie de 1981 laisse la place aujourd’hui à une retenue dans la victoire. Car le pays va mal. Nous allons travailler d’arrache-pied pour réussir le changement. Le groupe socialiste devra être mobilisé. Nous ne devons pas être une simple chambre d’enregistrement. Les Français savent quelles sont les difficultés du pays. Ils veulent du sérieux. L’Assemblée nationale doit donner l’image d’une institution au travail. Le style de François Hollande, la modestie et le sérieux, doit être contagieux. »

 

Il s’agit d’être « respectueux de l’esprit et de la lettre des institutions. Après un quinquennat d’agitation et d’affichage, la qualité de la loi s’est dégradée ». Et Bruno rappelle cette citation du conseil d’Etat : « Quand la loi bavarde, le citoyen ne lui prête qu’une oreille distraite. Aucun d’entre nous n’a été élu par hasard ». Bruno Le Roux veut que sa présidence soit « une présidence disponible, respectueuse des sensibilités, des parcours et des territoires de chacun ». Il conclut en rendant hommage à son prédécesseur, Jean-Marc Ayrault qui « fut une voix respectée et écoutée de notre hémicycle : nous allons maintenant être ses partenaires ».

 

Après cette désignation, c’est pour choisir notre candidat au perchoir et au fauteuil de Lucien Bonaparte (président du conseil des Cinq-Cents) que nous avons à voter. Après un premier tour au scrutin secret, où il sort très nettement en tête, nous désignons là aussi par acclamations, l’ancien ministre, Claude Bartolone (à gauche sur la photo).

 

Rendez-vous pour la rentrée officielle mardi prochain.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires