Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Charlie j'étais, Charlie je reste !
    Oui en janvier, j’étais « Charlie », choqué par la barbarie de ces terroristes, tuant des journalistes parce qu’ils étaient journalistes, mais aussi des juifs et des policiers parce qu’ils étaient juifs ou policiers. Passionnément républicain, et attaché...
  • Censure (2) : Valls, le mouvement de la réforme !
    Après les interventions des présidents des groupes politiques, c’est le Premier Ministre, Manuel Valls, qui monte à la tribune dans ce débat contre la motion de censure de la Droite : « Ma première responsabilité, c’est de faire avancer notre pays, de...
  • Censure (1) : B. Le Roux : " Continuons de réformer ! "
    Suite du dépôt par l’UMP et l’UDI d’une motion de censure contre le Gouvernement Valls, le débat qui a lieu cet après-midi s’organise d’abord à partir des interventions des présidents de chaque groupe politique, avant celle du Premier Ministre. Le vote...
  • 49/3, enfin et tant mieux !
    S’il était encore de ce monde, Wolinski aurait sans doute titré ce soir : Mort aux cons… Sans aucune envie criminelle bien sûr, il faut bien reconnaître que cet après-midi, quand le Premier Ministre, Manuel Valls monte à la tribune, et annonce, après...
  • Le Conseil municipal défend la SEGPA de Neruda
    Lors des vœux aux corps constitués cette année, j’avais consacré une part importante de mon intervention à la défense de l’existence de la section SEGPA du collège Neruda. Déjà il y avait eu une alerte d’une volonté de l’Inspection académique de fermeture...
  • Wattrelos : un budget 2015 équilibré, une performance !
    C’est en effet une belle performance que de parvenir à équilibrer le budget 2015, sans augmentation (pour la 5e année de suite) des taux des impôts locaux, alors que les recettes de la ville diminuent et surtout, que la commune doit réussir à financer...
  • Bienvenue dans la République !
    Cette manifestation a existé à Wattrelos avant que la loi ne la rende obligatoire partout en France. En effet, j’ai voulu recevoir officiellement à l’Hôtel de ville, pour une cérémonie solennelle et républicaine, celles et ceux qui ont été naturalisés...
  • Budget à la Métropole européenne de Lille
    La Communauté urbaine de Lille, devenue Métropole européenne de Lille (MEL), adopte ce vendredi après-midi son budget pour 2015. Cela fait plusieurs mois bien sûr qu’on y travaille - ce fut encore le cas tout dernièrement à la commission des finances...
  • Pour des mêmes droits pour l'ASS et le RSA !
    Ce soir, la séance de l’Assemblée est consacrée aux questions de chaque groupe politique au ministre sur la politique budgétaire. Je suis parmi les députés socialistes qui interpellent Christian Eckert. Outre le redressement des comptes publics, le Gouvernement...
  • Le ministre médaille les bénévoles wattrelosiens !
    Au cœur de la fête des associations de Wattrelos ce week-end, ce dimanche matin consacre un temps fort à la mise à l’honneur des bénévoles : rendez-vous est donné, après une nuit courte, au CSE à 10 h 30. La salle est pleine et, après le discours d’introduction...
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 09:37

Avec-C.-Bartolone-et-B.-Le-Roux.jpgC’est dans la galerie des fêtes de l’Hôtel de Lassay que le groupe socialiste a donné rendez-vous cet après-midi à tous ses membres. Cette galerie, qui relie l’Hôtel de Lassay lui-même (siège de la Présidence) au Palais-Bourbon (où se trouve l’hémicycle), a reçu nombre d’hôtes prestigieux et suscite toujours des regards admiratifs des visiteurs occasionnels (groupes, écoliers ou collégiens). Mais aujourd’hui, elle marque le début de la législature pour tous les députés socialistes et est surtout le lieu, studieux, d’un travail fondamental : l’élection de nos candidats, d’une part à la présidence du groupe, d’autre part à la présidence de l’Assemblée nationale.

 

Pour la présidence du groupe socialiste, pas de suspense : il n’y a qu’un seul candidat en lice, mon copain Bruno Le Roux (à droite sur la photo). Nous étions ensemble au cabinet de Pierre Mauroy, premier secrétaire du PS dans les années 90-91, nous sommes entrés ensemble à l’Assemblée parmi les bébés Jospin en 1997, il a su être à mes côtés quand il l’a fallu dans cette campagne législative, alors je ne boude pas mon plaisir de l’applaudir car c’est le privilège d’être seul candidat : l’élection se fait par acclamations !

 

Son discours est bien sûr teinté d’émotion et de responsabilité.

 

« L’euphorie de 1981 laisse la place aujourd’hui à une retenue dans la victoire. Car le pays va mal. Nous allons travailler d’arrache-pied pour réussir le changement. Le groupe socialiste devra être mobilisé. Nous ne devons pas être une simple chambre d’enregistrement. Les Français savent quelles sont les difficultés du pays. Ils veulent du sérieux. L’Assemblée nationale doit donner l’image d’une institution au travail. Le style de François Hollande, la modestie et le sérieux, doit être contagieux. »

 

Il s’agit d’être « respectueux de l’esprit et de la lettre des institutions. Après un quinquennat d’agitation et d’affichage, la qualité de la loi s’est dégradée ». Et Bruno rappelle cette citation du conseil d’Etat : « Quand la loi bavarde, le citoyen ne lui prête qu’une oreille distraite. Aucun d’entre nous n’a été élu par hasard ». Bruno Le Roux veut que sa présidence soit « une présidence disponible, respectueuse des sensibilités, des parcours et des territoires de chacun ». Il conclut en rendant hommage à son prédécesseur, Jean-Marc Ayrault qui « fut une voix respectée et écoutée de notre hémicycle : nous allons maintenant être ses partenaires ».

 

Après cette désignation, c’est pour choisir notre candidat au perchoir et au fauteuil de Lucien Bonaparte (président du conseil des Cinq-Cents) que nous avons à voter. Après un premier tour au scrutin secret, où il sort très nettement en tête, nous désignons là aussi par acclamations, l’ancien ministre, Claude Bartolone (à gauche sur la photo).

 

Rendez-vous pour la rentrée officielle mardi prochain.

 

 

Partager cet article

commentaires