Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Marre des quads, et des rodéos : une Proposition de Loi votée !
    Déposée et défendue par mon collègue et ami Rémi Pauvros, Député du Nord, c’est une proposition de loi concrète, importante qui a été votée à l’unanimité par l’Assemblée Nationale la semaine dernière. Concrète pour de très nombreux habitants excédés par...
  • "Réussir 59" n'est pas une solution pour le PS, mais un risque !
    A la lecture de la presse locale ce mardi, je me suis retrouvé à découvrir deux informations pour moi antagonistes. La première, positive, concerne le soutien d’un Ministre - Patrick KANNER - à son Président (candidat naturel à la candidature du PS) François...
  • Une réponse parue au J.O.
    Ce matin, le Journal Officiel m'apporte la réponse à la question que j'avais posée au Ministre de la décentralisation et de la fonction publique sur la problématique du manque d'attractivité des postes d'orthophonie dans la fonction publique hospitalière....
  • Inondations, le Ministre de l'Intérieur me répond !
    Alors que le quartier du Laboureur était inondé lors des fortes précipitations de ce vendredi, j’avais échangé avec le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, sur la nécessité de prendre rapidement les dispositions nécessaires pour que l’état de catastrophe...
  • Wattrelos durement touchée par les inondations
    Terrible vendredi pour nombre de mes concitoyens. La pluie n’a cessé de tomber, forte et durable, et après les précipitations du 7 juin dernier qui avaient provoqué des inondations sur les réseaux proches de Tourcoing (quartiers du Mont-à-Leux, des Trois...
  • Un minibus pour nos aînés, sur fonds municipal !
    Les locataires de la résidence du Touquet étaient à la fête, ce jeudi en début d’après-midi. D’abord en découvrant le Renault Trafic 9 places tout confort qui les véhiculera lors de leurs futures sorties et animations ; mais aussi en célébrant, avec quelques...
  • Laurent Berger : changer le travail par les salariés !
    Ce mercredi matin, le groupe socialiste reçoit Laurent Berger, Secrétaire national de la CFDT pour évoquer la place du syndicalisme aujourd’hui. D’entrée, il insiste sur la période que l’on vient de vivre : chômage, croissance en berne, inégalités, sont...
  • Halte à la lâcheté, halte aux barbares terroristes !
    L’effroi nous submerge toutes et tous depuis lundi soir et l’assassinat en région parisienne de ce couple de fonctionnaires de Police, deux serviteurs de la Nation, à leur propre domicile, victimes du terrorisme islamiste. Tous, nous avons une pensée...
  • Le 1er tour de la Présidentielle sera la primaire du camp républicain !
    Après le vote de la loi Sapin II, je suis au Ministère des Relations avec le Parlement, aux côtés de Jean-Marie Le Guen, qui présente le livre qu’il publie à la Fondation Jean Jaurès, « La Gauche qui vient ». Le livre est un texte d’analyses et d’orientations...
  • Sapin II : moins de corruption, plus de transparence !
    C’est une loi importante que j’ai votée cet après-midi à l’Assemblée Nationale. La loi sur la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique, dite loi Sapin 2, marque une nouvelle étape décisive dans la lutte anticorruption...
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 09:37

Avec-C.-Bartolone-et-B.-Le-Roux.jpgC’est dans la galerie des fêtes de l’Hôtel de Lassay que le groupe socialiste a donné rendez-vous cet après-midi à tous ses membres. Cette galerie, qui relie l’Hôtel de Lassay lui-même (siège de la Présidence) au Palais-Bourbon (où se trouve l’hémicycle), a reçu nombre d’hôtes prestigieux et suscite toujours des regards admiratifs des visiteurs occasionnels (groupes, écoliers ou collégiens). Mais aujourd’hui, elle marque le début de la législature pour tous les députés socialistes et est surtout le lieu, studieux, d’un travail fondamental : l’élection de nos candidats, d’une part à la présidence du groupe, d’autre part à la présidence de l’Assemblée nationale.

 

Pour la présidence du groupe socialiste, pas de suspense : il n’y a qu’un seul candidat en lice, mon copain Bruno Le Roux (à droite sur la photo). Nous étions ensemble au cabinet de Pierre Mauroy, premier secrétaire du PS dans les années 90-91, nous sommes entrés ensemble à l’Assemblée parmi les bébés Jospin en 1997, il a su être à mes côtés quand il l’a fallu dans cette campagne législative, alors je ne boude pas mon plaisir de l’applaudir car c’est le privilège d’être seul candidat : l’élection se fait par acclamations !

 

Son discours est bien sûr teinté d’émotion et de responsabilité.

 

« L’euphorie de 1981 laisse la place aujourd’hui à une retenue dans la victoire. Car le pays va mal. Nous allons travailler d’arrache-pied pour réussir le changement. Le groupe socialiste devra être mobilisé. Nous ne devons pas être une simple chambre d’enregistrement. Les Français savent quelles sont les difficultés du pays. Ils veulent du sérieux. L’Assemblée nationale doit donner l’image d’une institution au travail. Le style de François Hollande, la modestie et le sérieux, doit être contagieux. »

 

Il s’agit d’être « respectueux de l’esprit et de la lettre des institutions. Après un quinquennat d’agitation et d’affichage, la qualité de la loi s’est dégradée ». Et Bruno rappelle cette citation du conseil d’Etat : « Quand la loi bavarde, le citoyen ne lui prête qu’une oreille distraite. Aucun d’entre nous n’a été élu par hasard ». Bruno Le Roux veut que sa présidence soit « une présidence disponible, respectueuse des sensibilités, des parcours et des territoires de chacun ». Il conclut en rendant hommage à son prédécesseur, Jean-Marc Ayrault qui « fut une voix respectée et écoutée de notre hémicycle : nous allons maintenant être ses partenaires ».

 

Après cette désignation, c’est pour choisir notre candidat au perchoir et au fauteuil de Lucien Bonaparte (président du conseil des Cinq-Cents) que nous avons à voter. Après un premier tour au scrutin secret, où il sort très nettement en tête, nous désignons là aussi par acclamations, l’ancien ministre, Claude Bartolone (à gauche sur la photo).

 

Rendez-vous pour la rentrée officielle mardi prochain.

 

 

Partager cet article

commentaires