Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 16:24

Le pouvoir d’achat est légitimement une des préoccupations majeures des Français après avoir subi des ponctions sévères pendant le quinquennat Sarkozy. Ce fut l’une de ses promesses fortes de campagne en 2007, et parmi ses échecs les plus patents au final : les Français ont constaté avec dépit que le seul pouvoir d’achat qui ait été le plus préservé et développé pendant 5 ans, ce fut celui des plus fortunés !


Voilà pourquoi le gouvernement de François Hollande s’est saisi, dès sa mise en place, du problème, veillant à dégager des marges de manœuvre pour adopter des mesures rapides concrètes.


  • Ainsi, dès le collectif budgétaire adopté en juillet, avec mes collègues parlementaires, nous avons voté l’abrogation de l’augmentation de la TVA qui, selon un texte voté par la droite en février dernier, devait passer de 19,6 à 21,2 % le 1er octobre 2012. « Si nous ne l’avions abrogée dans ce collectif, elle aurait constitué une ponction considérable sur un pouvoir d’achat des ménages (…) et elle aurait stoppé le moteur de la consommation », a dit le ministre de l’économie Pierre Moscovici.


  • Ensuite, et toujours en juillet, nous avons adopté le retour dès le 1er janvier 2013 de la TVA sur le livre et le spectacle vivant à 5,5 %, au lieu des 7 % entrés en vigueur depuis avril dernier. Là-encore cette mesure pesait sur l’accès à la culture et également affectait les petits libraires indépendants.


  • A la rentrée, conformément aux engagements pris lors de la campagne, l’allocation de rentrée scolaire est revalorisée de + 25 % ! Cette aide (dont le montant passe ainsi de 284,97 € pour les 6-10 ans à 356,20 €), versée sous condition de ressources, est une aide substantielle pour les enfants et les familles à une période de l’année souvent difficile financièrement. Cela bénéficie à 3 millions de familles pour mieux subvenir aux dépenses de rentrée scolaire.


  • Enfin, cette semaine, de délicats arbitrages ont été rendus pour réussir non seulement à bloquer mais aussi à faire baisser le prix du carburant à la pompe. Avec l’annonce hier, par le ministre de l’économie d’une baisse « jusqu’à 6 centimes d’euro », il y aura d’évidence une économie pour le pouvoir d’achat des ménages à court terme. Cette mesure applicable de suite et pour trois mois, devrait être suivie « d’un mécanisme plus pérenne ». Car comme l’a souligné le ministre, « c’est un changement de la société vers lequel il faut aller ! Une société de sobriété qu’il faut construire ensemble ».


A la veille du débat et du vote de la loi de finances pour 2013 (qui vont intervenir sur les mois d’octobre et novembre), mises en perspective, ces mesures soulignent combien le soutien du pouvoir d’achat des ménages, moteur important de la croissance et surtout condition de la réanimation de celle-ci, est au cœur de l’action gouvernementale. Elles sont une étape dans une stratégie qui maintenant va se renforcer des dispositifs sur l’emploi (emplois d’avenir, contrats de génération, contrats aidés) et des mesures budgétaires et fiscales à intervenir.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires