Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 15:27

Pierre Mauroy est l’homme-clé de ma vie politique !

D’abord par l’admiration sans faille que je porte au premier Premier ministre de François Mitterrand. Son origine, son histoire, son ancrage sur nos terres du Nord et dans le monde ouvrier, sa dimension visionnaire, sa fidélité aux idéaux et à l’histoire de la gauche, son internationalisme sont pour moi autant de références.

Jamais je n’oublierai que je suis, comme l’on dit en politique, un bébé Mauroy. J’ai eu la chance quand il était premier secrétaire du PS, rue de Solférino, d’être à son cabinet, d’écrire (1988-1991) discours et notes (ce qui me valut d’être cité, je me souviens, le matin par Pierre Mauroy à la radio, et par le Président de la République le soir même dans une intervention télévisée où François Mitterrand redonnait l’argument évoqué par Pierre le matin même… issu d’une note que je lui avais passée !), d’être choisi par lui pour représenter notre sensibilité politique au cabinet du Premier ministre Edith Cresson en 1991 et d’être son vice-président, apprécié je crois, au budget à la communauté urbaine. C’est lui qui remit, dans son bureau à la mairie de Lille, l’ordre du mérite à mon père… C’est dire si l’homme compte pour moi, l’homme politique comme l’ami fidèle, et nous sommes restés proches. P-Mauroy-opera-2012.JPG

L’hommage qui, cet après-midi, lui est rendu à l’opéra de Lille me va droit au cœur. D’abord par le superbe film, écrit par Bruno Vouters et réalisé par Alain Fleisher, Pierre Mauroy, de l’enfant au géant.

Cartignies, Haussy, sa cité ouvrière, l’enseignant, les jeunesses socialistes, le militant politique, syndicaliste, le conseiller général du Cateau-Cambrésis, l’appel d’Augustin Laurent en novembre 1970, les municipales de Lille au printemps 1971… Puis l’aventure politique avec François Mitterrand, le PS d’Epinay, la victoire de 1981, Premier ministre, premier secrétaire, président de l’Internationale socialiste, et surtout maire de Lille pendant près de 30 ans, président de la communauté urbaine de Lille jusqu’en 2008, sénateur jusqu’en 2011. Le TGV, Euralille, la métropole, une vision, une grande, très grande voix… Celle d’un grand, très grand homme. P-Mauroy-opera-2012_2.JPG

Il rappelle dans son discours, cette phrase – à méditer - que François Mitterrand un jour lui adressa : « Il y a toujours un avenir pour ceux qui pensent à l’avenir »…

Après les interventions de Martine Aubry et de Pierre, c’est l’orchestre national de Lille qui s’installe sur la scène de l’opéra avec, à sa direction, un ami, Jean-Claude Casadesus. En quelques mots, Jean-Claude dit son respect, son estime, son amitié à Pierre avant de lui rendre hommage en musique. Sous sa baguette, l’orchestre national de Lille nous ravira de Carmen, de la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak, avant de conclure par la célèbre Marche de Radetsky.

Ce rendez-vous d’affection de cet après-midi m’aura beaucoup ému.

Pierre est vraiment le géant des Géants… Voeux-P-Mauroy-2012_2Mauroy-Casadessus.JPG

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires