Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 15:23

photo1valls2En montant à la tribune de l’Assemblée cet après-midi pour faire une déclaration du gouvernement (art. 50-1 de la constitution) sur la trajectoire des finances publiques 2014-2017, Manuel Valls dit d’entrée : « Ce n’est pas un vote indicatif, c’est un vote décisif.

 

Comme vous, j’aime la France, et je veux pour elle le meilleur. Nous partageons tous le même objectif : la croissance, l’emploi, le pouvoir d’achat. L’enjeu est de renforcer la compétitivité de la France. Nous avons perdu des dizaines de milliers d’emplois industriels. La croissance est encore trop faible : il faut la soutenir. Le CICE est une première étape. Avec le pacte de redressement et de solidarité, la baisse du coût du travail va s’amplifier : zéro charge pour un salarié payé au Smic au 1er juin 2015 ! » La fiscalité des entreprises va aussi baisser en 2015. « Jamais un tel niveau d’engagement n’a été consenti pour les entreprises en si peu de temps. Les marges dégagées pour les entreprises doivent servir l’investissement et l’emploi.

 

L’emploi, c’est celui des seniors qui ne trouvent pas d’employeur, celui des jeunes qui doivent être accompagnés pour entrer dans la vie. La baisse des cotisations sociales pour un salarié payé au Smic va apporter 500 €, soit ½ mois. Une mesure fiscale pour les bas salaires interviendra dès cet automne.

 

Nous devons mettre un terme à ce réflexe de la hausse des impôts et nous engager dans une baisse des prélèvements obligatoires. Le PRS est un levier de confiance pour aller chercher la croissance et la compétitivité.

 

A force de déficits répétés, nos comptes publics sont devenus une entrave pour notre pays. Pendant longtemps, par manque de courage, nous avons rechigné à prendre les mesures. Nous nous sommes appauvris collectivement. Je revendique devant vous le sérieux budgétaire.

 

Les minima sociaux seront indexés par rapport aux prix, l’allocation supplément familial (parent isolé + 5 %) et le complément familial (+10 %) ont été augmentés ; 6,5 millions de retraités verront leur pouvoir d’achat préservé. La revalorisation exceptionnelle du RSA interviendra bien au 1er septembre 2014. Les fonctionnaires bénéficieront bien des revalorisations des catégories C et B. Le gel du point d’indice fera l’objet d’un réexamen chaque année.

 

Il faut accélérer le rythme des réformes. C’est la cohésion de notre stratégie : la réforme territoriale ; restaurer la puissance de nos politiques publiques (école, sécurité et justice) ; préparer l’avenir (créer des logements, dépendance, santé, transition énergétique).

 

Préparer l’avenir ce n’est pas l’austérité, c’est faire des choix, et répondre à la crise de confiance que connaît notre pays.

 

photo2valls2 (6)Le Premier ministre, en conclusion, a cité Pierre Mendès-France : « C’est parce que nous pouvons nous redresser en prenant appui sur des réalités, que j’ai dénoncé des illusions ». C’est ce chemin de possibilité qu’il « assume », que Manuel Valls porte avec la trajectoire 2014-2017 proposée, et le vote, à ses yeux, « conditionne la crédibilité de la France ! »

 

Voilà pourquoi, parce que j’ai été élu pour soutenir l’action du Président, et du Premier Ministre qu’il choisit, parce qu’être responsable, c’est assumer les décisions de l’Etat qui sont nécessaires, parce que je partage la ligne politique et la méthode du gouvernement, j’ai voté pour ! Au final, 265 pour, 232 contre, 67 absentions. C’est adopté !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires