Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Alfreda a 103 ans : Très Bon Anniversaire !
    Terrible année que cette année 1914, et, chacun l’ignore encore alors, mais les évènements de l’été vont enclencher une mécanique dramatique : 31 juillet assassinat de Jean Jaurès, 1er août ordre de mobilisation générale en France, 3 août l’Allemagne...
  • Lire, avec Luc Veroone, l'histoire de la Vieille place et de Pierre Catteau
    Arrivé à 18 mois à Wattrelos en 1955, (lorsque ses parents, roncquois d’origine, reprennent la pâtisserie Wagon au 75 rue Pierre Catteau), Luc Veroone a repris l’affaire familiale bien connue de la rue Pierre Catteau en 1985, et c’est l’histoire d’une...
  • Logement, SIA rue Jules-Guesde, ça se termine !
    Que de changements en un an ! L’été dernier, je visitais le chantier que la société SIA Habitat avait lancé au 136 rue Jules Guesde, sur le site de l’ancienne usine Dubar-Warneton. Il ne s’agissait à l’époque que de mouvements de terre, laissant toutefois...
  • Le foyer médicalisé accueillera ses pensionnaires en janvier 2018, enfin !
    Parmi les dossiers que j’ai voulu impulser quand je suis devenu maire en 2000, celui-là me tient particulièrement à cœur, et même s’il fut particulièrement long et complexe à faire aboutir, je ne boude pas ma satisfaction que l’ouverture de ce nouvel...
  • Le quartier du Touquet aura sa salle de sports à la rentrée !
    Elle sera prête à accueillir les sportifs fin septembre : la salle de sport du Touquet Saint-Gérard, rue de Boulogne, est en voie d’achèvement, et sa conception, boisée et colorée, est novatrice et agréable à l’œil. Sa construction a débuté au mois de...
  • Tourcoing-Beaulieu, ça y est, on ouvre !
    C’est le grand chantier de voirie 2016-2017 : la liaison Tourcoing-Beaulieu, dite Habitat-Travail, s’achève officiellement ce matin dans sa partie située la plus à l’est, c’est-à-dire à Beaulieu. J’ai le plaisir de procéder symboliquement, en compagnie...
  • Centres aérés 2017 : même pas peur !
    Les centres aérés, cela ne se raconte pas, cela se visite ! C’est ce que, comme chaque année, je fais ce matin en compagnie de mes collègues élus, notamment mon Adjointe en charge des activités périscolaires, Sylvie Zaïdi, qui fête ce jour son anniversaire...
  • 14 juillet : besoin de rien, envie de fête !
    Le 14 juillet à Wattrelos, c'est d'abord une belle fête populaire qui a trouvé son espace et son public depuis qu'elle s'est installée au cœur du parc urbain. Bravo à mon Adjointe aux Fêtes, Michèle, et aux services techniques et de police pour l'organisation,...
  • Au Congrès, Emmanuel Macron, en Chef de l'Etat !
    Volontiers lyrique et philosophique, en réunissant le Congrès à Versailles, le Président de la République a rempli son rôle de Chef de l’Etat : donner le cap ! Préciser les principes d’actions, et les méthodes. Il n’est pas le gouvernement du quotidien,...
  • Conseil municipal (2) : Un compte 2016 de belle tenue !
    Conforme au Compte de gestion du Comptable public, le Compte Administratif récapitule l’ensemble des dépenses et des recettes de l’année 2016 : il est en quelque sorte le « compte d’exploitation » de la ville de l’année écoulée. Et après la soudaine dégradation...
29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 15:23

photo1valls2En montant à la tribune de l’Assemblée cet après-midi pour faire une déclaration du gouvernement (art. 50-1 de la constitution) sur la trajectoire des finances publiques 2014-2017, Manuel Valls dit d’entrée : « Ce n’est pas un vote indicatif, c’est un vote décisif.

 

Comme vous, j’aime la France, et je veux pour elle le meilleur. Nous partageons tous le même objectif : la croissance, l’emploi, le pouvoir d’achat. L’enjeu est de renforcer la compétitivité de la France. Nous avons perdu des dizaines de milliers d’emplois industriels. La croissance est encore trop faible : il faut la soutenir. Le CICE est une première étape. Avec le pacte de redressement et de solidarité, la baisse du coût du travail va s’amplifier : zéro charge pour un salarié payé au Smic au 1er juin 2015 ! » La fiscalité des entreprises va aussi baisser en 2015. « Jamais un tel niveau d’engagement n’a été consenti pour les entreprises en si peu de temps. Les marges dégagées pour les entreprises doivent servir l’investissement et l’emploi.

 

L’emploi, c’est celui des seniors qui ne trouvent pas d’employeur, celui des jeunes qui doivent être accompagnés pour entrer dans la vie. La baisse des cotisations sociales pour un salarié payé au Smic va apporter 500 €, soit ½ mois. Une mesure fiscale pour les bas salaires interviendra dès cet automne.

 

Nous devons mettre un terme à ce réflexe de la hausse des impôts et nous engager dans une baisse des prélèvements obligatoires. Le PRS est un levier de confiance pour aller chercher la croissance et la compétitivité.

 

A force de déficits répétés, nos comptes publics sont devenus une entrave pour notre pays. Pendant longtemps, par manque de courage, nous avons rechigné à prendre les mesures. Nous nous sommes appauvris collectivement. Je revendique devant vous le sérieux budgétaire.

 

Les minima sociaux seront indexés par rapport aux prix, l’allocation supplément familial (parent isolé + 5 %) et le complément familial (+10 %) ont été augmentés ; 6,5 millions de retraités verront leur pouvoir d’achat préservé. La revalorisation exceptionnelle du RSA interviendra bien au 1er septembre 2014. Les fonctionnaires bénéficieront bien des revalorisations des catégories C et B. Le gel du point d’indice fera l’objet d’un réexamen chaque année.

 

Il faut accélérer le rythme des réformes. C’est la cohésion de notre stratégie : la réforme territoriale ; restaurer la puissance de nos politiques publiques (école, sécurité et justice) ; préparer l’avenir (créer des logements, dépendance, santé, transition énergétique).

 

Préparer l’avenir ce n’est pas l’austérité, c’est faire des choix, et répondre à la crise de confiance que connaît notre pays.

 

photo2valls2 (6)Le Premier ministre, en conclusion, a cité Pierre Mendès-France : « C’est parce que nous pouvons nous redresser en prenant appui sur des réalités, que j’ai dénoncé des illusions ». C’est ce chemin de possibilité qu’il « assume », que Manuel Valls porte avec la trajectoire 2014-2017 proposée, et le vote, à ses yeux, « conditionne la crédibilité de la France ! »

 

Voilà pourquoi, parce que j’ai été élu pour soutenir l’action du Président, et du Premier Ministre qu’il choisit, parce qu’être responsable, c’est assumer les décisions de l’Etat qui sont nécessaires, parce que je partage la ligne politique et la méthode du gouvernement, j’ai voté pour ! Au final, 265 pour, 232 contre, 67 absentions. C’est adopté !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires