Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • La Cité des Berlouffes veut faire Berlouffes !
    Avec plusieurs de mes adjoints (Michèle Coquelle, aux festivités, Henri Gadaut, à la sécurité, et Guy-Noël Lemay, à la sécurité civile), la Direction générale des services municipaux, et les services techniques et de sécurité, nous avons tenu de nombreuses...
  • Réformateurs (2) : éviter la dislocation de l'Europe.
    La première table ronde de l'Université d'été du Pôle des Réformateurs réunissait l'ancien ministre Hubert Védrine et l'eurodéputé britannique du Labour, Richard Corbett, et avait pour thème "comment éviter la dislocation de l'Europe" ? Quelques semaines...
  • Université d'été du Pôle des Réformateurs (1)
    Ca sent la rentrée ! Ce jeudi, je suis à Paris, en bord de Seine, pour participer à l'Université d'été du Pôle des Réformateurs, aux côtés de mon ami Jean-Marie Le Guen, Secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, et Gérard Collomb, sénateur-maire...
  • Les bonnes nouvelles pour l'emploi, on ne s'en lasse pas !
    En plein mois d’août 2016, de bonnes nouvelles en matière d’emploi et de recul du chômage s'affichent, et cela fait du bien ! Plusieurs indicateurs soulignent clairement, à la fois, la reprise du marché de l’emploi et la tendance structurelle à la baisse...
  • Une réponse parue au J.O.
    Ce matin, le Journal Officiel m'apporte la réponse à la question que j'avais posée au Ministre de la Justice sur les considérables, et donc inadmissibles retards de paiement qu'ont à supporter des entreprises qui fournissent des prestations ou interviennent...
  • Une réponse parue au J.O.
    Ce matin, le Journal Officiel m'apporte la réponse à la question que j'avais posée au Ministre des Affaires sociales et de la santé contre les pratiques qui seraient inacceptables des complémentaires santé, s'agissant de la prise en charge des frais d'optique...
  • Adieu Serge, mon ami des « Amis » !
    Serge Muret vient de nous quitter. A ma grande surprise et pour ma plus grande peine. Car qui ne connait pas Serge à Wattrelos ? Il avait de nombreux amis, j’en étais. Son regard vif et pétillant, son front haut, sa courtoisie et sa gentillesse, derrière...
  • C’est la fête de l’été à la Mousserie !
    L’opération Nos Quartiers d’Eté, portée par le Conseil Régional, en partenariat avec la Ville, trouve chaque année un écho à Wattrelos où plusieurs quartiers accueillent les familles pour une journée de fête. Aujourd’hui, c’est à la Mousserie que ça se...
  • Mercredi 27 juillet : Travaux 2016 (5) : Logement : ça s’accélère !
    Parmi le foisonnement de chantiers en cours ou à venir à Wattrelos, ceux relatifs au logement ne sont pas les moins nombreux. Ce matin, je visite aussi l’emblématique projet de 61 logements porté par SIA Habitat, rue Jules-Guesde, sur le site de l’ancienne...
  • Travaux 2016 (4) : Aux Villas, Lidl en locomotive commerciale !
    Le quartier des Villas, on le sait dorénavant, a été validé par l'Etat pour figurer dans le second grand plan national de rénovation urbaine (dit ANRU2). A l'entrée du quartier, les 3 petites barres murées sont enfin en cours de démolition ! Avec l'Etat...
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 12:57

Stockage-a-partir-de-2012-05-0327-1-.JPGC'est la troisième pour moi.


L'examen de la loi de finances rectificative pour 2012 a commencé en séance, dans l'hémicycle donc, ce lundi après-midi et soir, s'est poursuivi mardi après-midi et soir, et se poursuit encore ce mercredi après-midi et soir. Près de deux heures et quart du matin pour lever la séance mardi, et ce soir, ce sera vers une heure et demie. Et on n'en est qu'aux trois premiers articles, alors qu'il y en a trente dans le projet de loi ! 


Mais il est vrai que ces premiers articles résument à eux seuls toute l'économie et la philosophie politique du texte. Car quel est, synthétisé, le contenu de cette LFR 2012 ? Il s'agit :


d'une économie de 10,6 Mds€ pour le pouvoir d'achat des ménages. En effet, l'article 1er abroge la hausse de la TVA (dite "sociale" par le gouvernement de Sarkozy) de 19,6 à 21,2 % qui devait entrer en application au 1er octobre prochain. Ce seront 10,6 Mds€ que les ménages n'auront pas à payer, dont le gouvernement précédent leur avait laissé la facture !


de la suppression de l'aberrante mesure économique de défiscalisation, et donc d'incitation, aux heures supplémentaires. Rarement, une mesure aura été aussi à contre-courant sur le plan économique : je l'avais dénoncée en intervenant contre la loi TEPA à l'été 2007 car abaisser le coût des heures supplémentaires, faire en sorte que les entreprises soient incitées à y recourir alors même que l'activité ralentit voire est en récession, c'est comme le dit mon collègue P.-A. Muet " une arme de destruction massive d'emploi " ! De surcroît, notre projet de loi n'empêche pas le recours aux heures supplémentaires mais elles ne seront plus moins coûteuses que les heures normales. C'en est fini que ce soit l'Etat qui paie ces heures supplémentaires ! Economie pour le budget de l'Etat : 3 Mds€ !


de mesures de justice fiscale, avec des augmentations d'impôts pour les plus aisés. Je l'ai déjà dit, pour équilibrer le budget 2012 tel que voté par le précédent gouvernement, il manquera 7,2 Mds€ de recettes compte tenu de l'évolution de la croissance et des recettes fiscales sur l'année. D'où les hausses d'impôts de ce collectif budgétaire, avec notamment : contribution exceptionnelle sur l'impôt sur la fortune (+2,3 Mds€), avec l'article 3 : limitation de l'abattement sur les droits de succession à 100 000 € par ascendant et par enfant. A cela s'ajoute un certain nombre de taxation sur des entreprises (pétrolières et banques) et sur les dividendes distribués des sociétés.


Il faut pour autant que ce texte soit voté à l'Assemblée cette semaine car la semaine prochaine, c'est au Sénat qu'il passe.

 

Partager cet article

commentaires