Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 17:08

Ph1.jpgDepuis 8 ans, en partenariat avec le conservatoire de Roubaix, est organisée à l’Hôtel de ville de Roubaix un concert de Nouvel An. Sous la baguette énergique et talentueuse d’Isabelle Lampe, directrice du conservatoire, les jeunes élèves, que renforcent des professeurs, donnent ce matin une prestation tout à fait remarquable.

 

Remarquable par le choix du programme où se marient une touche locale, avec les chansons de Nicolas Daquin, et les opérettes éternelles que chacun, parfois inconsciemment, a un jour chantées !

 

D’abord, c’est vrai – et c’est une jolie performance pour lui, habitué à un nombre de musiciens bien plus modeste – Nicolas Daquin met tout son cœur et son talent à nous décrire la douceur de vivre de L'Enfer du Nord, à nous parler de sa Roubaignotte, et réchauffe la salle avec une chanson que je trouve personnellement superbe, par les mots qu’elle marie comme par les symboles qu’elle dessine : Briques rouges et sable d’or.

  Ph2.jpg

Mais ce sont les belles chansons de La Belle de Cadix (qui sont à mon goût les plus belles des opérettes de Francis Lopez) que l’orchestre engage ensuite, avec le rehaussement d’un trio de trompettes pour une superbe Fiesta bohémienne, juste avant que La Belle de Cadix ne prenne ses yeux de velours dans cette salle Pierre-de-Roubaix (tchicatchic, aïe, aïe, aïe, que c’est beau !). Mais ma mélodie préférée, interprétée par Brigitte Toulon, professeur au conservatoire, et Léonard Pezzino, ténor, c’est Maria Luiiiisa, toute en tendresse, toute en finesse, toute en romantisme avant un rendez-vous sous la lune. Ph4.jpgPh3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Instant touchant aussi lorsqu’une leçon de chant nous est offerte, extraite du Petit Duc, par de tous jeunes élèves du conservatoire, tellement nombreux qu’ils s’installent sur toute la largeur de la salle.

 

C’est ensuite, après un passage par Le Pays du Sourire, que l’orchestre rend hommage à une Veuve Joyeuse qui, après qu’elle ait incité à aller dans ce joli pavillon, invite, mais en duo cette fois, à connaître une Heure exquise, toute en valse lente, que nos artistes n’ont pas hésité à entreprendre, en invitant l’une et l’autre des élu(e)s… qui ont impressionné par la qualité de leur talent de valseur(-se).

  Ph5.jpgPh6.jpg

Superbe, remarquable, très belle prestation de ces élèves des classes de formation musicale du conservatoire de Roubaix, et c’est vraiment justice que très spontanément, le public (la salle est plus que bondée) se lève à la fin pour une chaleureuse standing ovation qui permettra aux musiciens, rejoints par les jeunes chanteurs de nous emmener dans un magnifique Galop infernal d’Offenbach !

 

C’est une bien belle idée que ce concert de Nouvel An ! Une douceur salutaire, avant que je ne rejoigne à Croix, dans ma circonscription, la FNCV qui tient comme chaque année sa bourse militaria où les objets et livres militaires racontent l’histoire.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires