Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 09:53

Blog-motion-referendaire-14-fev.-2012.jpgLa nuit dernière, après les motions de procédure (rejetées par la droite), s’est engagée la discussion générale sur le projet de loi de finances rectificative pour 2012, texte que nous combattons avec fermeté, certains non seulement que le débat politique doit être mené, mais aussi que des surprises sont possibles car les députés de droite eux-mêmes ne sont pas tous convaincus, loin s’en faut, de l’utilité de ce texte ni de son calendrier !

Voilà pourquoi, après les votes solennels, je suis, aux côtés de Jean-Marc Ayrault, président du groupe, parmi les 67 signataires de la motion référendaire (que Jean-Marc défendra à la tribune - photo ci-dessus) que le groupe socialiste, radical et citoyen dépose cet après-midi, une pierre supplémentaire pour alerter les Français sur cette nouvelle hausse de la TVA. Le taux réduit avait déjà été porté de 5,5 à 7 % en décembre ; voilà que le Gouvernement relève le taux normal de 19,6 à 21,2 %.

Ce projet crée un malaise, jusque dans les rangs de la majorité, comme je l’ai dit. L’embarras est si grand que l’amendement portant suppression de l’article 1er a été voté hier soir en commission des finances (j’y étais !).

Lui qui parle de référendum sur les droits des chômeurs et sur le recours à la justice administrative pour l’immigration, le vrai courage pour Nicolas Sarkozy aurait été de faire ce choix d’augmenter la TVA par la voix du peuple ! L’emploi et le pouvoir d’achat, ça vaut bien une question au peuple !

Transférer la totalité du financement de la cotisation des entreprises vers les familles, voilà ce que va faire ce texte ! La conséquence, c’est que ce sont les familles et surtout les plus modestes qui vont payer la politique familiale ! C’est un mécanisme de solidarité à l’envers : les classes populaires et les classes moyennes paieront les prestations des plus riches !

Les quelques fractions gagnées sur le coût du travail par la baisse des cotisations patronales ne seront pas en situation d’éviter les délocalisations. De plus, tous les produits consommés en France seront concernés par la hausse de la TVA et tout le monde paiera plus cher.

Cette mesure est, de plus, comme je l’expliquais hier soir en séance, une erreur économique : la hausse de la TVA est une faute majeure au moment où la croissance est au point mort. La hausse de la TVA, là où elle a été appliquée, a toujours eu pour effet la flambée immédiate des prix, et la baisse du pouvoir d’achat qu’elle provoquera va entraîner le pays dans une spirale infernale qui aggravera la récession.

Voilà pourquoi nous nous mobilisons !

Malheureusement, la Droite, majoritaire, dans le scrutin public qui a suivi, a rejeté notre motion référendaire. Nous continuons la bataille…

Ainsi, cette nuit, nous étions nombreux à défendre un amendement de suppression et je suis intervenu sur celui qui porte mon nom (amendement n°25).

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires