Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Encore une bonne nouvelle pour Wattrelos !
    En effet, cet après-midi, je représente la Ville à la commission départementale d'aménagement commercial à la préfecture pour défendre le projet de reconstruction, à la place de Match au centre commercial des Couteaux, d'un hypermarché Lidl. Et la décision...
  • Comme Manuel Valls, non au FN, oui au sérieux !
    Ce mercredi 18 mars, c'est à Carvin qu'aux côtés de Didier Manier, président du Conseil général du Nord, et de Michel Dagbert, président du Conseil général du Pas-de-Calais, que le Premier Ministre, Manuel Valls, est venu, en chef de la majorité gouvernementale,...
  • Mon rapport sur le Grand Lyon
    C'est sans doute à mon travail antérieur à la présidence de la commission d'évaluation des transferts de charges à la Communauté urbaine de Lille que je dois d'avoir été désigné par la Commission des finances pour être rapporteur du projet de loi portant...
  • "Qu'importe le flocon !"
    C'est le titre de la pièce d'Annie Daprey qu'interprète cet après-midi à la MEP la troupe des 3/5 : c'est la première ! Remarquable sens de l'opportunité de jouer une pièce, le jour même où de beaux rayons de soleil annoncent le printemps, et dont le...
  • 45e Salon des Artistes
    Cela devient une très belle habitude : signe (divin ?) que le Printemps des artistes wattrelosiens annonce le printemps, c'est le printemps lui-même qui s'invite dans les galeries du centre socio-éducatif à l'heure de la remise des prix, par de généreux...
  • De bonnes nouvelles pour Wattrelos !
    Si le début de l'année 2014 avait été douloureux pour Wattrelos, avec la cession et la restructuration douloureuse de La Redoute, la fin 2014 avait incontestablement vu le déblocage de plusieurs dossiers d'importance pour notre ville : les décisions de...
  • Une réponse parue au J.O.
    Ce matin, le Journal Officiel m'apporte la réponse à la question que j'avais posée à la ministre des affaires sociales et de la santé sur la mise en conformité européenne de la législation française excluant les hommes homosexuels du don du sang. Pour...
  • Charlie j'étais, Charlie je reste !
    Oui en janvier, j’étais « Charlie », choqué par la barbarie de ces terroristes, tuant des journalistes parce qu’ils étaient journalistes, mais aussi des juifs et des policiers parce qu’ils étaient juifs ou policiers. Passionnément républicain, et attaché...
  • Censure (2) : Valls, le mouvement de la réforme !
    Après les interventions des présidents des groupes politiques, c’est le Premier Ministre, Manuel Valls, qui monte à la tribune dans ce débat contre la motion de censure de la Droite : « Ma première responsabilité, c’est de faire avancer notre pays, de...
  • Censure (1) : B. Le Roux : " Continuons de réformer ! "
    Suite du dépôt par l’UMP et l’UDI d’une motion de censure contre le Gouvernement Valls, le débat qui a lieu cet après-midi s’organise d’abord à partir des interventions des présidents de chaque groupe politique, avant celle du Premier Ministre. Le vote...
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 16:12

Stockage-a-partir-de-2012-05-0330-1-.JPGVoilà, ce soir, c'est fait. La loi de finances rectificative pour 2012 a logiquement, après adoption des conclusions de la CMP d'hier et le vote des amendements du gouvernement (présentés par B. Hamon) été votée.


C'est Pierre Moscovici (cf. photo), ministre de l'économie et des finances, qui représenta d'abord le gouvernement, avec Jérôme Cahuzac, ministre du budget, pour présenter ce premier texte budgétaire majeur de la législature.

 

Comme convenu, je fus dans ce débat l'un des trois orateurs du groupe socialiste pour défendre un texte qui supprime une injustice sociale (les 10,6 Mds€ de hausse prévue de TVA au 1er octobre !), qui supprime également "cet effet d'aubaine financier, coûteux pour le budget de la nation et d'un effet économique nul pour l'emploi" que fut la défiscalisation des heures supplémentaires, et qui corrige les injustices fiscales inadmissibles (notamment en alourdissant l'impôt sur la fortune).

 

Pour lire mon intervention, cliquer ici.

 

J'eus même le privilège, pour l'essentiel des débats, de me retrouver entre le ministre et le rapporteur général du budget, au bas de l'hémicycle, au banc des commissions, pour remplacer le président de la commission des finances parti après son intervention liminaire. Petit clin d'œil sympa de fin d'une session extraordinaire qui, cette année, l'aura pour moi été plus qu'une autre…

 

Partager cet article

commentaires