Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 12:04

DSCN0750.jpgElles ne sont pas jumelées pour rien. Les Busos sont à Mohàcs ce que les Berlouffes sont à Wattrelos : une fête populaire identitaire où les habitants se reconnaissent.

 

D’abord parce qu’il y a dans les deux cas un personnage identitaire : la poupée chez nous bien sûr, et le Buso, ce costume de peaux de moutons, avec masque de bois coloré et cornes destiné à faire peur, à Mohàcs.

 

DSCN0636Ensuite la référence à un événement dramatique de l’histoire. A Wattrelos, l’incendie de l’église de la Trinité où périssent les gueux poursuivis par les troupes du sinistre duc d’Albe en 1566. A Mohàcs, la peur faite par les Hongrois, déguisés en busos, pour mettre en fuite les occupants turcs en 1687 : dans la salle du conseil municipal, une tapisserie le rappelle. 

 

Enfin, de ces évènements dramatiques, nos deux villes auront fait une grande fête populaire !

 

C’est aujourd’hui qu’a ainsi lieu cette belle manifestation de notre ville sœur, le défilé des Busos. Cette nuit, après l’inauguration du salon des associations wattrelosiennes, je suis allé rejoindre Budapest, puis Mohàcs, où, à l’Hôtel de ville, je retrouve ce matin mon collègue Joseph Szeko en train d’enfiler son costume de Buso… avant de vouloir immanquablement que je porte son masque un instant (si, si, c’est moi à côté !). 

DSCN0641DSCN0643

La neige tombe dru jusqu’au début de l’après-midi mais rien ne freine la fête : la Grand'place noircit de visiteurs, des danses ont lieu devant l’Hôtel de ville, et sur des kilomètres, boutiques et grills, offrent aux badauds une promenade bien agréable (rehaussée de vins chauds, le cas échéant, à moins que l’eau du Danube, plus connue sous le nom de palinka, n’ait votre préférence).

 DSCN0657.jpgDSCN0675.jpgDSCN0703.jpg

Et vers 14 h 30, tandis que des musiciens jouent au balcon de la mairie, ils sont des milliers de Busos, grands et petits, avec leurs sorcières ou dames d’apparat (masquées) à défiler devant l’Hôtel de ville. Les chars sont extraordinaires : du tracteur à la tondeuse, de la carriole à la traban d’origine (cf. photo), tout est prétexte à ornements. Destinés à terroriser, les masques sont sombres ou colorés ; aucun ne ressemble à un autre. Munis de hachettes ou de gourdins (de belle taille, assurément multi-usages…), les Busos, de temps à autre se précipitent sur le public, suscitant cris et rires.

DSCN0676.jpgDSCN0704.jpg

 

Tiens, c’est curieux : voilà qu’au bout de son bâton, un Buso a accroché deux poupées Berlouffes et deux petits lions bien sympathiques. Si loin, est-ce possible ? Hé oui, il y a une délégation de trois Busos wattrelosiens, conduits par notre Robert Roussel bien connu, fier d’être dans cette foule bestiale et… si chaleureuse. 

 DSCN0741.jpgDSCN0731.jpgDSCN0742.jpg

DSCN0767.jpgArtifices, tirs de canon, danses auront rythmé ensuite,     jusque tard dans la soirée, la fête pour le plus grand plaisir des habitants et des visiteurs, avec en point d’orgue, d’abord la mise à l’eau sur le Danube du cercueil marquant la fin de l’hiver, et sur la place, le brûlage d’une haute poupée de paille symbolisant l’hiver ! 

 

Il est vrai que, comme je le dis ce soir à Joseph, mon homologue et ami, avec leur sortie, les Busos auront à nouveau réussi à faire peur : au mauvais temps ! Puisque la neige aura cessé et le ciel aura été bien dégagé tout l’après-midi !

Busos_753.JPG

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires