Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
  • Rentrée 2017 : retour aux 4 jours, et poursuite des efforts !
    Comme tous les ans, je suis présent dans les écoles au moment de la rentrée scolaire aux côtés de mon Adjoint à l'éducation, Georges Prpic, de l'Inspecteur de circonscription Jean-Pierre Mollière, du Directeur général des services de la Ville et de plusieurs...
  • Déploiement de la fibre optique FTTH Orange à Wattrelos : ça progresse !
    Conformément au plan France Très Haut Débit visant à développer l’accès à l’Internet rapide, en accord avec la MEL et la ville, Orange déploie le réseau de fibre optique sur la ville. La phase d’installation des armoires du lot 1, qui va permettre de...
  • Alfreda a 103 ans : Très Bon Anniversaire !
    Terrible année que cette année 1914, et, chacun l’ignore encore alors, mais les évènements de l’été vont enclencher une mécanique dramatique : 31 juillet assassinat de Jean Jaurès, 1er août ordre de mobilisation générale en France, 3 août l’Allemagne...
  • Lire, avec Luc Veroone, l'histoire de la Vieille place et de Pierre Catteau
    Arrivé à 18 mois à Wattrelos en 1955, (lorsque ses parents, roncquois d’origine, reprennent la pâtisserie Wagon au 75 rue Pierre Catteau), Luc Veroone a repris l’affaire familiale bien connue de la rue Pierre Catteau en 1985, et c’est l’histoire d’une...
  • Logement, SIA rue Jules-Guesde, ça se termine !
    Que de changements en un an ! L’été dernier, je visitais le chantier que la société SIA Habitat avait lancé au 136 rue Jules Guesde, sur le site de l’ancienne usine Dubar-Warneton. Il ne s’agissait à l’époque que de mouvements de terre, laissant toutefois...
  • Le foyer médicalisé accueillera ses pensionnaires en janvier 2018, enfin !
    Parmi les dossiers que j’ai voulu impulser quand je suis devenu maire en 2000, celui-là me tient particulièrement à cœur, et même s’il fut particulièrement long et complexe à faire aboutir, je ne boude pas ma satisfaction que l’ouverture de ce nouvel...
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 15:40

Conf. presse FH mai 2013 4Ce n’était pas une surprise car l’information avait fuitée depuis un bon moment, mais c’était une attente ; elle l’était sur le fond, elle le fut aussi sur la forme… Après la conférence de presse, députés et sénateurs, pour l’essentiel socialistes, mais il y avait aussi des élus des groupes radical et vert, nous vîmes arriver à la Maison de l’Amérique latine, le Président Hollande, accompagné du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, entouré des présidents des groupes PS à l’Assemblée et au Sénat, Bruno Le Roux et François Rebsamen, du président de l’Assemblée, Claude Bartolone, et du 1er secrétaire du PS, Harlem Désir.

 

Lors du séminaire de travail qu’il y a peu le groupe socialiste avait organisé, c’était une demande insistante de bon nombre de nos collègues de le rencontrer, avec des fondements personnels (beaucoup, nouveaux en politique, ne l’avait jamais rencontré) et surtout politiques (car nous avons tous été élus dans le mouvement de l’élection présidentielle pour mettre en œuvre le programme de François Hollande). Et François Hollande l’a bien compris en montrant, par sa présence, son intérêt pour sa majorité qui le soutient, en ayant, souriant et attentionné, un mot, un geste amical pour chacun, et surtout un discours de mobilisation pour tous.

 

Conf. presse FH mai 2013 5 okBien sûr, il aura repris les mots de confiance et d’offensive de sa conférence de presse. Mais il aura insisté sur la difficulté de la tâche qu’a la Gauche de responsabilité que nous sommes, pour gérer la crise que nous connaissons. Même si c’est justement sans doute à cause de cette crise que nous avons gagné les élections : parce que la Droite avait échoué à l’affronter et à la gérer ! Nos mesures sont bonnes, elles porteront leurs fruits, mais il faut qu’elles montent en puissance.

 

C’est difficile d’agir, bien sûr, quand en même temps il faut boucher les déficits. Mais malheureusement, c’est impossible de faire autrement. Nous avons besoin de la confiance des investisseurs qui investissent pour réussir la croissance, mais aussi de la création d’emplois pour soutenir les revenus et donc aussi la croissance. C’est ce projet-là que nous portons. Aller plus vite sans tenir compte des contraintes financières serait condamner la Gauche à échouer.

 

Et cet échec ne serait pas qu’individuel - celui du Président, celui du Premier ministre - il serait collectif !  Souvenons-nous de 1993, et de ce moment politique terrible où il n’y avait plus que 57 députés socialistes à l’Assemblée !

 

Voilà pourquoi l’unité est indispensable. Chez les socialistes d’abord, car il n’y a qu’une politique : celle décidée par le Président, défendue devant les Français lors de la campagne, et tous les députés (quelle que soit leur préférence de motion de congrès) ont été élus sur cette ligne-là, sur aucune autre ! Il n’y a donc pas de raison d’expressions, ni de votes contraires (message très applaudi par la quasi-totalité des parlementaires présents !).

 

Unité aussi dans la majorité, faite d’écoute et de respect mutuels. Sous la Ve République, c’est la majorité qui soutient le Président. Ce soir, c’est le Président qui est avec sa majorité ! C’est plus qu’un symbole, c’est un acte politique majeur et apprécié. Un moment amical aussi…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MACREZ Daniel 21/05/2013 17:45


"Et oui il faut se serrer les coudes!"