Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Alfreda a 103 ans : Très Bon Anniversaire !
    Terrible année que cette année 1914, et, chacun l’ignore encore alors, mais les évènements de l’été vont enclencher une mécanique dramatique : 31 juillet assassinat de Jean Jaurès, 1er août ordre de mobilisation générale en France, 3 août l’Allemagne...
  • Lire, avec Luc Veroone, l'histoire de la Vieille place et de Pierre Catteau
    Arrivé à 18 mois à Wattrelos en 1955, (lorsque ses parents, roncquois d’origine, reprennent la pâtisserie Wagon au 75 rue Pierre Catteau), Luc Veroone a repris l’affaire familiale bien connue de la rue Pierre Catteau en 1985, et c’est l’histoire d’une...
  • Logement, SIA rue Jules-Guesde, ça se termine !
    Que de changements en un an ! L’été dernier, je visitais le chantier que la société SIA Habitat avait lancé au 136 rue Jules Guesde, sur le site de l’ancienne usine Dubar-Warneton. Il ne s’agissait à l’époque que de mouvements de terre, laissant toutefois...
  • Le foyer médicalisé accueillera ses pensionnaires en janvier 2018, enfin !
    Parmi les dossiers que j’ai voulu impulser quand je suis devenu maire en 2000, celui-là me tient particulièrement à cœur, et même s’il fut particulièrement long et complexe à faire aboutir, je ne boude pas ma satisfaction que l’ouverture de ce nouvel...
  • Le quartier du Touquet aura sa salle de sports à la rentrée !
    Elle sera prête à accueillir les sportifs fin septembre : la salle de sport du Touquet Saint-Gérard, rue de Boulogne, est en voie d’achèvement, et sa conception, boisée et colorée, est novatrice et agréable à l’œil. Sa construction a débuté au mois de...
  • Tourcoing-Beaulieu, ça y est, on ouvre !
    C’est le grand chantier de voirie 2016-2017 : la liaison Tourcoing-Beaulieu, dite Habitat-Travail, s’achève officiellement ce matin dans sa partie située la plus à l’est, c’est-à-dire à Beaulieu. J’ai le plaisir de procéder symboliquement, en compagnie...
  • Centres aérés 2017 : même pas peur !
    Les centres aérés, cela ne se raconte pas, cela se visite ! C’est ce que, comme chaque année, je fais ce matin en compagnie de mes collègues élus, notamment mon Adjointe en charge des activités périscolaires, Sylvie Zaïdi, qui fête ce jour son anniversaire...
  • 14 juillet : besoin de rien, envie de fête !
    Le 14 juillet à Wattrelos, c'est d'abord une belle fête populaire qui a trouvé son espace et son public depuis qu'elle s'est installée au cœur du parc urbain. Bravo à mon Adjointe aux Fêtes, Michèle, et aux services techniques et de police pour l'organisation,...
  • Au Congrès, Emmanuel Macron, en Chef de l'Etat !
    Volontiers lyrique et philosophique, en réunissant le Congrès à Versailles, le Président de la République a rempli son rôle de Chef de l’Etat : donner le cap ! Préciser les principes d’actions, et les méthodes. Il n’est pas le gouvernement du quotidien,...
  • Conseil municipal (2) : Un compte 2016 de belle tenue !
    Conforme au Compte de gestion du Comptable public, le Compte Administratif récapitule l’ensemble des dépenses et des recettes de l’année 2016 : il est en quelque sorte le « compte d’exploitation » de la ville de l’année écoulée. Et après la soudaine dégradation...
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 17:22

Fete-Rose-2013_3.jpgDans ma prise de parole à la Fête de la Rose, mon premier message concerne le changement. Pour tous ceux qui ont le cœur à gauche, qui ont voté pour le changement en mai et juin dernier, il faut combattre le climat négatif ambiant, ces critiques ça et là répétées sur le changement et sur la politique gouvernementale.

 

On nous le rabâche : ça ne va pas, ça ne va pas assez vite, assez loin… Chacun, par rapport à son secteur ou à sa personne, ou à sa revendication prioritaire, y va de son couplet de critique, de déception ou d’impatience. Qui n’a pas lu ou entendu cela ?

  

Fete-Rose-2013_2.jpgEt pourtant, où a-t-on vu que Paris se soit construit en un jour, et que le changement de gouvernement doive avoir réussi à tout changer en 9 mois ? On vient d’arriver et on voudrait que tout soit fait ! C’est ridicule et irréaliste ; il faut rejeter cette impatience ! Et il faut savoir expliquer le changement. Ne désespérons pas du changement. Il est compliqué, long à mettre en œuvre mais il est bien là. 

  • Il est compliqué parce que la France est étranglée par sa dette et ne peut pas faire n’importe quoi. Impossible de faire les fous quand on arrive au pouvoir à un moment où il y a : 1700 Mds € de dette publique, une dette qui a augmenté de 600 Mds € en 5 ans ; 100 Mds € de déficit annuel de l’Etat ; 20 Mds de déficit de la Sécurité sociale ; 2,6 Mds de déficit des allocations familiales ; 20 Mds de déficit prévu des régimes de retraite ; 75 Mds de déficit du commerce extérieur, et près de 3 millions de chômeurs !
    Et tout cela alors même que la croissance économique, européenne et donc française est au plus bas, ce qui veut dire qu’il n’y a pas de recettes budgétaires supplémentaires à attendre de ce côté-là, et qu’on peut, au contraire, redouter des dépenses accrues.
    Aussi, quand on sait que pour financer ses besoins, l’Etat français emprunte chaque année 170 à 200 Mds €, et que 70 % de ces emprunts se font auprès des marchés et donc des investisseurs étrangers, on mesure combien la situation financière est délicate.
    Car si elle ne sait pas lever cet argent, la France ne saura plus payer ses fonctionnaires, par exemple. C’est un scénario de banqueroute à la grecque qui peut se dessiner si rien n’est fait, si on continue comme avant à creuser les déficits : ceux-ci ont atteints des niveaux prohibitifs, et cela ne peut plus durer.
    La réalité financière, c’est ça ! Ces trous, il faut les boucher ! Rétablir les comptes publics est la condition du changement. C’est le seul moyen pour réussir le changement, car sinon celui-là ne serait que chèques en bois et illusions.
    Certes, réduire les déficits, cela n’est pas agréable. Mais sans cela, rien ne sera possible. 
  • Le changement, il est également long à mettre en œuvre. Pourquoi ? Parce que le Gouvernement a engagé des réformes de fond, de structures, qui par nature prennent du temps pour changer la vie. Ce n’est pas parce qu’un texte de loi est voté que son objectif est tout de suite et partout atteint ! Les mesures prises donnent progressivement leurs effets.
    Et les réformes, il y en a eu ! Les emplois d’avenir ; les contrats de génération ; le renforcement des moyens de la Banque européenne et d’investissement pour soutenir les projets et donc la croissance ; la mise en place de la Banque publique d’investissement pour que dans les régions, des entreprises puissent investir ; la réforme du marché du travail… Oui, ce Gouvernement a déjà fait du boulot ! 
  • De fait, du changement il y en a ! Je n’ai pas besoin de chercher loin. Ici, à Wattrelos, deux dossiers essentiels ont enfin, parce qu’ils correspondent enfin à des priorités gouvernementales, avancé :

› la reconstruction du pavillon Saphir de la maison de retraite qui peut être enfin lancée, grâce à la ministre des personnes âgées. Depuis 6 ans, de promesses en rencontres ministérielles, aucune subvention concrète. Là, en 6 mois, ça a bougé !
› l’intégration de Wattrelos dans une zone de sécurité prioritaire avec Roubaix et Tourcoing, avec le soutien personnel de Manuel Valls, qui a pesé pour que trois quartiers de ma ville soient retenus ! Un plus en matière de sécurité, un mieux surtout… Enfin !

 

Déjà donc, des choses ont changé. Des chantiers sont lancés. C’est sur tout le quinquennat que les réformes apporteront leurs résultats, pas en 100 jours !

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires