Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 07:37

CETI_1.JPGJe n’avais pu être présent à l’inauguration officielle du CETI sur la zone de l’Union mercredi soir puisque la 1ère partie de la loi de finances passait en commission des finances à l’Assemblée nationale ce soir-là. Mais ce matin, assez tôt d’ailleurs, pas question de rater les portes ouvertes que les responsables du CETI, mais aussi les trois maires de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos ont voulu, pour faire en sorte que nos habitants puissent franchir les portes de ces bâtiments avant qu’elles ne se ferment sur les discrètes recherches technologiques qui y seront menées dans les années qui viennent.

 

L’occasion est donc unique et le pari semble gagné, si j’en juge par la foule qui se trouve déjà dans la grande salle, les salles des machines ou les salles d’exposition de Futurotextiles 3. L’événement spécial habitants de l’Union mobilise : il est vrai que les nouveaux textiles qu’on y voit, les nouvelles applications de ces nouveaux matériaux qu’on y montre (cf. photo) ne peuvent qu’attirer. Tant mieux.


CETI 2CETI 3CETI_4.jpg

 

Comme je le rappelle dans ma (brève) prise de parole aux côtés de mes deux collègues, en m’inspirant du contexte Fantastic métropolitain, longtemps le CETI a été aux grands projets métropolitains ce que le yéti est à l’Himalaya : on en parlait beaucoup sans savoir si on le verrait. J’en sais quelque chose : que de réunions, de plans de financement, de partenaires depuis que son idée a été lancée, au lendemain des fermetures de nos grandes industries locales. Que de patience, d’obstination, de fonds aussi il aura fallu pour que ce projet si symbolique, si décisif aussi pour l’avenir de nos villes, se fasse.

 

Alors aujourd’hui, il est là, il s’ouvre, il captive, il questionne, il réjouit, tant mieux ! Pourquoi bouderions-nous notre plaisir ?

 

Puisque textile, il nous rattache à notre passé ouvrier, à notre histoire, à cette Lainière (où mon père travailla) qui ferma ses portes en 2000, à Saint-Lièvin, dernière grande filature indépendante qui fit taire ses machines en février 2004, il nous rattache à toutes ces femmes et tous ces hommes ardents à la tâche qui sont notre carte génétique à nous, Wattrelosiens, qui sont notre fierté d’enfants d’ouvriers.

 

Lieu de recherche, d’innovation, de créativité, il nous projette aussi dans l’avenir. On y créera, on y imaginera une part de ce qui demain, après-demain sera fabriqué par de futurs travailleurs.

 

Le CETI n’emploiera guère de travailleurs de nos anciennes usines textiles. Mais il permettra qu’à l’avenir,d’autres aient, ici, des emplois encore dans le textile. Des Wattrelosiens en tireront parti, je l’espère. Voilà pourquoi j’accueille cet outil avec enthousiasme et espérance. « En route pour le futur… » ! 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires