Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 16:22

Lors de la cérémonie des vœux aux entreprises, j'ai évidemment évoqué la zone de la Martinoire, la zone d'activités la plus ancienne de la ville et dans laquelle se trouve, de manière prééminente pour sa surface... la première entreprise de la ville : La Redoute. Et j'ai demandé pour l'occasion à la nouvelle dirigeante du groupe, Nathalie Balla, directrice générale, d'être à mes côtés.

 

Pourquoi La Redoute ? Parce qu'il s'agit du plus gros employeur de la Ville avec plus de 2 000 salariés. Oui, La Redoute est d'abord et avant tout wattrelosienne, bien implantée à la Martinoire. Et quand on sait que la seconde entreprise de la ville (fût-elle d'implantation récente), c'est Transpole (avec près de 400 salariés), on mesure le poids lourd qu'a La Redoute sur notre économie wattrelosienne. Et derrière le poids économique, il y a le poids social : les emplois ! Voilà pourquoi la santé de l'entreprise et son établissement wattrelosien ne peut qu'intéresser les élus wattrelosiens ! Car d'évidence, quand La Redoute s'enrhume, c'est toute la ville qui tousse. La Municipalité est donc très attentive à l'évolution de l'activité du groupe et de la vente à distance en général, à sa stratégie économique, aux ressources financières et sociales qui, ça et là, peuvent se manifester, et est plus que jamais soucieuse des préoccupations sociales des salariés.

 

Alors, de fait, je crois que tous ceux présents autour de moi, élus, chefs d'entreprises, avons apprécié d'entendre des propos rassurants. En effet, Nathalie Balla l'affirme d'emblée : La Redoute se porte correctement, malgré un environnement de crise, puisqu'elle fut au troisième trimestre 2010 le premier site en France de vente à distance avec 11 millions de visiteurs uniques (devant Amazon ou eBay ! C'est d'ailleurs la première fois qu'une entreprise française décroche cette palme), après avoir réussi ces dernières années à négocier le virage important de l'e-commerce, passant de la vente par correspondance (la fameuse VPC) à la vente à distance. Nuance. En 2003, le e-commerce représentait 7 % de ses ventes ; en 2010... 73 % ! « Le web est donc devenu notre premier magasin » constate Nathalie Balla. Il faut dire que La Redoute est la seule capable de livrer ses clients en 24 heures seulement !

 

Quand on sait que la vente en ligne progresse de 19 % par an et que celle dans le secteur de l'habillement sera multipliée par deux dans les 5 ans à venir, on se dit que l'entreprise a de l'avenir. Tant mieux ! Sa directrice générale annonce ainsi la création de sites internet spécialisés pour les chaussures et des ventes privées La Redoute pour écouler des collections démultipliées (10 au lieu de 2 par saison !) et des produits fabriqués à 70 % pour compte propre. « Quand on est leader, on ne subit pas le marché ; on fait le marché » conclut Nathalie Balla.

  blogentreprises3.jpg

En ce qui me concerne, je prends particulièrement note de son annonce de développer ses investissement de logistique de 50 % sur le site de la Martinoire, confortant ainsi son assise dans notre ville. C'est une très bonne nouvelle... qui vaut largement que je lui offre une poupée Berlouffe qui trouvera, je n'en doute pas, toute sa place dans son bureau. Histoire de rappeler à cette (dynamique) dirigeante de la première entreprise de notre ville que La Redoute, c'est aussi... Wattrelos !

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires