Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Ecole sur 4 jours : Wattrelos y est favorable, dès septembre 2017 !
    Le nouveau Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer l’a affirmé : un décret sera publié très prochainement afin de permettre aux communes de se prononcer sur l’organisation de la semaine d’école sur leur territoire. A Wattrelos, la réponse...
  • Elections : C. Osson en tête, à Wattrelos et à Roubaix !
    Longue journée que ce dimanche électoral. Longue parce que, ça y est, ce 1er tour amorce concrètement le processus de ma succession comme Député de la 8e circonscription : dans dix jours, après cette vie intense le jour, la nuit, ces week-ends inexistants,...
  • Un député c'est un acteur local !
    Je suis toujours surpris de voir que certains considèrent que la fonction d’un député n’est que de faire des lois : c’est loin d’être uniquement le cas ! Le député a aussi un rôle local, c’est un acteur de territoire important. C’est même à mes yeux sa...
  • Législative : amis et camarades, soyons tous responsables !
    Je n’ignore pas, bien sûr, les aigreurs et les amertumes qui suivent les décisions qui tranchent un processus de désignation d’un candidat aux élections. Faire un choix, c’est nécessairement faire des mécontents, dont certains peuvent avoir, légitimement...
  • Je choisis Wattrelos !
    En 2012, on s’en souvient peut-être, c’est le 10 mai que j’avais annoncé ma candidature aux élections législatives. La loi sur le cumul des mandats interdit à partir de 2017 le cumul d’un mandat parlementaire, député ou sénateur, et d’un exécutif municipal,...
  • Victoire 39-45 : soyons donc européens, en frères !
    Au lendemain du 2ème tour d’une élection présidentielle où l’extrême-droite aura été présente, la commémoration de la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945 ne peut que se tenir avec gravité, en sus de la solennité et du respect de la cérémonie. Au cimetière...
  • Présidentielle (3) : faire réussir le Président pour faire réussir la France !
    J’entends déjà ce dimanche soir des états d’âme, des atermoiements. Pour certains à gauche, des menaces même : Emmanuel Macron est à peine élu que certains lancent la charge pour le combattre ! Savent-ils ce qu’est la démocratie ? L’élection – surtout...
  • Présidentielle (2) : ouf, Le Pen battue, mais le vote FN est trop lourd !
    Oui, ce dimanche soir, c’est à la salle Salengro, et dès les premiers sondages connus, une satisfaction en même temps qu’un soulagement : Marine Le Pen est battue. Elle ne dépasse pas les 40 % redoutés au niveau national : elle se tient à un peu plus...
  • Présidentielle (1) : Emmanuel Macron, élu, une énergie convaincante et enthousiasmante !
    C’est fait ! Ce dimanche soir à la salle Salengro, cela faisait plusieurs heures qu’avec les informations via les réseaux sociaux des votes aux Etats-Unis, dans les Dom-Tom, ou des résultats des sondages « sortie des urnes », la peur d’un scrutin serré...
  • Les factures délirantes de Le Pen seront pour les Français !
    Beaucoup, je l’espère, qui auront regardé le débat du 2ème tour, auront compris que Marine Le Pen ment aux Français, que son programme n’est qu’approximatif, non finançable et dangereux par ses insuffisances. Qui n’a pas compris que sur une promesse telle...
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 13:23

Cet après-midi, je me rends à Sofia, en Bulgarie, pour participer à la 41e assemblée générale de l’Assemblée parlementaire de la coopération économique de la Mer Noire, où je conduis la délégation française, au nom de Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale.

 

Bulgarie été 2013 ambassadeurCe soir, la délégation rencontre S.E. l’ambassadeur de France, Philippe Autié (cf. photo), autour de journalistes et politologues bulgares pour évaluer la situation économique et surtout politique de la Bulgarie.

 

Cette dernière est particulièrement complexe en effet. Après la démission le 20 février dernier du gouvernement de Boïko Borissov, poussée par de violentes manifestations, des élections législatives anticipées ont eu lieu le 12 mai, à l’issue desquelles un gouvernement non majoritaire dirigé par Plamen Orécharski (socialiste, soutenu par le Mouvement pour les droits et libertés) a été formé le 29 mai. Celui-ci est fragile dans sa position institutionnelle (car son rival, le Guerb, parti de M. Borissov, a le plus grand nombre de sièges à l’Assemblée, sans pourtant être parvenu à former une majorité).

 

Dans ce pays où la croissance, même si elle se ralentit, reste positive (+ 1 % en 2012), le mal principal demeure le fonctionnement de la démocratie. Rejet en bloc de la classe politique, pratiques de corruption, milieux politiques très infiltrés par les intérêts économiques, nourrissent des mouvements de rue qui se prolongent chaque jour devant l’Assemblée et le siège des grands partis de gouvernement.

 

Les bulgares réclament un état de droit en Bulgarie. Hier engourdie, la société civile, poussée par les nouvelles générations qui n’acceptent plus la corruption, veut des institutions sûres, impartiales et transparentes.

 

Depuis qu’elle a rejoint l’Union européenne, la Bulgarie a-t-elle convergé vers les standards européens ? Ceux du niveau de vie, sans doute, même si cela demeure un pays encore très, trop, pauvre. Mais pour ceux de l’Etat de droit, la réponse est beaucoup plus réservée… Et le peuple bulgare est en attente.

 

Voilà pourquoi, fait diplomatique très fort - et remarqué sur place - les deux Ambassadeurs de France et d’Allemagne ont co-signé et publié dans un journal local une tribune intitulée : « La bonne gouvernance est l’affaire de tous ». Ils y rappellent « la nécessité de nommer aux fonctions officielles des personnalités incontestées », celle du « pluralisme des médias » via une « réglementation anti-concentration » et « l’exigence de morale et d’éthique ». Pour le coup, la voix de la France est forte ; députés français, nous en sommes fiers !

 

Pour lire la tribune des ambassadeurs, cliquez ici.


Partager cet article

Repost 0

commentaires