Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 13:31

Ho-tel-ville-lumie-res-Roubaix.jpgAprès un repas vite pris, direction ce soir la Grand’place de Roubaix pour être auprès des élus roubaisiens et de Pierre Dubois, et assister à la mise en lumières inaugurale de l’Hôtel  de ville enfin renettoyé. Visuellement, incontestablement, c’est superbe ! Et grâce au discours (excellent, sincèrement !) de Pierre, on revisite les sculptures (à l’image des six tableaux sur la tonte des moutons, la filature, la teinture, le tissage et les traitements de la laine) et symboles dont la façade est savamment ornée.

 

Franchement, quelle allure il a ce bâtiment ! Quel n’est pas mon regret que l’Hôtel de ville de Wattrelos qui, en plus petit, date de la même époque, n’ait pas pu préserver sa façade historique.

 

A Roubaix, au début du XXe siècle, la Municipalité d’alors souhaite construire un nouvel Hôtel de ville comme symbole de la prospérité de la ville. Voilà pourquoi, le Conseil municipal, présidé par Eugène Motte, décide en 1903 de démolir le bâtiment préexistant et de construire un édifice emblématique, signe de la puissance de l’industrie textile, sur la place principale ! Après de nombreuses démolitions, les travaux commencent en novembre 1907 et se terminent en janvier 1912 : offrant 100 m de façade sur la Grand’place, l’Hôtel de ville devait s’apercevoir pour les visiteurs sortant de la gare !

 

C’est Victor Laloux (l’architecte de la gare d’Orsay et de l’Hôtel de ville de Tours) qui conduit alors les travaux d’un bâtiment inauguré le 30 avril 1911 par Alfred Massé, ministre du commerce et de l’industrie, un peu avant la visite du Président de la République, Armand Fallières, le 9 juillet.

 

102 ans plus tard, la Municipalité de Roubaix a choisi de donner une nouvelle jeunesse à l’Hôtel de ville, donnant sans doute à cette rénovation la portée symbolique de la mutation du textile (Esmod, Esaat, Ensait, Marché des Modes, CETI, Union…) contemporaine de ce début de nouveau siècle.

 

Les jeux de lumières qui se sont installés sur les murs dès la fin du discours du maire, donnaient de la majesté à l’édifice, et la chanteuse – interprétation notamment remarquable de Carmen ! – par sa voix, sut donner de la solennité à l’événement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires