Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 17:42

st-jo1.jpg

C’est en ces termes que j’ai conclu, ce matin, mon intervention auprès des 22 délégués de classe de 3e du collège Saint-Joseph, élus voici un mois et demi. Chaque année je participe à cette rencontre consacrée au thème de l’engagement ;  je n’ai pas boudé mon plaisir en répondant aux questions des élèves et en rappelant à quel point j’aimais ma ville.


Après une présentation quasi-parfaite du rôle du député par deux élèves, à leur demande, j’ai retracé mon parcours. Mon engagement associatif puis politique a débuté tout naturellement. Responsable de classe à l’école primaire, porteur du cahier de classe au collège, enfant de parents très présents dans le monde associatif wattrelosien, je ne pouvais que me mettre au service des autres ! Aider, être utile aux autres est ma passion (en plus de la moto) et je voudrais la partager.


J’ai longtemps été le plus jeune : première carte d’adhérent au parti socialiste offerte pour mes 15 ans, bac à 16 ans, directeur de la Banque de France à 22 ans, conseiller municipal au même âge puis, en 1997, je suis élu plus jeune député socialiste du Nord…  Entre mon vif intérêt pour la chose publique et ma carrière professionnelle, je n’ai jamais eu le temps de m’ennuyer ! Et pour répondre à une question d’une collégienne, oui,  c’est parfois difficile de concilier vie publique et vie privée. Les vacances sont courtes, les week-ends de repos quasi-inexistants, les sollicitations, à Wattrelos comme à Roubaix, toujours très nombreuses… Wattrelos compte 43 000 habitants, et la 8e circonscription de Roubaix-Wattrelos... 120 000 ! Etre élu de la République exige un rythme de vie qui balaie le reste. Remplir correctement ses missions de député nécessite d’être présent à l’Assemblée nationale, de préparer, voter et amender les lois, de rédiger des questions écrites, de contrôler le gouvernement et de rester à l’écoute de la population. Rien que ça !st-jo3.jpg

 

Exercer les fonctions de député ou de maire ne procure pas de droits supplémentaires, au contraire, ai-je également précisé à un autre élève,  il crée des devoirs, dont celui de l’exemplarité. A Wattrelos, chaque conseiller ou adjoint paye sa place pour assister à un spectacle ou partager un repas, le maire aussi !  Non, l’engagement ne confère ni passe-droits ni fortune. En revanche, un élu peut subir des pressions, voire des menaces, j’en fais régulièrement les frais, comme d’autres !

 

Parce que je sais l’énergie et le temps qu’on dépense au service de ses concitoyens, je conserve une grande admiration pour ceux qui s’engagent d’une façon ou d’une autre. Je le reconnais, Jean Delvainquière, maire de Wattrelos lorsque j’étais gamin, m’en imposait. Il était une figure locale qui respirait l’autorité.st-jo2.jpg

 

A son image, mon objectif est, non pas de faire des miracles, mais de satisfaire mes électeurs bien sûr, mais aussi l’ensemble des administrés. Jamais je ne laisserai passer ma ville après mon propre sort. Mon engagement repose sur des valeurs et non une recherche d’intérêts personnels. Pour autant, même si mon amour pour la ville qui m’a vu grandir est infini, j’éviterai le mandat de trop lorsque je sentirai que je ne suis plus le maire à qui les Wattrelosiens souhaitent s’adresser.

 

Mais des satisfactions, il y en a, ô combien, au quotidien, avec ces « bonjour ! » plein de sympathie qu’à tout âge on m’adresse dans la rue ou ces « merci ! » que j’ai aussi le bonheur d’entendre ou, juste à l’instant encore, tous ces élèves dans la cour de récréation. L’engagement, ce n’est que du bonheur et il faut que ça le reste !


Partager cet article

Repost 0

commentaires