Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 17:03

Bien sûr qu’il est utile, le jumelage que Wattrelos entretient avec six autres communes d’Europe. Par exemple, celui avec la Hongrie.

 

Régulièrement, des enfants de Wattrelos, des membres de différentes associations vont visiter leurs amis des autres écoles et des autres associations des villes concernées, ou les accueillent pour leur faire découvrir leur cadre de vie : Wattrelos, la région, parfois même au-delà. Utiles, ces échanges le sont humainement, concrètement. C’est comme cela que l’on aime et que l’on conçoit l’Europe ici.

 

Autre dimension que revêt le jumelage : le partage de connaissances entre les services communaux. Car il est toujours intéressant de confronter nos situations, nos problématiques, d’écouter et de comprendre ce qui se fait ailleurs.

C’est précisément pour cette raison que, pour la première fois, des représentants des services techniques de Mohàcs, notre belle jumelle hongroise des rives du Danube, et de Beli Manastir (en Croatie) qui accompagne la délégation sont présents cette semaine à Wattrelos. Le nouveau maire de Beli Manastir qui est également du voyage.

 

Ce matin, je les accueille à l’Hôtel de ville pour leur souhaiter la bienvenue bien sûr, leur présenter leurs accompagnateurs de la semaine – mes ingénieurs et responsables des services techniques, mais aussi quelques uns de mes adjoint(e)s – sans oublier de brosser un rapide tableau de l’évolution économique et démographique de Wattrelos.

 

Je leur dis que, durant les années 80 et 90, notre ville a perdu quelque 2 000 habitants, que des sirènes des usines se sont tues progressivement, que l’on ne construisait plus de logements et que les services publics finissaient par se trouver menacés (fermeture du service chirurgie et de la maternité du centre hospitalier de Wattrelos). Mais depuis une dizaine d’années, cette spirale du déclin est enrayée : nous avons ouvert des parcs d’activités afin que des entreprises – dont des emplois – puissent s’y localiser ; nous avons lancé la reconstruction du quartier de Beaulieu pour 154 millions d’euros sans oublier de planifier d’autres opérations de logements dans les autres quartiers (ce sera bientôt le tour des Villas) ; nous menons un combat en faveur du développement durable et de la protection de notre environnement (à l’instar de la requalification de la friche Kuhlmann que nos invités iront visiter) ; nous faisons tout pour maintenir le plus haut niveau de service public possible (et nous y parvenons notamment dans le domaine scolaire, avec quatre ouvertures de classes dans les écoles lors de la récente rentrée scolaire), ce qui contribue à faire regagner à Wattrelos des habitants et à la rendre plus attractive ; enfin, nous ne baissons pas la garde dans le secteur de la santé, avec un centre hospitalier qui s’enrichira bientôt de trois nouveaux bâtiments (pour les adolescents handicapés, pour la maison de retraite et pour les soins de suite à nos aînés).

 

Face à la crise d’hier et d’aujourd’hui, Wattrelos se bat, veut s’en sortir, avec l’aide de l’intercommunalité dont elle dépend bien sûr. Et je ne doute pas que nos amis hongrois et croates y seront sensibles et attentifs à travers les réunions de travail et les visites qui les attendent.

 

Bienvenue à eux !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires