Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 11:10

jubido0.jpgContraste des journées, contraste des émotions aussi ? Après les cérémonies officielles aux cimetières, toute la journée je la passerai, avec plusieurs élus, à aller à la rencontre de quelque chose de bien vivant : l’Amour. Celui qui s'écrit avec un grand A. Celui qui fait vivre ensemble, permet d’affronter les difficultés de la vie, donne tant de joies et en a donné pendant 50, 60, 65 et même 70 ans pour certains couples de ma bonne ville. Car je rends visite aux ménages jubilaires qui ne pourront se rendre à la cérémonie traditionnelle que la Municipalité organise à l’Hôtel de ville ce prochain lundi (de Pâques).  

Ce sont douze couples que je vais saluer un par un. Ils ont chacun leur histoire, leur vie, leurs problèmes, leur famille, leur lieu de vie à me (nous) faire découvrir. Cette rencontre, je l’aime.

Je l’aime, d’abord parce qu’ils s’aiment. Qu’ils se soient mariés en 1941, 1946, 1951 ou 1961, ils ont tous en commun de s’être voulus et, tous, de m’avoir dit que si c’était à refaire, ils se diraient encore « oui » l’un à l’autre. jubido2.jpg  jubido3.jpgjubido4.jpg

 

 

 

 

 

Je l’aime parce que j’y surprend, je vis de beaux moments de complicité. Entre les deux conjoints eux-même d’abord, et cela rend humble, profondément respectueux de voir cette vie de tendresse et d’amour qu’ils savent vous raconter en un seul regard échangé l’un à l’autre : ni les années passées ni l’âge ni la maladie n’y font rien, et ça c’est la vraie force. Ils savent, eux, pourquoi ils sont l’un avec l’autre, parce qu’ils étaient faits l’un pour l’autre… Quelle belle leçon de vie, quelle chance, de s’être ainsi trouvés.

jubido6.jpgjubido5.jpg

jubido7.jpg 

 

 

 

 

 

Complicité aussi, entre ces couples et moi. Oh, bien sûr, je n’étais pas l’officier d’état civil qui a recueilli leurs consentements. Mais je suis celui qui, après toutes ces années, leur relit leur acte de mariage (ils n’en avaient certainement pas écouté la lecture à l’époque… trop d’autres idées en tête sans doute !), leur rappelle les anecdotes historiques de l’année en question, des anecdotes de leur histoire (car je connais, évidemment, plusieurs de ces couples), ou même de notre histoire commune quand cela concerne notre ville ou un quartier en commun…

Alors oui, tous ces couples m’ont ému. Ce matin, cet après-midi n’auront été… que du bonheur ! Avec Mario et Noémie, nous aurons revisité l’Italie… qui a fourni de nombreux bras à certaines de nos grandes entreprises, ce qui a changé leur vie. Avec André et Marcelle, ce fut le quartier, le dévouement et l’administration. Chez Odette et André, homme d’engagement, ce fut avec ses confrères de la CLEF que nous visitâmes leurs années d’amour. Chez Michel et Françoise, ce furent souvenirs d’enfance… et tant et tant d’autres instants intenses.

Une intensité toute particulière, chez Jean et Anna qui fêtaient leurs 70 ans de mariage, donc leurs noces de platine ! Mariés en avril 1941 : chacun comprend combien il fallait de puissance d’amour pour décider de s’engager dans une famille à cette époque-là ! Après tant d’années, les voir se regarder aussi amoureusement, voir Jean, à ma demande, chanter pour Anna… une chanson d’amour, c’est mieux que tout ! C’est de l’émotion brute, à l’état pur… Superbe. Magnifique. Comme tous ceux présents, je fonds…

C’est beau l’amour. Le vrai, le grand…

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires