Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • 14 juillet : besoin de rien, envie de fête !
    Le 14 juillet à Wattrelos, c'est d'abord une belle fête populaire qui a trouvé son espace et son public depuis qu'elle s'est installée au cœur du parc urbain. Bravo à mon Adjointe aux Fêtes, Michèle, et aux services techniques et de police pour l'organisation,...
  • Au Congrès, Emmanuel Macron, en Chef de l'Etat !
    Volontiers lyrique et philosophique, en réunissant le Congrès à Versailles, le Président de la République a rempli son rôle de Chef de l’Etat : donner le cap ! Préciser les principes d’actions, et les méthodes. Il n’est pas le gouvernement du quotidien,...
  • Conseil municipal (2) : Un compte 2016 de belle tenue !
    Conforme au Compte de gestion du Comptable public, le Compte Administratif récapitule l’ensemble des dépenses et des recettes de l’année 2016 : il est en quelque sorte le « compte d’exploitation » de la ville de l’année écoulée. Et après la soudaine dégradation...
  • Conseil municipal (1) : Hommage à Simone Veil
    Ce vendredi 30 juin, à l’Hôtel de Ville se sont tenus deux Conseils municipaux, le premier étant destiné à la désignation des délégués supplémentaires en vue de l’élection des sénateurs le 24 septembre prochain. J’ai en revanche ouvert le second Conseil,...
  • Ecole sur 4 jours : Wattrelos y est favorable, dès septembre 2017 !
    Le nouveau Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer l’a affirmé : un décret sera publié très prochainement afin de permettre aux communes de se prononcer sur l’organisation de la semaine d’école sur leur territoire. A Wattrelos, la réponse...
  • Elections : C. Osson en tête, à Wattrelos et à Roubaix !
    Longue journée que ce dimanche électoral. Longue parce que, ça y est, ce 1er tour amorce concrètement le processus de ma succession comme Député de la 8e circonscription : dans dix jours, après cette vie intense le jour, la nuit, ces week-ends inexistants,...
  • Un député c'est un acteur local !
    Je suis toujours surpris de voir que certains considèrent que la fonction d’un député n’est que de faire des lois : c’est loin d’être uniquement le cas ! Le député a aussi un rôle local, c’est un acteur de territoire important. C’est même à mes yeux sa...
  • Législative : amis et camarades, soyons tous responsables !
    Je n’ignore pas, bien sûr, les aigreurs et les amertumes qui suivent les décisions qui tranchent un processus de désignation d’un candidat aux élections. Faire un choix, c’est nécessairement faire des mécontents, dont certains peuvent avoir, légitimement...
  • Je choisis Wattrelos !
    En 2012, on s’en souvient peut-être, c’est le 10 mai que j’avais annoncé ma candidature aux élections législatives. La loi sur le cumul des mandats interdit à partir de 2017 le cumul d’un mandat parlementaire, député ou sénateur, et d’un exécutif municipal,...
  • Victoire 39-45 : soyons donc européens, en frères !
    Au lendemain du 2ème tour d’une élection présidentielle où l’extrême-droite aura été présente, la commémoration de la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945 ne peut que se tenir avec gravité, en sus de la solennité et du respect de la cérémonie. Au cimetière...
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 09:24

Ayrault---Bartolone---Le-Roux.jpegEn conclusion des Journées parlementaires socialistes, le Premier ministre le dit d’entrée : « Nous savions que ce serait difficile de conduire la France. L’échec de nos prédécesseurs était complet. Et depuis un an, rien ne nous a été épargné ! Mais malgré toutes les difficultés, nous avons avancé ».


Il tient le cap : « Il faut tenir bon, ne pas se laisser intimider. Les Français comptent sur notre détermination à les défendre, à les sortir de l’ornière. Les résultats sont à notre portée ». Il rappelle que si « les décisions de redressement prises l’an dernier n’étaient pas faciles, elles l’ont été au nom de la souveraineté nationale. Les efforts demandés aux Français l’ont été pour éviter des sacrifices bien plus forts encore. Nous n’avons pas voulu pour les Français ce qui se passe ailleurs en Europe ! Vivre sous la dépendance des marchés financiers qui détiennent notre dette aurait pu virer au cauchemar ! ».

 

L’impôt, c’est l’effort, mais notre action de redressement, c’est aussi  « engager les réformes durables », car Jean-Marc Ayrault ne veut pas être « chef d’un gouvernement pour mettre les problèmes sous le tapis, mais pour les régler ! » Et de mettre en avant une réforme des retraites, de gauche, « juste, responsable et progressiste » ou l’action vers les familles. « A chaque décision que nous prenons, ce qui nous anime, c’est renforcer la justice et l’égalité ». « Notre bataille majeure, c’est l’emploi ! ».

 

JM-Ayrault.jpgLe discours est mobilisateur : « Nous avons une politique, il faut la revendiquer. Notre responsabilité est historique et le rassemblement de nos forces est indispensable. Il n’y a rien à attendre des positionnements personnels et des jeux d’ego ! ».

 

Il pointe la menace de l’extrême-droite : « La progression de l’extrême-droite, de ses idées, mine la société française. Une nouvelle génération, fille et petite-fille, a émergé, plus avenante, plus dangereuse donc ! La menace existe d’une révolution conservatrice en France, prenons garde ! ».

 

« Ne comptez pas sur moi pour alimenter le pessimisme car le pessimisme, c’est se laisser aller au défaitisme. Difficile ne signifie pas impossible ! Notre histoire est celle d’une force en mouvement, d’une force du mouvement. Nous devons donner à la France tous les moyens de son avenir ! Nous sommes là pour porter le changement ! Ça ne marchera qu’avec cohérence, courage et cohésion ! ».

 

Pour lire le discours de Jean-Marc Ayrault, cliquez ici.

Partager cet article

Repost 0

commentaires