Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 09:20

C-Bartolone.jpgTel est le thème de nos journées parlementaires pour cette matinée, qui commence par les interventions du ministre des relations avec le Parlement (programme de travail), du président du Sénat, et de celui de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone.

 

Celui-ci aura estimé que « notre rentrée politique a été moins bonne que si elle avait été meilleure.

La rentrée scolaire a été très bonne. Le braquet de croissance de + 0,5 % au 2e trimestre est prometteur. L’inflexion de la courbe du chômage des jeunes est engagée. Nous reconstruisons l’appareil productif, le système des retraites, nous faisons bouger les lignes de la société ! Mais il faut en finir avec ce sacré débat sur la fiscalité. On ne solde pas un débat en l’éludant ! Impôt, ce n’est pas un gros mot : c’est lui qui permet de payer les profs, les infirmiers, les policiers, lui qui finance la solidarité, lui qui permet d’arrêter le désastre que nous a laissé le précédent gouvernement ! ». Il conclut : « La Gauche a la responsabilité d’entretenir la flamme du 6 mai ! ».

  • M-Touraine.jpgUne table ronde a été consacrée aux retraites, une réforme de gauche, avec notamment Marisol Touraine, pour qui « être de gauche, c’est dire que les efforts doivent être proportionnés aux capacités. Notre réforme est robuste, solide et durable. Elle introduit des changements que personne ne remettra en cause (pénibilité, entrée facilitée des jeunes dans la vie active, situations des femmes et conjoints de commerçants et d’artisans…). Nous engageons cette réforme sur des bases résolument de gauche ».
  • P-Moscovici.jpgAutre temps de la matinée sur l’emploi et les questions économiques, avec notamment Pierre Moscovici, qui a souligné que le budget 2014 est « de gauche, pour la croissance, l’investissement et la justice sociale ». L’endettement public doit être réduit car 1 € pour le numérique, la santé, l’emploi, c’est beaucoup plus important qu’1 € pour la dette ! Pause fiscale ? En trois ans, les prélèvements obligatoires ont augmenté de + 3,5 % de PIB ; l’an prochain ce ne sera que + 0,05 % ! Réforme fiscale ? Elle a commencé avec la tranche à 45 % de l’IR, l’impôt sur les successions, le rétablissement du barème de l’ISF, l’alignement de la fiscalité du travail sur celle du capital ; et supprimer la TVA à 21,2 % prévue en 2012, c’est aussi une réforme fiscale ! La fraude fiscale ? Il faut aller vers l’échange automatique d’informations en Europe.

H-De-sir.jpgQuant au 1er Secrétaire, Harlem Désir, c’est un discours de mobilisation qu’il a tenu. « La Droite veut fracturer la société ; à nous de refaire la France avec les Français. Nous devons être le parti de l’espérance. Nous devons expliquer aux Français ce que nous faisons ! ». Mais il a mis en garde : « Etre élu de la majorité, c’est représenter les Français devant l’exécutif ! », mais surtout, « arrêtons de critiquer nos propres réformes dès qu’elles sortent, défendons-les ! ». Et de regarder vers les élections municipales (« Une ville de droite, une ville de gauche, ce n’est pas pareil ») et européennes (« Il nous faut assumer notre ambition européenne, ne pas y aller à reculons »), en concluant : « Le temps de l’offensive est venu ».

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires