Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 14:20

Expo Jaurès-5Un écho de presse reprenant les commentaires caricaturaux du Front de gauche (laissant sous-entendre que je décrivais Jaurès comme une « sorte de Bayrou mou ») sur ce que j’avais écrit sur Jean Jaurès dans un article précédent (cf. article du 4 mai) ne peut que me faire réagir, non pas par recherche en hérédité mais par exigence de vérité face à un homme qui appartient d’abord à l’Histoire.

 

Non, Jaurès n’était pas un « Bayrou mou » bien sûr ! Oui, Jaurès était un réformiste qui avait conscience et le souci des réalités ; quelqu’un qui voulait des progrès sociaux pour la population, pour les travailleurs et qui refusait de leur demander de passer du temps à attendre une révolution qui non seulement ne viendra jamais, mais dont Jaurès savait les méfaits et combien, loin d’être un bien, elle pourrait être au contraire un mal pour les classes modestes.

 

Qui a oublié ce discours à Béziers le 30 avril 1905 ? « Dans une vigne, des raisins contrariants et imbéciles dirent qu’ils ne voulaient pas aller avec leurs frères qui se laissaient cueillir. On fit comme ils le voulaient, et ce qui se passa, c’est qu’ils pourrirent sur souche, tandis que les autres allèrent à la cuve, où ils firent le bon vin qui réjouit les cœurs. Paysans, ne demeurez pas à l’écart. Mettez ensemble vos volontés et, dans la cuve de la République, préparez le vin de la Révolution sociale ! »

 

M. Duel, qu’aurait fait Jaurès au congrès de Tours en 1920 ? Croyez-vous qu’il serait devenu communiste, qu’il aurait suivi Lénine ? Certainement pas !

 

Si Jean Jaurès était aujourd’hui encore de ce monde, lui l’internationaliste, il défendrait la construction européenne, il voterait pour une Europe sociale, de gauche et réaliste. Il refuserait la destruction européenne, le déclin, les discours sur la sortie de l’Europe : il refuserait ceux qui veulent sortir de l’euro, rallumer la guerre monétaire d’où ne sortirait qu’une récession généralisée et le malheur des peuples ! Il ne serait pas mélenchoniste, il ne serait pas au Front de gauche, il serait socialiste et fier de l’être !

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires