Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Ecole sur 4 jours : Wattrelos y est favorable, dès septembre 2017 !
    Le nouveau Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer l’a affirmé : un décret sera publié très prochainement afin de permettre aux communes de se prononcer sur l’organisation de la semaine d’école sur leur territoire. A Wattrelos, la réponse...
  • Elections : C. Osson en tête, à Wattrelos et à Roubaix !
    Longue journée que ce dimanche électoral. Longue parce que, ça y est, ce 1er tour amorce concrètement le processus de ma succession comme Député de la 8e circonscription : dans dix jours, après cette vie intense le jour, la nuit, ces week-ends inexistants,...
  • Un député c'est un acteur local !
    Je suis toujours surpris de voir que certains considèrent que la fonction d’un député n’est que de faire des lois : c’est loin d’être uniquement le cas ! Le député a aussi un rôle local, c’est un acteur de territoire important. C’est même à mes yeux sa...
  • Législative : amis et camarades, soyons tous responsables !
    Je n’ignore pas, bien sûr, les aigreurs et les amertumes qui suivent les décisions qui tranchent un processus de désignation d’un candidat aux élections. Faire un choix, c’est nécessairement faire des mécontents, dont certains peuvent avoir, légitimement...
  • Je choisis Wattrelos !
    En 2012, on s’en souvient peut-être, c’est le 10 mai que j’avais annoncé ma candidature aux élections législatives. La loi sur le cumul des mandats interdit à partir de 2017 le cumul d’un mandat parlementaire, député ou sénateur, et d’un exécutif municipal,...
  • Victoire 39-45 : soyons donc européens, en frères !
    Au lendemain du 2ème tour d’une élection présidentielle où l’extrême-droite aura été présente, la commémoration de la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945 ne peut que se tenir avec gravité, en sus de la solennité et du respect de la cérémonie. Au cimetière...
  • Présidentielle (3) : faire réussir le Président pour faire réussir la France !
    J’entends déjà ce dimanche soir des états d’âme, des atermoiements. Pour certains à gauche, des menaces même : Emmanuel Macron est à peine élu que certains lancent la charge pour le combattre ! Savent-ils ce qu’est la démocratie ? L’élection – surtout...
  • Présidentielle (2) : ouf, Le Pen battue, mais le vote FN est trop lourd !
    Oui, ce dimanche soir, c’est à la salle Salengro, et dès les premiers sondages connus, une satisfaction en même temps qu’un soulagement : Marine Le Pen est battue. Elle ne dépasse pas les 40 % redoutés au niveau national : elle se tient à un peu plus...
  • Présidentielle (1) : Emmanuel Macron, élu, une énergie convaincante et enthousiasmante !
    C’est fait ! Ce dimanche soir à la salle Salengro, cela faisait plusieurs heures qu’avec les informations via les réseaux sociaux des votes aux Etats-Unis, dans les Dom-Tom, ou des résultats des sondages « sortie des urnes », la peur d’un scrutin serré...
  • Les factures délirantes de Le Pen seront pour les Français !
    Beaucoup, je l’espère, qui auront regardé le débat du 2ème tour, auront compris que Marine Le Pen ment aux Français, que son programme n’est qu’approximatif, non finançable et dangereux par ses insuffisances. Qui n’a pas compris que sur une promesse telle...
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 13:58

Isabelle-de-Me-zerac_1.JPGCe soir, à la demande de la récipiendaire, j'ai à prendre la parole, juste avant Jean-François Mattei, ancien ministre de la santé, qui remet à Isabelle de Mézerac, ancienne élue croisienne, présidente de l'association Spama, les insignes de chevalier dans l'ordre national du Mérite.

 

Quoi qu'elle se déroule à Lille, rue Royale, cette manifestation est un moment républicain solennel car il s'agit d'épingler la médaille d'un ordre national, créé en 1963 par le Général de Gaulle, ordre dont je narre l'origine avant de présenter la récipiendaire.

 

Quand on parle d'elle, on est loin de cette image de la femme qu'Honoré de Balzac évoquait lorsqu'il écrivait « la destinée de la femme et sa seule gloire sont de faire battre le cœur des hommes ».

 

J’ai appris à connaître Madame de Mézerac sur le plan politique en tant qu’adjointe à la culture de la commune de Croix (alors dans ma circonscription). Fût-elle d’un bord politique qui n’est pas le mien, j’ai apprécié de travailler avec elle car elle est profondément humaine, soucieuse d’écouter, de dialoguer et de prioriser intelligemment les décisions. Elle sut ainsi défendre avec opiniâtreté dans sa majorité municipale, et si nécessaire contre l’avis de son maire, le maintien du financement de la Maison des jeunes et de la culture de Croix parce qu’elle savait combien les familles, les jeunes de la ville, ont besoin de cet espace qui a érigé la culture au rang essentiel d’action sociale.

 

Mère d’une famille de cinq enfants, ancienne enseignante qui a dû à plusieurs reprises accompagner son époux à l’étranger à l’occasion de ses mutations professionnelles (Etats-Unis, Mexique), elle s’est beaucoup investie dans les questions familiales, l’éducation de ses propres enfants (avec tous les organismes parascolaires où, à plusieurs reprises, elle a pris des responsabilités), mais aussi pour le handicap, l’enfance handicapée et plus tard pour les soins palliatifs pour lesquels elle a non seulement entrepris une formation universitaire, mais aussi et surtout pris des engagements associatifs majeurs en milieu hospitalier et périnatal en présidant la SPAMA (soins palliatifs et accompagnement en maternité).

 

Femme d’engagement, élue à Croix mais aussi antérieurement à Fontainebleau, Isabelle de Mézerac est une femme de valeurs, très attachée à ce maillon essentiel qu’est l’être humain, de la première enfance jusqu’à la fin de vie. Elle sait ce que sont les difficultés et les drames de la vie, ceux que les familles souvent taisent ou gardent très discrets mais qui ne se surmontent qu’au prix de l’action et de l’amour de bénévoles, qui agissent dans l’ombre mais qui sont tellement indispensables !

 

Isabelle-de-Me-zerac_2.jpgMadame de Mézerac est une de ces femmes-là. Elle agit, a défendu des causes, mobilisé des équipes. Femme solide et de caractère, qui sait ce qu'elle veut et qui, si elle pense que c'est juste, tiendra bon jusqu'à obtenir satisfaction, Isabelle de Mézerac illustre bien cette citation de Gandhi qui, dans Tous les Hommes sont frères, écrivit : «  Qui peut faire appel au cœur des hommes avec plus d'efficacité que la femme ? ». Voilà pourquoi je crois sincèrement que, particulièrement méritante, elle justifie par la sincérité et le dévouement de sa personne, et par son engagement, que la République la distingue. Je sais gré à Marisol Touraine de l'avoir fait, sur ma proposition.

 

Félicitations Isabelle !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires