Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 11:06

Echange scolaire Köthen 2014 2 01 Echange scolaire Köthen 2014 01

 

Ce cri du cœur se justifie ô combien puisque notre ville jumelle allemande est à l’honneur ce matin dans les salons de l’Hôtel de ville à la faveur d’un échange scolaire entre son Ludwigsgymnasium et notre cité scolaire Zola.

 

25 jeunes Allemands (13-16 ans), arrivés hier sous un magnifique soleil printanier, sont en effet hébergés dans les familles wattrelosiennes cette semaine : ils visiteront Lille, Paris, Bruxelles, Roubaix (manufacture des Flandres)… sans oublier Wattrelos bien sûr !

 

Je les accueille en compagnie de mon adjointe aux relations internationales, Juliette Keraudy, mais aussi de Samuel Valmalle, proviseur de Zola, et Madame Gessner, professeur de français à Köthen, pour leur dire tout d’abord « Guten Tag », mais aussi « welcome » ! Au moins, ça, tout le monde comprend !

 

J’en profite aussi pour passer, comme à mon habitude, trois messages.

 

Le premier : Ich liebe Köthen. Oui, j’aime cette ville avec laquelle Wattrelos entretient d’étroites relations, partage une histoire commune, un passé industriel et des relations très amicales, notamment entre les deux maires. Köthen se bat pour l’avenir de sa jeunesse, comme nous, et la musique y est très présente, ce que je trouve très sympathique.

 

Le deuxième message est une invitation, pour nos jeunes hôtes, à prendre plaisir à découvrir notre pays – qui n’est pas que le pays du fromage – et notre ville, sa chaleur humaine, son patrimoine, son histoire ouvrière.

 

Enfin, je souhaite que Wattrelosiens et Allemands partagent de bons moments durant toute la semaine : ils ne parlent pas la même langue, certes, mais ils sont tous lycéens, jeunes et européens. Je le leur dis : l’Europe, la vraie, c’est celle des citoyens et des jeunes, comme eux ! A deux mois de l’échéance européenne, cet échange est un puissant symbole d’amitié entre nos deux pays qui, s’ils furent antagonistes pendant tant de décennies, ont su dépasser leur rivalité pour vouloir offrir un meilleur avenir à leur jeunesse.

 

Bienvenue, amis allemands !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires

Durinck Isabelle 15/10/2014 23:42


J'aime aussi cette ville et ses environs. J'y suis allée, avec les échanges franco-allemands de Wattrelos en 1966, 1968, et en 1971 ( en "camps de vacances", comme on disait alors).


 J'y ai fait la connaissance de nombreux jeunes qui sont devenus mes correspondants et correspondantes. Ma famille et moi avons été invitées par l'une d'elles d'ailleurs en 1970 et nous
avons passé 10 jours chez "l'habitant".


J'y ai connu Ingrid en 1966 avec laquelle je corresponds toujours depuis 48 ans. Après la chute du mur de Berlin, nous nous sommes retrouvées plusieurs fois chez elle ou chez nous ici à
Wattrelos. Nous sommes maintenant grand-mères toutes les deux et nous n'avons jamais cessé de prendre des nouvelles l'une de l'autre.