Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Ecole sur 4 jours : Wattrelos y est favorable, dès septembre 2017 !
    Le nouveau Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer l’a affirmé : un décret sera publié très prochainement afin de permettre aux communes de se prononcer sur l’organisation de la semaine d’école sur leur territoire. A Wattrelos, la réponse...
  • Elections : C. Osson en tête, à Wattrelos et à Roubaix !
    Longue journée que ce dimanche électoral. Longue parce que, ça y est, ce 1er tour amorce concrètement le processus de ma succession comme Député de la 8e circonscription : dans dix jours, après cette vie intense le jour, la nuit, ces week-ends inexistants,...
  • Un député c'est un acteur local !
    Je suis toujours surpris de voir que certains considèrent que la fonction d’un député n’est que de faire des lois : c’est loin d’être uniquement le cas ! Le député a aussi un rôle local, c’est un acteur de territoire important. C’est même à mes yeux sa...
  • Législative : amis et camarades, soyons tous responsables !
    Je n’ignore pas, bien sûr, les aigreurs et les amertumes qui suivent les décisions qui tranchent un processus de désignation d’un candidat aux élections. Faire un choix, c’est nécessairement faire des mécontents, dont certains peuvent avoir, légitimement...
  • Je choisis Wattrelos !
    En 2012, on s’en souvient peut-être, c’est le 10 mai que j’avais annoncé ma candidature aux élections législatives. La loi sur le cumul des mandats interdit à partir de 2017 le cumul d’un mandat parlementaire, député ou sénateur, et d’un exécutif municipal,...
  • Victoire 39-45 : soyons donc européens, en frères !
    Au lendemain du 2ème tour d’une élection présidentielle où l’extrême-droite aura été présente, la commémoration de la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945 ne peut que se tenir avec gravité, en sus de la solennité et du respect de la cérémonie. Au cimetière...
  • Présidentielle (3) : faire réussir le Président pour faire réussir la France !
    J’entends déjà ce dimanche soir des états d’âme, des atermoiements. Pour certains à gauche, des menaces même : Emmanuel Macron est à peine élu que certains lancent la charge pour le combattre ! Savent-ils ce qu’est la démocratie ? L’élection – surtout...
  • Présidentielle (2) : ouf, Le Pen battue, mais le vote FN est trop lourd !
    Oui, ce dimanche soir, c’est à la salle Salengro, et dès les premiers sondages connus, une satisfaction en même temps qu’un soulagement : Marine Le Pen est battue. Elle ne dépasse pas les 40 % redoutés au niveau national : elle se tient à un peu plus...
  • Présidentielle (1) : Emmanuel Macron, élu, une énergie convaincante et enthousiasmante !
    C’est fait ! Ce dimanche soir à la salle Salengro, cela faisait plusieurs heures qu’avec les informations via les réseaux sociaux des votes aux Etats-Unis, dans les Dom-Tom, ou des résultats des sondages « sortie des urnes », la peur d’un scrutin serré...
  • Les factures délirantes de Le Pen seront pour les Français !
    Beaucoup, je l’espère, qui auront regardé le débat du 2ème tour, auront compris que Marine Le Pen ment aux Français, que son programme n’est qu’approximatif, non finançable et dangereux par ses insuffisances. Qui n’a pas compris que sur une promesse telle...
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 09:09

Mosco-oct-2013_2.jpgMosco oct 2013En fin d’après-midi, direction Paris et la rue Bayard pour rejoindre les studios de RTL pour être aux côtés de Pierre Moscovici, ministre de l’économie et des finances, pour son Grand jury RTL-LCI-Le Figaro. J'y retrouve S. Mazetier et D. Lefebvre, deux de mes collègues de la commission des finances de l'assemblée, et J.-P. Caffet, sénateur de Paris (ci-contre).

 

D’entrée, le ministre évoque « les premiers signes de la reprise », après « le trou d’air » fin 2012-début 2013 de 2 deux trimestres de récession. Au second trimestre 2013, la croissance a connu un rebond de + 0,5 %, et l’Insee prévoit maintenant + 0,2 % pour 2013 : « Désormais, oui, les indicateurs sont positifs. Nous sommes en train de créer les conditions d’un pays qui va mieux, qui peut inverser la courbe du chômage. Nous avons une politique publique de soutien à l’emploi. Nous n’avons pas l’emploi aidé honteux. Il y a une dynamique vertueuse engagée ».

 

Mosco oct 2013 3P. Moscovici en a « marre de la morosité : ce pays est en train de repartir, de se redresser ». Le budget 2014 est un budget « de croissance, d’emploi, d’investissement, de production. Il faut redresser les finances publiques et redresser la production. 2015 sera l’année où le poids de la dette commencera à reculer ».

 

Ministre « de la croissance et des entreprises », il précise : « Pour créer la confiance, nous avons besoin aussi de faire confiance aux entreprises. Au stade où nous en sommes, il n’y aura pas dans le PLF la taxe sur l’EBE/ENE. Les 2,5 Mds manquants seront trouvés autrement, par une surtaxe temporaire de l’I.S, jusqu’aux assises de la fiscalité des entreprises qui chercheront une fiscalité plus intelligente.

 

Pour le pouvoir d’achat des ménages, il rappelle le dégel du barème de l’IR et l’augmentation de la décote, et se dit « ouvert aux amendements des commissaires socialistes aux finances ». Il rappelle aussi ce qu’a laissé la Droite : « Des déficits écrasants, une dette insupportable et la nécessité de réduire cela ! », et nous le faisons « avec une quasi-stabilité des prélèvements obligatoires » !

 

Ont été aussi évoqués le travail du dimanche (et la mission confiée à Jean-Paul Bailly), la réforme des retraites (« tout à fait équilibrée »), les shutdown et le plafond de la dette aux Etats-Unis, et l’Europe, dont P. Moscovici se félicite  « qu’on y parle maintenant d’abord de croissance ».

 

Dans dix jours sort le nouveau livre de Pierre intitulé Combats. Un ouvrage d’engagements pour ce ministre ami qui se définit lui-même comme « pudique, réfléchi et sans personnalité exubérante », mais qui n’en poursuit pas moins un parcours déterminé au service de la Gauche, de la France et… de l’Europe.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires