Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 15:53

Dijon2.jpgAprès avoir exposé sa conception d’une nouvelle présidence, François Hollande aura consacré la deuxième partie de son discours à la décentralisation, dans une intervention plus technique évidemment.

S’agissant donc de décentralisation, « la nouvelle marche en avant, c’est une déclaration de confiance : j’annonce ici un nouvel acte de décentralisation.

La République est forte de ses territoires. François Mitterrand avait dit : « La France a besoin de la décentralisation pour ne pas se défaire ».

Et face à l’attaque de la Droite, il faut savoir dire que « 80 % de la dette publique en France, c’est la dette de l’Etat ! Le déficit de l’Etat est 67 fois supérieur à celui des collectivités locales ! »

« La Gauche fait confiance aux élus, et la Droite s’en méfie ! Nos territoires sont des lieux de démocratie, d’énergie, de croissance… La décentralisation sera une fonction de clarté, une source d’efficacité de la dépense publique. C’est la mobilisation commune de l’Etat et des collectivités locales qui permettra de porter les priorités pour la croissance et le développement.

Je garantirai le niveau des dotations de l’Etat. L’impôt local est un élément de l’autonomie des collectivités. Il est normal que Neuilly paie pour Bobigny !

Aux départements, le rôle d’animer et de renforcer les solidarités sociales.

J’ai annoncé la réforme de la dépendance. Elle exigera de recourir à des recettes nouvelles.

Il sera mis fin au conseiller territorial. Il n’y aura pas d’avenir de la commune s’il n’y a pas une intercommunalité de projet, ce qui suppose de la faire élire au suffrage universel.

Je veux être le Président qui réussira le retour de la République partout. Aucun enfant de la République ne doit pouvoir se considérer en dehors de la République. Elle sera partout pour rendre à chacun la fierté d’être un citoyen français.

Dans le même temps, je veux renforcer l’autorité de l’Etat. Il est porteur des valeurs de liberté, de dignité, d’efficacité. Si nous stabiliserons les effectifs de la Fonction publique, je donnerai priorité à l’éducation, la recherche, la sécurité et la justice.

Je m’assigne cette belle tâche : rassembler autour de la République ».

Et de faire une 61e promesse, celle de cet article 2 de la Constitution qui énonce : « La France est une république indivisible, laïque, démocratique et sociale.

30 ans après 1981, je ne voudrais pas le changement d’un pouvoir, mais le changement du pouvoir.

Je vous promets donc le respect, des élus, des partenaires sociaux, du mandat donné. Une campagne présidentielle est un moment de vérité. La confrontation n’est pas faite pour détruire, mais pour construire.

Il reste 50 jours. « Le premier tour doit créer la dynamique pour la victoire. Ne vous dispersez pas, ne vous détournez pas. Le 22 avril, soyez-là ! Pour la victoire de nos idées, la victoire de la République, la victoire de la France ! »

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires