Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 08:45

DB-DOB-LMCU-2012_2.jpgCe matin, lors de la réunion du bureau, et surtout cet après-midi en séance plénière, il me revient de conduire le débat d’orientations budgétaires pour notre communauté urbaine de Lille en 2012. Quelles seront nos recettes l’an prochain ? Quelles peuvent être nos dépenses ? Comment les financer ? Telles sont autant de questions auxquelles il me faut essayer de formuler des réponses.

L’année 2012 est marquée par un mot : la crise. Le budget 2012 est un budget de crise, marqué par la crise. Pourquoi ?

Il sera d’abord un budget de lutte contre la crise car LMCU poursuivra un programme d’investissement important (526 M€ de dépenses d’investissement inscrites, ce qui représentera aux alentours de 439 M€ d’équipements effectivement réalisés) qui, ainsi, stimule l’activité en offrant des marchés aux entreprises et évite (ce qui serait le cas si LMCU, gros investisseur public, réduisait sa voilure) de déprimer une conjoncture qui n’est déjà pas très soutenue !

La Communauté urbaine peut réaliser ce volume d’investissements car depuis 10 ans, elle s’est considérablement désendettée (1 515 M€ de stock de dette fin 2011 au lieu de 1 831 M€ en 2002, y compris la reprise du SMT), et encore récemment (en relevant sa dette prévisionnelle à 1 622 M€ fin 2012, on reste en-deçà des 1 665 M€ de 2007 !).

LMCU reste pour autant une machine à investir. Elle aura réalisé, en moyenne 367 M€/an d’investissement sur 2008-2012, au lieu de 288 M€/an en 2002-2007. A elle seule, la station d’épuration de Marquette pèsera 63 M€ en 2012.

On ne connaît pas bien encore les recettes de 2012. Sait-on ainsi que certaines recettes de remplacement de la suppression de la TP (cotisation sur valeur ajoutée et taxe sur les surfaces commerciales) ne nous ont pas même encore été notifiées pour 2011 ? Alors pour 2012… n’en parlons pas ! De même, un fonds de péréquation intercommunal est créé par la loi de finances : nous coûtera-t-il, nous rapportera-t-il ? Aucune simulation du Gouvernement ne nous permet de le savoir.

Mais ce que nous savons, c’est que des recettes et des dépenses de fonctionnement, elles, sont affectées directement par la crise et cela nous coûte. Il en est ainsi de la baisse des dotations de l’Etat (- 4,8 M€), du ralentissement du versement transport (- 8,4 M€), et des conséquences du maelstrom des marchés des charges et financières sur nos charges d’intérêt (+ 27 M€). DB-DOB-LMCU-2012.jpg

Au total, pour 2012, les recettes de fonctionnement ne vont augmenter que de + 8 M€ ! Sur un budget de près de 1 500 M€, c’est très, très peu… surtout que, parmi les dépenses de fonctionnement, il y a en 2012 des hausses incontournables (+ 19 M€, dont + 15,5 M€ rien que pour la délégation de service public transports).

Et comme nous ne voulons pas de hausses fiscales (ni sur les ménages, ni sur les entreprises), cela impose que LMCU réalise des économies sur les autres dépenses de fonctionnement. Objectif 2012 : dépenses de fonctionnement = 937,2 M€ (comme en 2011).

Tout cela pour se solder par une épargne brute de 211 M€ (au lieu de 253 M€ en 2011, et 234 M€ en 2008), qui permet de couvrir très correctement l’annuité de remboursement en capital de la dette (143 M€).

Voilà ce qu’il faut faire… Reste à construire ce budget dans les toutes prochaines semaines.

Pour lire le document préparatoire au DOB, DOB 2012cliquez ici.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Lille métropole
commenter cet article

commentaires