Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 15:54

Cet après-midi, l'Assemblée se prononce sur deux propositions de loi déposées par le groupe socialiste. Elles ont été discutées lors de la séance de jeudi dernier.

 

> La première proposition de loi vise à instaurer un mécanisme de prévention de la surpopulation pénitentiaire. De l'avis de tous, sur tous les bancs de l'hémicycle, la prison, l’exécution des peines, la chaîne pénale sont aujourd’hui en crise. Près de 10 000 détenus sont en surnombre et 82 000 peines d’emprisonnement ferme sont en attente d’exécution ! La République doit résoudre ce problème si elle veut redonner du sens à la sanction, aider à la réinsertion tout en luttant contre la récidive, et encadrer les sorties de prison.

 

> La deuxième proposition de loi veut renforcer l’indépendance des rédactions des organes de presse.

Il s'agit là de préserver l'une des exigences d'une démocratie moderne et mature ! En effet, aujourd’hui, avec le jeu des rachats et des fusions, les entreprises de presse passent sous le contrôle d’actionnaires, de groupes industriels ou financiers qui vivent de marchés publics et dont les intérêts économiques et politiques peuvent entrer en contradiction avec le souci d’informer librement et honnêtement.

Depuis 2007, qui peut vraiment contester que les atteintes à l’indépendance des rédactions se sont multipliées ? Pressions, censures, perquisitions contraires au droit européen deviennent dramatiquement fréquentes.

Ainsi, pour garantir l’indépendance des rédactions sans interférer sur le pouvoir légitime des éditeurs, les cinq articles de notre proposition de loi visent à :

  • actualiser les textes de loi régissant la presse et les médias afin de faire respecter le pluralisme de l’information, garantir l’indépendance des rédactions en les protégeant de la pression économique et politique ;

  • instaurer pour ces entreprises des obligations accrues de transparence, et cela afin que le public soit mieux informé sur les dirigeants réels des groupes de presse.

 

Lors des débats, les députés UMP ont estimé que cette loi n’aurait aucune utilité. Et pourtant, rappelons que la France est aujourd’hui au 44e rang mondial en matière de liberté de la presse. Elle était au 11e rang en 2002 !

 

Ce mardi après-midi, visiblement, l'actuel Gouvernement et sa majorité n'ont que faire de ces deux sujets majeurs pour notre démocratie ! Cela est si vrai que le Gouvernement jeudi dernier a autorisé, voire a facilité l'absentéisme des députés de sa majorité en déclarant, comme il en a pris l'habitude, la réserve du vote et son report au mardi suivant ! Tant est si bien que la discussion de ces deux textes s'est déroulée avec des bancs de la majorité quasi-vides ! Cet après-midi, les deux propositions de loi ont été rejetées, on s'en serait douté...

 

Mais qui peut dire que les conditions du débat de jeudi dernier sont respectueuses des droits de l'opposition, et donc un progrès de la démocratie ?

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires