Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 10:00

Intervention-AN-16-octobre-2013.jpgCette semaine est, du point de vue parlementaire, pour moi, la plus lourde de l’année comme pour tous les commissaires socialistes aux finances. On siège jour et nuit sur la 1ère partie de la loi de finances pour 2014.

 

Hier après-midi, après le vote de la réforme des retraites, a été engagée la discussion générale qui, après les interventions des ministres de l’économie et du budget, les motions de procédure de l’opposition, les interventions des responsables de groupe politique, durera plus de six heures. Aussi, après la fin de la séance à 1 heure du matin, ma réunion ce matin tôt avec le ministre de la ville dont je suis rapporteur du budget, une commission des finances sur le projet de loi de financement de la Sécurité sociale de 2014, j’interviens ce mercredi soir dans le débat.

 

B-Caezeneuve-16-oct-2013.jpgCe budget 2014 se fonde sur 298,5 Mds € de recettes et 370,5 Mds € de dépenses (lesquelles diminuent de 1,7 % en valeur par rapport à 2013 !). Sont créés : 9 984 emplois dans l’Education nationale, 405 dans la police, et 590 pour la justice. Sur le plan macroéconomique, il affiche une ferme volonté de réduire le déficit de l’Etat, car après - 5,3 % du PIB en 2011, puis - 4,8 % en 2012, - 4,1 % en 2013, ce sera - 3,6 % en 2014 (rappelons qu’on était à - 7,5 % en 2009 !) : c’est bien la Gauche qui réduit les déficits.

 

Car malheureusement, la politique budgétaire et financière du gouvernement de gauche est très contrainte par les dettes léguées par les gouvernements de droite précédents et les factures que ceux-ci nous ont laissé. Tel est le sens d’ailleurs de l’intervention que j’ai faite ce soir.

 

Tout à l’heure, nous commencerons l’examen des articles, notamment celui des amendements que les députés socialistes portent. Je rappelle ainsi que nous avons fait voter en commission l’augmentation du plafond (+ 4 %) de revenu fiscal de référence (ce qui permettra à nombre de contribuables de sortir de l’imposition à la taxe d’habitation et à la redevance audiovisuelle) et que nous avons rétabli les réductions d’impôt pour frais de scolarité (2 380 000 foyers fiscaux concernés). Cela s’ajoute à la décision du gouvernement d’indexer le barème de l’impôt sur le revenu et à l’augmentation de 5 % de la décote applicable de l’IR (6,9 millions de contribuables en bénéficieront et 192 000 ménages imposés deviendront non imposés).

 

Avec 1 077  amendements à traiter, nous allons siéger à coup sûr jusqu’à samedi (au moins…).

 

Pour lire mon intervention, cliquer ici.

 

Pour regarder la vidéo de mon intervention, cliquer dans la fenêtre ci-dessous :

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Leblanc Martine 19/10/2013 09:32


Bonjour Dominique, il n'y a rien a rajouter à cette brillante intervention, où tout est dit. Les retraité-es sont très sensible à cette  1/2 part supprimée par Sarkozy mais effectivement
dont les conséquences se présentent avec plus de sensibilité cette année et notamment pour les basses pensions. Là où j'interviens auprès des retraités, je ne manque pas de rappeler que cette
mesure n'est pas à mettre à l'actif de la Gauche mais bien de la droite. Bien amicalement. Martine Leblanc