Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 11:40

salon1-2011.jpgDrôle d'expression que j'improvise cet après-midi, mais qui synthétise les trois parties de mon propos de clôture de l'inauguration de notre 41e Salon des Artistes de Wattrelos !

 

Le printemps parce que, pour repérer le retour de la belle saison, on peut guetter les oiseaux, surveiller l'éclosion des fleurs et des bourgeons... ou la date du début du Salon des Artistes de Wattrelos qui annonce toujours la fin de l'hiver et l'arrivée du printemps : témoin le beau soleil que connaît notre ciel aujourd'hui ! Ce Salon, c'est est notre mode de régulation des saisons à nous, Wattrelosiens.

 

Une manifestation à la fois traditionnelle et moderne. Traditionnelle parce que, comme de coutume, de très nombreuses œuvres (365 pour être précis, peintures et sculptures) sont présentées, en présence de l'académicien de ce salon, notre immortel, notre Maurice Druon du pinceau : je veux parler d'Abel Leblanc bien sûr. Et puis, comme tous les ans, une grande diversité de techniques et de talents sont représentés, de cette jeune artiste de 22 ans à notre doyenne de... 97 ans ! Mais une manifestation moderne aussi parce que le calendrier a été resserré cette année sur une semaine et deux week-ends, afin de gagner en densité et que des animations sont prévues, comme ce tableau d'expression collective qui sera attribué par tirage au sort à la fin de la semaine.

  salon2-2011.jpg

Un salon sauvage également, car il s'agit bien sûr du nom du président de l'Atelier organisateur, Claude, que je revoie encore il y a quelques semaines déguisé en cow-boy à l'occasion de la fête des associations qui avait pour thème l'Amérique. Ce coup-ci, c'est en... touareg qu'il nous fait visiter l'exposition, tout simplement parce qu'il est l'auteur d'une sculpture sur ce thème, et qu'il avait demandé à chaque exposant de se costumer en fonction de l'œuvre réalisée ! Les remerciements que j'adresse à Claude pour l'organisation de ce salon s'adressent également aux artistes qui fréquentent la salle Michel-Couillet, le créateur de cet événement si longtemps président de l'Atelier et pour qui nous avons toutes et tous une pensée, bien évidemment.

 

Et puis, comment ne pas évoquer l'art dans mon propos, cet art qui se pratique par celles et ceux qui expriment ainsi le plus profond d'eux-mêmes, faisant vivre cette citation d'Eugène Fromentin : « L’art de peindre, c’est l’art d’exprimer l’invisible par le visible », celles et ceux qui nous ouvrent des horizons inconnus, pour reprendre cette superbe phrase de Michel Berger, dans sa chanson Cézanne peint... et « éclairent le monde pour nos yeux qui ne voient rien ».

  salon3-2011.jpg

Mais l'art, s'il se pratique, se montre tout autant afin de passer la barrière de la critique, positive ou négative, pour espérer émouvoir le plus grand nombre. Tolstoï disait d'ailleurs que « les grandes œuvres d’art ne sont grandes que parce qu’elles sont accessibles et compréhensibles à tous ». Car c'est son objet, sa finalité : l'art s'apprécie. Je souhaite que ce salon rayonne au-delà de nos limites communales et qu'il soit apprécié à sa juste valeur par un maximum de Wattrelosiens et de visiteurs extérieurs jusqu'au 13 mars !

 

J'aime ce rendez-vous des artistes amateurs car je suis... amateur d'artistes !

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires